La réaction de Kolisi après son entrée dans le Top 100 de TIME

Par Willy Billiard
Siya Kolisi de l'Afrique du Sud célèbre la victoire de son équipe en finale de la Coupe du Monde de Rugby entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud au Stade de France le 28 octobre 2023 à Paris, France. (Photo par Shaun Botterill/Getty Images)

Joueur du Racing 92 et encore officiellement capitaine des Springbok, le troisième-ligne Siya Kolisi figure sur la liste des 100 personnes les plus influentes de l’année établie par le magazine TIME.

ADVERTISEMENT

La liste « TIME100 » est un rappel annuel des 100 personnes les plus influentes au monde. Sa publication est prévue pour vendredi 19 avril.

Compilée par plus de 50 collaborateurs du magazine d’information américain, elle a été publiée pour la première fois en 1999 à la suite d’un débat entre des universitaires, des hommes politiques et des journalistes américains.

La liste est désormais un événement annuel très médiatisé.

Bien plus que du rugby

« L’histoire de l’Afrique du Sud est indissociable de celle du rugby. Nelson Mandela a un jour offert le rugby tel un rameau d’olivier entre les parties opposées du pays, ce qui explique l’immense fierté que suscite ce sport. C’est un peu le tissu conjonctif de la nation », justifie le magazine TIME dans sa présentation de Siya.

« Siya Kolisi, en tant que capitaine de l’équipe nationale de rugby, est au centre de ce dispositif. Il incarne l’espoir à une époque où de nombreux Sud-Africains ont du mal à s’y accrocher. Malgré les conflits politiques, la crise énergétique et les effets du Covid-19, Siya a fait du rugby bien plus qu’une simple compétition. Ses multiples victoires – les victoires du pays – ont eu une grande importance.

« Par sa sagesse et son humilité, Siya nous a appris ce que doit être un capitaine puissant : quelqu’un qui sert et inspire ceux qu’il dirige. Et le fait qu’il dirige une équipe dans un sport historiquement blanc, qu’il soit aimé et adoré par des supporters de toutes les races, est une immense réussite.

« Siya est un guerrier incessant sur le terrain, mais c’est aussi un père adorable, un mari aimant et un grand ami. Il a tant donné à une nation de 62 millions d’habitants. »

« Ça m’inspire une profonde humilité »

« Être sélectionné pour figurer sur la liste #TIME100 de 2024 est un privilège immense qui m’inspire une profonde humilité », a écrit Siya Kolisi sur son compte Instagram.

ADVERTISEMENT

« C’est une grande responsabilité de partager cette reconnaissance avec des individus dévoués à améliorer la vie des autres. Ce n’est pas seulement un hommage à moi-même ; c’est aussi un témoignage de la contribution des nombreuses personnes et communautés qui ont influencé ma vie et façonné ma personne.

« Je suis reconnaissante envers @time pour mettre en lumière l’importance de la compassion et du service dans notre monde. »

Siya Kolisi est le troisième joueur de rugby à recevoir cet honneur après Jonny Wilkinson en 2003 et Richie McCaw en 2011.

La victoire 12-11 des Springboks sur les All Blacks au Stade de France à Paris en octobre avait également permis à l’Afrique du Sud de remporter une quatrième Trophée Webb Ellis, un record.

ADVERTISEMENT

Kolisi, premier capitaine noir des Springboks, est devenu une icône nationale, après avoir mené une carrière incroyable à partir de débuts modestes.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Hope on the horizon for Leinster as Cup final loss brings unexpected silver lining Hope on the horizon for Leinster as final loss brings silver lining
Search