Les All Blacks déroulent face à la Namibie

Par Willy Billiard
TOULOUSE, FRANCE - SEPTEMBER 15: Cam Roigard of New Zealand claims the ball during the Rugby World Cup France 2023 match between New Zealand and Namibia at Stadium de Toulouse on September 15, 2023 in Toulouse, France. (Photo by Pauline Ballet - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Après avoir imposé neuf essais à la Namibie à la Coupe du Monde de Rugby 2015, puis onze quatre ans plus tard, les All Blacks ont battu les Welwitschias par onze essais 71-3 dans ce match de la poule A au Stadium de Toulouse vendredi 15 septembre.

ADVERTISEMENT

La Nouvelle-Zélande était à deux doigts de décrocher le bonus offensif à la 20e minute, mais un ballon aplati un brin trop tôt a décalé le moment de quatre minutes. A la pause, sans surprise, les hommes de Ian Foster avaient déjà donné une belle leçon de rugby à la Namibie, 38-3 grâce à un doublé de Cam Roigard dans les six premières minutes, un autre de Damian McKenzie et des essais de Leicester Fainga’anuku et Anton Lienert-Brown.

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
New Zealand
71 - 3
Temps complet
Namibia
Toutes les stats et les données

La charnière Cam Roigard – Damian McKenzie, complètement repensée avec ces débutants en Coupe du Monde de Rugby – a particulièrement bien fonctionné. De quoi donner une belle satisfaction au vétéran Sam Whitelock qui, avec ce 21e match en Coupe du Monde, a égalé Richie McCaw en tant que All Black le plus capé avec 148 sélections.

Il fêtait également sa 66e sélection commune en deuxième-ligne avec le géant Brodie Retallick (2,04 m, 106 sélections), remarquable chaque fois qu’il s’élevait dans les airs à chaque lancer en touche telle la tour Eiffel au centre du Stade de France lors de cérémonie d’ouverture de ce mondial.

TOULOUSE, FRANCE – SEPTEMBER 15: Brodie Retallick of New Zealand wins the line out during the Rugby World Cup France 2023 match between New Zealand and Namibia at Stadium de Toulouse on September 15, 2023 in Toulouse, France. (Photo by Hannah Peters/Getty Images)

En face, seule la botte de Tiaan Swanepoel a permis de ne pas finir à zéro point. Une maigre consolation pour les Namibiens qui ont perdu leur centre Le Roux Malan (24 ans, 4 sélections, New England Free Jacks) sur blessure grave à la jambe droite au bout de la 17e avant qu’il ne soit évacué sur civière.

Entrées dans les 22 m

Moyenne des points marqués
5
14
Entrées
Moyenne des points marqués
0
9
Entrées

Après une première période marquée par des trombes d’eau qui se sont abattues sur le Stadium de Toulouse, l’accalmie a vu un chapelet d’essais marqués par les hommes en noir : Ethan de Groot (48e), Dalton Papali’i (53e), David Havili (57e), Caleb Clarke (66e) et Rieko Ioane (77e).

ADVERTISEMENT

Deux actions auraient pu donner un peu d’air aux Namibiens : le carton jaune (transformé en rouge par le bunker) sur Ethan de Groot  (71e) et si le capitaine Johan Deysel n’avait pas laissé échapper le ballon à un mètre de la ligne à la 64e

Alors que la Nouvelle-Zélande fait une pause dans son mondial en attendant son prochain match contre l’Italie le 29 septembre, la Namibie jouera la France jeudi 21 septembre à Marseille. Un autre gros morceau qui devrait encore laisser des traces.

Qualifiée pour France 2023 en remportant la Rugby Africa Cup en juillet 2022 à Aix-en-Provence, la Namibie n’a encore jamais remporté une seule victoire en Coupe du Monde de Rugby malgré ses sept participations jusqu’à présent.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Four Leinster talking points after latest Champions Cup final loss Four Leinster talking points after latest Champions Cup final loss
Search