Les Bleus démarrent pied au plancher contre l'Australie

Par Jérémy Fahner
France's back #05 Stephen Parez-Edo Martin (3L) vies with Australia's back #25 Hayden Sargeant during the HSBC World Rugby Sevens men's play-off match between Australia and France at the Metropolitano stadium in Madrid on May 31, 2024. (Photo by PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP) (Photo by PIERRE-PHILIPPE MARCOU/AFP via Getty Images)

A l’image de leurs homologues féminines un peu plus tôt dans la journée, l’équipe de France masculine de rugby à VII a réussi son entrée dans la Grande Finale de Madrid, point final du circuit de Sevens, et dernière grande répétition avant les Jeux Olympiques de Paris.

ADVERTISEMENT

Les Bleus ont en effet écarté sans ménagement l’Australie, qui les devance pourtant au classement mondial (4e, tandis la France est 5e), inscrivant six essais contre un seul côté Aussie, dans les toutes dernières secondes de la rencontre.

Les coéquipiers d’Antoine Dupont, laissé au repos total six jours après l’éprouvante finale de Coupe des Champions face au Leinster samedi dernier (31-22 a. p.), ont notamment signé une grande première mi-temps idéale pour se mettre en confiance.

La première action donnait le ton avec une longue séquence de possession dans le camp français. La patience des Bleus payait puisque sur l’aile droite, Jordan Sepho libérait l’espace d’un joli offload pour mettre Paulin Riva sur orbite (7-0, 2e).

A partir de là, non seulement ils marquaient deux essais de plus (Sepho, 6e, 9e), mais en plus les Français privaient les Australiens de toute velléité de rébellion : en apnée durant sept minutes, complètement privés de ballons, sans la moindre occasion d’essai, les Océaniens lâchaient beaucoup d’influx mental et d’énergie (19-0 à la mi-temps) et allaient le payer.

Les Bleus n’avaient plus qu’à récolter les fruits de leur travail de sape après la pause. Varian Pasquet alourdissait la marque rapidement (9e), suivi par Théo Forner (12e) puis Thibaud Mazzoleni (13e). 38-0 à ce moment-là, la victoire ne pouvait plus échapper à l’équipe de France.

Le petit relâchement bien compréhensible coutait un essai en toute fin de match à la France mais n’efface pas la bonne impression laissée les joueurs de Jérôme Daret, qui reviendront sur le terrain demain.

ADVERTISEMENT

Ils affronteront l’Argentine, vainqueur du circuit 2024, à 17h51, avant de défier la Grande-Bretagne à 20h55.


ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Buoyant England travel to New Zealand full of hope but are they walking into an All Blacks ambush? Buoyant England travel to New Zealand full of hope but are they walking into an All Blacks ambush?
Search