Les Françaises en demi-finale du HSBC SVNS Singapour

Par RugbyPass
SINGAPOUR, SINGAPOUR - 04 MAI : Valentine Lothoz (France) célèbre après avoir marqué un essai contre le Canada dans le match de quart de finale de la coupe féminine lors de la deuxième journée du HSBC SVNS 2024 au National Stadium le 04 mai 2024 à Singapour. (Photo par Yong Teck Lim/Getty Images)

La Grande-Bretagne s’est assuré la dernière place de la Grande Finale à Madrid à la fin du mois, mais n’a pas pu se qualifier pour les demi-finales. La Nouvelle-Zélande, les Fidji, l’Australie et la France se disputeront le titre du HSBC SVNS Singapour.

ADVERTISEMENT

La Grande-Bretagne, huitième, avait déjà gagné 35-5 dans son match de poule crucial contre le Brésil, neuvième, mais avait besoin que les Fidji battent le Japon en quart de finale pour confirmer leur place à Madrid.

La Nouvelle-Zélande a toutefois stoppé le parcours des Britanniques en Cup. Les Néo-Zélandaises poursuivront leur quête du titre de vainqueur de la saison en demi-finale, demain, contre les Fidji.

L’Australie et la France s’affronteront dans l’autre demi-finale de Singapour après avoir remporté leurs quarts de finale respectifs contre l’Irlande et le Canada.

Les derniers matchs de la phase de poule

La Nouvelle-Zélande, l’Irlande et le Canada sont sorties de la poule A après que les leaders des Series ont battu le Canada 31-7 et que l’Irlande a remporté une victoire 25-7 contre l’Espagne.

Grâce à un doublé de Michaela Blyde, les Black Ferns Sevens menaient 12-0 à la mi-temps pour prendre la tête de la poule, tandis que l’Irlande a répondu à un premier essai espagnol en inscrivant cinq de ses propres essais.

Dans la poule B, la France a battu les Etats-Unis 19-15 pour prendre la première place, tandis que le Japon a battu l’Afrique du Sud 34-7 pour une place en quart de finale.

Lili Dezou, Montserrat Amédée et Marie Dupouy ont toutes marqué pour la France dans les cinq premières minutes pour laisser les Américaines sans victoire dans la phase de poule de Singapour. Grâce à son triplé, Yukino Tsujisaki a été la star du Japon qui lui a permis d’entretenir un mince espoir de se qualifier pour Madrid.

ADVERTISEMENT

La Grande-Bretagne a battu le Brésil 35-5 pour se qualifier pour les quarts de finale et faire un grand pas vers la Grande Finale de Madrid.

« Nous étions toutes très déçues de la façon dont la journée d’hier s’était déroulée, mais nous savions qu’aujourd’hui nous offrait une nouvelle opportunité et nous sommes très excitées », a déclaré la Britannique Isla Norman-Bell, après le match.

« Nous avions beaucoup travaillé et nous avions bien analysé le Brésil. Nous savions donc exactement ce que nous allions faire avant ce match. Je pense que c’est ce que nous avons fait sur le terrain et ça nous a permis de faire un gros score. »

Les Britanniques se sont qualifiées au côté des Fidji et de l’Australie, bien que l’Australie ait infligé aux Fidji un sévère 60-0 lors de leur dernier match, Maddison Levi inscrivant trois essais pour porter son total à plus de 50 pour la saison.

Le Japon passe tout près

SINGAPOUR, SINGAPOUR – 04 MAI : Hanako Utsumi (Japon) est plaquée par Adi Vani Buleki (Fidji) lors du match de quart de finale du tournoi féminin lors de la deuxième journée du HSBC SVNS 2024 de Singapour au National Stadium le 04 mai 2024 à Singapour. (Photo par Yong Teck Lim/Getty Images)
ADVERTISEMENT

Le Japon est passé à quelques centimètres de sa toute première demi-finale, mais un en-avant a permis aux Fidji de s’imposer 12-10.

Mené 12-0 à deux minutes de la fin, le Japon a marqué deux fois pour revenir à deux points et a été tout près d’ajouter un essai.

Au terme d’une première période nerveuse et parsemée d’erreurs, les Fidji menaient 7-0, Ana Maria Naimasi inscrivant le premier essai juste avant la fin de la première période. Alors que le Japon semblait mieux en place en seconde période, les Fidji retournaient une défense en attaque, Adi Vani Buleki inscrivant un autre essai d’un côté du terrain à l’autre.

Le Japon est passé à la vitesse supérieure à deux minutes de la fin, en inscrivant deux essais, mais son rêve de demi-finale a été soufflé par un plaquage de couverture des Fidji qui a fait tomber le ballon des mains japonaises à quelques centimètres de la ligne d’essai.

La Nouvelle-Zélande en force

La Nouvelle-Zélande s’est montrée trop forte pour la Grande-Bretagne en s’imposant 24-5.

Les leaders des Series comptaient deux essais d’avance après la première période grâce à Risi Pouri-Lane et Theresa Setefano, mais la percée de Lisa Thomson au début de la seconde période a montré que la Grande-Bretagne n’était pas encore arrivée, Ellie Boatman finissant par déborder dans le coin.

Georgia Miller a marqué le troisième essai néo-zélandais et Risi Pouri-Lane en a ajouté un quatrième en fin de match. Les Blacks Ferns Sevens se sont qualifiées pour les demi-finales malgré deux ombres au tableau, les blessures de Tyla King et de Shiray Kaka.

L’Australie en demi-finale

L’Australie s’est imposée 24-14 face à l’Irlande pour se qualifier pour les demi-finales à Singapour.

Maddison Levi et Faith Nathan ont chacune marqué un essai dans les trois premières minutes de la partie. L’Australie a étouffé les attaques de l’Irlande grâce à une défense agressive.

L’Australie a creusé l’écart grâce à Madison Ashby et Teagan Levi, tandis que les deux essais irlandais d’Erin King et d’Emily Lane sont arrivés trop tard pour permettre une remontée.

La France empêche le Canada de marquer

Enfin, la France a battu le Canada 24-0 pour se qualifier pour la demi-finale de Singapour face à l’Australie.

Les Françaises ont pris l’avantage en fin de première période, Valentine Lothoz passant la ligne pour mener 7-0.

Lothoz a retrouvé un espace après la pause, et malgré une Alysha Corrigan déterminée qui l’a fait tomber avant la ligne, Séraphine Okemba était là pour l’offload et le deuxième essai.

Charity Williams s’est battue en défense pour empêcher Okemba de marquer un deuxième essai, mais la France était trop forte avec les Canadiennes pénalisées par deux cartons, laissant Camille Grassineau et Cléo Hagel aplatir à leur tour.

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Final-round curveball may open door to Brumbies top-two finish Final-round curveball may open door to Brumbies top-two finish
Search