L’autre replay du week-end – lundi 20 mai

Par Idriss Chaplain
Le troisième-ligne français de Toulouse, Mathis Castro-Ferreira (C), est félicité par ses partenaires après avoir marqué le troisième essai de son équipe lors du match de Top14 entre le Montpellier Hérault Rugby et le Stade Toulousain Rugby au stade GGL de Montpellier, le 18 mai 2024. (Photo by Sylvain THOMAS / AFP) (Photo by SYLVAIN THOMAS/AFP via Getty Images)

Par Idriss Chaplain

Suspense, examens et œil du tigre : RugbyPass dresse son bilan du week-end du 17 au 19 mai 2024 de Top 14 et de Pro D2.

Ce qu’il restera du week-end : Du suspense en Pro D2, Clermont pour une qualif’

« Pour que rien ne change, il faut que tout change. » Cette maxime tirée du Guépard de Visconti résume parfaitement la dernière journée de Pro D2. La fin de cette journée a été marquée par un suspense à tous les étages. À la 88e minute, Nevers voit l’essai du bonus être validé, actant une victoire à cinq points qui fait passer les Neversois devant Brive et les qualifie pour les phases finales… Du moins, pensent-ils.

ADVERTISEMENT

Car, dans le même temps, Boudou offre aussi l’essai du bonus aux Brivistes au-delà du temps réglementaire. Au bout du compte, l’attribution des places dans la course aux barrages reste la même qu’au coup d’envoi.

En Top 14, Clermont, qui semblait condamné à jouer le maintien il y a plusieurs semaines, enchaîne un troisième succès consécutif et se replace à 1 point de la sixième place, car le Racing 92 et Pau se sont inclinés dans le même temps.

L’action du week-end : La pénalité des regrets pour Rouen

Le suspense était aussi de mise dans le bas de tableau où Rouen, sur la pelouse de Mont-de-Marsan, a eu la balle de l’espoir et de la survie à la 80e minute.

Une pénalité de Franck Pourteau pouvait offrir la victoire aux visiteurs, qui seraient passés devant Montauban et se seraient offert une finale inattendue pour la survie face à Narbonne, perdant de la finale de Nationale contre Nice.

Mais la pénalité ne passe pas, retombe dans les bras Montois qui remontent le terrain pour finalement inscrire l’essai qui crucifie et condamne les Rouennais.

La décla du week-end : « On a été nuls »

Ces paroles auraient pu être prononcées par n’importe quel entraîneur s’étant incliné ce week-end. Mais ils sont en réalité ceux de Pierre-Henry Broncan, manager de Brive, qualifié in extremis pour les barrages.

« On est très heureux, bien sûr, de se qualifier. On a été nuls, on n’a pas fait un bon match. On est allé chercher cette victoire bonifiée au mental, donc je félicite vraiment les joueurs. »

ADVERTISEMENT

Comme le dit l’ex-entraîneur du Castres Olympique, « ce n’est qu’une qualif’ », il faudra donc que Brive, dont le public a aussi rendu hommage à l’emblématique Saïd Hirèche, qui jouait son 264e match sous les couleurs du club et son dernier à Amédée-Domenech, se montre bien plus efficace sur la pelouse de Béziers, le vendredi 24 mai 2024.

L’homme du week-end : Mathis Castro-Ferreira, la tête et les jambes

On peut passer un examen la veille et inscrire un doublé en Top 14 le lendemain.

Le Stade Toulousain, qui avait laissé tous ses cadres et habituels titulaires au repos pour le déplacement contre Montpellier, à une semaine d’une finale de Champions Cup contre le Leinster, a fait appel à sa (très) jeune garde pour défendre ses couleurs sur la pelouse du MHR.

Cette équipe était composée de nombreux joueurs ayant été champions de France avec les espoirs en 2023, une équipe si jeune que, la veille, trois de ses membres passaient leur BTS. Benjamin Bertrand, Clément Sentubery et Mathis Castro-Ferreira sont ainsi arrivés à l’hôtel la veille, à 21h00.

ADVERTISEMENT

Castro-Ferreira, champion du monde U20 avec la France en 2023, s’est même offert un doublé lors de ce succès (22-29), une victoire qui qualifie Toulouse pour les phases finales, et même presque pour les demi-finales du fait de la victoire du Stade Français contre l’UBB.

Dans les faits : Le tigre dompté par le LOU

Au micro de Canal+ avant le match entre le LOU et le Racing 92, Dimitri Szarzewski, entraîneur-adjoint des Franciliens, déclarait avoir vu « l’œil du tigre » chez ses hommes à la veille de ce match ultra important pour la qualification en barrages.

Si les Racingmen ont été entreprenants dans le jeu, ils n’ont toutefois pas été assez « tigres » pour dompter le LOU dans sa tanière de Gerland. Trop pénalisés, les ciel et blanc se sont inclinés alors qu’ils pensaient inscrire l’essai de la victoire à la dernière seconde.

Après appel à la vidéo, l’arbitre Thomas Charabas a finalement refusé cet essai défendu corps et âme par un Lyon qui arrache son maintien à deux journées de la fin.

Le Racing, 6e, n’a plus qu’un point d’avance sur Pau, son prochain adversaire, et Clermont, en embuscade.

Le chiffre du week-end : 4

Comme évoqué plus haut dans ces lignes, la dernière journée de saison régulière de Pro D2 a offert son lot de suspense et de rebondissements.

La tension était telle que 4 cartons rouges – dont deux pour Dax – ont été distribués au cours de ces rencontres à couteaux tirés.

À titre de comparaison, aucun n’avait été donné lors de la journée précédente. Il faut remonter à la sixième journée, disputée en septembre 2023, pour voir autant de joueurs exclus.

À suivre…

Les matchs à élimination directe commencent dès cette semaine. Grenoble, 4e, reçoit Dax, 5e, le jeudi 23 mai 2024 à 21h00, tandis que Brive se déplace à Béziers le vendredi 24 mai 2024 à 21h00. Les deux vainqueurs affronteront ensuite Provence Rugby et Vannes en demi-finales.

En bas de tableau, le barrage d’accession opposera Narbonne, finaliste malheureux (défaite 39-30) contre le Stade Niçois, à Montauban le dimanche 2 juin à 15h00.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Freddie Steward: 'I wouldn’t say I've had it easy' Freddie Steward: 'I wouldn’t say I've had it easy'
Search