L'Angleterre reste n°1 mondial, l'Écosse en pleine ascension

Par RugbyPass
England Women v Canada Women – Two-Test Series – Second Test – StoneX Stadium

Avec près de 100 tests-matchs joués tout au long d’une année sans précédent pour le rugby féminin, il n’est pas surprenant qu’il y ait eu beaucoup de mouvements dans le Classement mondial féminin de World Rugby présenté par Capgemini au cours des 12 derniers mois.

ADVERTISEMENT

L’introduction du WXV, la nouvelle compétition mondiale annuelle féminine de World Rugby, ainsi que les tournois de qualification régionaux qui y étaient associés ont conduit à un calendrier de rencontres plus complet et donc à plus d’opportunités pour les nations de gagner des points dans le classement en cours de route.

Le Top 4 inchangé

Alors que 2023 touche à sa fin, les quatre premières nations classées sont toujours à la même place qu’au début de l’année, bien que les Red Roses d’Angleterre, numéro un mondial, aient augmenté leur cote à 96,18 points.

La Nouvelle-Zélande, deuxième, perd 2,63 points après une campagne du WXV 1 décevante. L’écart entre les deux nations s’est donc creusé et atteint désormais 5,62 points.

La France s’accroche à la troisième place malgré une perte de 1,79 points, tandis que le Canada, en quatrième position, a enregistré un gain légèrement plus important de 1,85 points après avoir terminé deuxième derrière l’Angleterre dans le WXV 1.

Trois victoires et une troisième place dans le Tournoi des Six Nations féminin 2023 ont permis au Pays de Galles d’améliorer son classement de près de quatre points, ce qui l’a fait remonter de trois rangs pour atteindre la sixième place du classement.

Cette progression de trois places n’a été égalée que par le Portugal et la Tunisie en 2023.

L’Écosse en pleine ascension

La renaissance de l’Écosse sous la houlette de Bryan Easson s’est traduite par la plus forte progression de 5,66 points.

Les vainqueurs du WXV 2, qui ont terminé à une honorable quatrième place lors du Tournoi des Six Nations féminin 2023, sont passées de 68,71 points en début d’année à 74,37 en fin d’année, ce qui leur a permis de passer de la dixième à la huitième place.

ADVERTISEMENT

Les succès du Pays de Galles et de l’Ecosse ont coïncidé avec une baisse de régime de l’Italie au classement, même si les Azzurre ont rebondi après avoir terminé avant-dernières du Tournoi des Six Nations féminines avec trois victoires consécutives dans le WXV 2.

Baisse de régime

Au cours de l’année, l’Italie a perdu un peu plus de trois points, ce qui lui a permis de terminer l’année à la septième position, perdant ainsi deux places.

De même, les États-Unis ont perdu deux places, avec près de cinq points en moins.

Les Women’s Eagles entreront dans 2024 à la neuvième place, un rang devant l’Irlande, qui a perdu deux places malgré sa victoire sur le WXV 3.

En dehors du top 10, le Portugal a fait de grands progrès après avoir remporté le Rugby Europe Women’s Trophy et la promotion dans le Rugby Europe Championship 2024.

La campagne triomphale du Trophy a ensuite été suivie d’une série de matchs nuls avec le Brésil, et avec quatre victoires sur cinq, le Portugal a gagné 2,39 points et trois places.

ADVERTISEMENT

Quant à la Tunisie, elle est passée de la 33e à la 30e place grâce à sa victoire 2-0 dans la série contre l’Ouganda, qui a connu la plus forte chute de toutes les nations, dégringolant de cinq places pour atteindre la 40e position.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

J
Jon 1 days ago
Why Sam Cane's path to retirement is perfect for him and the All Blacks

> It would be best described as an elegant solution to what was potentially going to be a significant problem for new All Blacks coach Scott Robertson. It is a problem the mad population of New Zealand will have to cope with more and more as All Blacks are able to continue their careers in NZ post RWCs. It will not be a problem for coaches, who are always going to start a campaign with the captain for the next WC in mind. > Cane, despite his warrior spirit, his undoubted commitment to every team he played for and unforgettable heroics against Ireland in last year’s World Cup quarter-final, was never unanimously admired or respected within New Zealand while he was in the role. Neither was McCaw, he was considered far too passive a captain and then out of form until his last world cup where everyone opinions changed, just like they would have if Cane had won the WC. > It was never easy to see where Cane, or even if, he would fit into Robertson’s squad given the new coach will want to be building a new-look team with 2027 in mind. > Cane will win his selections on merit and come the end of the year, he’ll sign off, he hopes, with 100 caps and maybe even, at last, universal public appreciation for what was a special career. No, he won’t. Those returning from Japan have already earned the right to retain their jersey, it’s in their contract. Cane would have been playing against England if he was ready, and found it very hard to keep his place. Perform, and they keep it however. Very easy to see where Cane could have fit, very hard to see how he could have accomplished it choosing this year as his sabbatical instead of 2025, and that’s how it played out (though I assume we now know what when NZR said they were allowing him to move his sabbatical forward and return to NZ next year, they had actually agreed to simply select him for the All Blacks from overseas, without any chance he was going to play in NZ again). With a mammoth season of 15 All Black games they might as well get some value out of his years contract, though even with him being of equal character to Richie, I don’t think they should guarantee him his 100 caps. That’s not what the All Blacks should be about. He absolutely has to play winning football.

5 Go to comments
FEATURE
FEATURE Who will play No 10 for the Springboks against Wales? Who will play No 10 for the Springboks against Wales?
Search