La France s'incline face au Canada

Par Willy Billiard
AUCKLAND, NEW ZEALAND - NOVEMBER 04: Justine Pelletier of Canada clears the ball during the WXV1 match between France and Canada at Go Media Stadium Mt Smart on November 04, 2023 in Auckland, New Zealand. (Photo by Dave Rowland/Getty Images)

Un an après la victoire 36-0 de la France lors de la finale de bronze de la Coupe du Monde de Rugby 2021 à l’Eden Park qui avait mis fin à la série de quatre matchs gagnés par le Canada dans cette confrontation, les Canadiennes ont retrouvé leur domination au cours d’un match en deux mi-temps distinctes.

ADVERTISEMENT

Après une première période maîtrisée, les Françaises ont subi la remontée des Canadiennes en seconde période pour s’incliner 20-29 au Go Media Mount Smart Stadium de Auckland samedi 4 novembre.

Rencontre
Women's XV 1
France Women's
20 - 29
Temps complet
Canada Women's
Toutes les stats et les données

La France avait appris de ses erreurs dès le début de cette rencontre face au Canada. Une rencontre sans enjeu pour les Françaises condamnées à végéter au bas du classement du WXV 1 suite à sa défaite de la semaine précédente face à l’Australie.

La France démarre fort

Très tôt les Françaises ont imposé leur rythme campant 72% du temps dans le camp canadien, contestant les rucks et grattant de précieux ballons (5 en première période), montrant de la maîtrise sur ce jeu au sol qui lui avait fait tant défaut contre les Wallaroos.

Une pénalité tapée à 40 mètres face aux poteaux par Morgane Bourgeois (1e) ouvre le compteur des Bleues qui est complété dix minutes plus tard par un essai de pauline Bourdon qui trouve un petit espace malgré trois défenseuses sur le dos (13e).

Graphique d'évolution des points

Canada Women's gagne +9
Temps passé en tête
42
Minutes passées en tête
38
53%
% du match passés en tête
48%
71%
Possession sur les 10 dernières minutes
29%
3
Points sur les 10 dernières minutes
3

A chaque fois les Canadiennes subissent la remontée très rapide des Françaises et un bon pressing des avants. Ce n’est que vers la demi-heure de jeu que les coéquipières de Sophie de Goede parviennent à sortir de leur camp une première fois mais se heurtent à la défense agressive des Françaises souvent mises à la faute.

Le ballon porté, arme redoutable du Canada

Les Canadiennes parviennent à mettre en place un ballon porté à dix mètres de la ligne des Françaises qui ont du mal à stopper l’avancée qui permet à la talonneuse Emily Tuttosi de marquer son 12e en 24 sélections (35e).

Avec trois points d’écart à la pause (10-7) et un carton jaune sur Nassira Konde (38e) pour plaquage dangereux, les Françaises entament la seconde période dans le dur et à l’inverse de la période.

Phases statiques

9
Mêlées
12
33%
% de mêlées gagnées
92%
11
Touche
12
82%
% de touches gagnées
83%
5
Renvois réussis
7
100%
% de renvois réussis
86%

Cette fois, ce sont les Canadiennes qui mettent la main sur le ballon et qui déroulent. D’abord avec Krissy Scurfield qui redonne l’avantage à son équipe (44e). Puis en lançant un nouveau ballon porté redoutable après une touche à cinq mètres qui permet à la deuxième-ligne Courtney Holtkamp d’aplatir (51e).

Le retour du Canada

Menées désormais 10-19 en dix minutes, les Françaises retrouvent une dynamique grâce à un patient travail en conquête jusqu’à ce que Marine Ménager, repositionnée ailière après avoir été centre sur les deux premières rencontres, n’aplatisse au pied des poteaux pour revenir à deux points (56e).

ADVERTISEMENT

La remise intérieure de Florence Symonds pour Fancy Bermudez (66e) sera l’occasion pour les filles de Kevin Rouet de prendre le large. Malgré la pénalité de Morgane Bourgeois (73e), les Françaises n’auront plus l’occasion de revenir au score et s’inclinent pour la deuxième fois de suite (20-29).

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

T
Turlough 31 minutes ago
Jean de Villiers' three word response to 'best in the world' debate

This ‘raging’ debate is only happenning in media circles and has never been a topic in Ireland (although SA media are interested). It makes the media companies money I guess. SA are RWC champions and #1 ranked team although Ireland are back within a point there. The facts point to SA. For a lot of 2021 France beat ALL their rivals and Ireland similar in 2022-2023. It is not wrong to say that on such form either can be deemed to be the current best team if they have beaten all their rivals and ranked #1. The ‘have to have won a world cup’ stipulation is nonsense. The world cup draw and scheduling has been tailored to the traditional big teams since the start. The scheduling also which sees the big teams sheltered from playing a hard pool match the week before has also been a constant. It is extraordinary that for example France have made so many finals. Ireland who were realistically only contenders in 2023 were in a Pool with two other top 5 teams and had to play one of them 7 days before a quarter final against France or New Zealand. Always going to be a coin toss. Scotland’s situation was worse. New Zealand had great chances in 1995, 1999, 2007 but they could not win a tight RWC match. The first tight match they ever won was versus France in the 2011 final, literally they lost every other tight match before that. Some of those NZ teams around that era were #1 surely?

13 Go to comments
TRENDING
TRENDING Two broken legs and two more out long-term: Boks' worrying injury list Two broken legs and two more out long-term: Boks' worrying injury list
Search