Kurt-Lee Arendse, forgé par le rugby à sept

Par Owain Jones
PARIS, FRANCE - OCTOBER 28: Kurt-Lee Arendse of South Africa celebrates with his winners medal on his mobile phone following the Rugby World Cup Final match between New Zealand and South Africa at Stade de France on October 28, 2023 in Paris, France. (Photo by Julian Finney - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

Kurt-Lee Arendse est susceptible de se retrouver face au meilleur buteur de la Premiership anglaise, Alex Lewington, ce week-end, lorsque les Bulls accueilleront les Saracens dans le cadre de la Champions Cup.

ADVERTISEMENT

Mais l’ancienne star des Blitzboks, qui a participé à deux campagnes du circuit mondial et aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 avant de passer à XV, suivra de près ce qui se passera sur le HSBC SVNS Cape Town en tant que fan inconditionnel du format court du rugby.

Il évoque ici la façon dont son passage chez les Blitzbok l’a aidé dans son ascension vers la gloire à la Coupe du Monde de Rugby 2023 masculine.

L’attaque

« Jouer au rugby à sept a été un énorme tremplin dans ma carrière. Avec seulement sept gars sur le terrain, il y a tellement d’espace et ce qui vous motive, c’est de ne pas être le maillon faible et de ne pas laisser tomber ses coéquipiers.

« En attaque, vous devez travailler incroyablement dur pour vous mettre dans la meilleure position possible afin de remonter le terrain devant vous. Comme je ne fais pas partie des joueurs les plus grands, j’essaie de courir et d’éviter le contact autant que possible.

« Une autre grande différence est celle des espaces entre les joueurs. En attaque, il y a plutôt huit à dix mètres entre les joueurs, il faut donc une passe puissante des deux mains. En fait, nous nous entraînions jour après jour avec notre ancien entraîneur des Blitzboks pour affiner nos passes. Il ne fait aucun doute que cela m’a aidé dans ma carrière avec les Bulls et l’Afrique du Sud. »

La défense

« Beaucoup de gens ont parlé de mon plaquage sur Rieko Ioane à la Coupe du monde et m’ont demandé si c’était de l’instinct ou quelque chose que j’avais appris. Je dirais que c’est ce dernier point.

« Quand j’ai vu le ballon dans sa main droite, j’ai su que si je voulais plaquer, je devais d’une manière ou d’une autre envelopper le ballon en même temps que l’homme. Je sais que les All Blacks sont une excellente équipe en termes de offloads et que Rieko est très rapide et un grand joueur, je n’avais donc aucune marge d’erreur. J’ai également appris à plaquer bas et à ‘découper’.

« Comme je l’ai dit, je ne suis pas le plus grand des athlètes, alors je dois aller chercher les jambes parce que si je vais plus haut, les joueurs plus costauds peuvent me repousser. [Neil [Powell], l’ancien sélectionneur des Blitzboks, m’a dit que si ça marchait pour moi, je devais m’y tenir. J’adore les situations défensives en un contre un, grâce à ma formation au rugby à sept. »

La conscience tactique

« Jouer sur le circuit a définitivement fait progresser ma connaissance du rugby et m’a permis de recueillir les conseils de légendes du jeu. J’ai eu la chance de jouer avec la légende du rugby à sept, Seabelo Senatla, et j’ai partagé sa chambre en 2021 à Dubaï.

ADVERTISEMENT

« Seabelo est un type formidable et je le pompais constamment pour obtenir des informations sur son jeu à l’aile. Pour les joueurs de petit gabarit comme nous, son principal conseil était d’utiliser nos capacités naturelles d’évitement et d’habileté à notre avantage, d’utiliser notre vitesse et de chercher l’espace, pas le contact. »

La préparation physique

« J’ai trouvé que la transition entre le rugby à sept et le XV s’est faite assez facilement. Le chemin est bien tracé et vous êtes habitués à travailler très dur pour vos coéquipiers.

« C’est beaucoup plus encombré sur le terrain à XV, mais mon état d’esprit est le même : ne pas être fainéant. Je ne suis pas le meilleur en rugby à 15, il y a encore des choses que j’apprends sur le terrain d’entraînement, mais je sais que le rugby à sept m’a permis de devenir un meilleur joueur.

« J’ai dû prendre un peu de poids pour le XV. Je pesais environ 72 kg pour le rugby à sept et je pèse maintenant près de 80 kg, ce qui me permet de bien encaisser les contacts plus lourds et d’effectuer plus de plaquages de face. »

Se gérer en dehors du terrain

« Le fait de participer au circuit mondial de rugby à sept m’a beaucoup appris, pour ce qui est de prendre soin de moi et de m’organiser.

« Quand je suis arrivé dans le système, j’étais jeune et je n’aimais pas trop prendre soin de mon corps, mais Justin Geduld m’a dit après quelques tournois : “Écoute, mec, tu vas devoir prendre ta récupération au sérieux. Prends des bains de glace, nourris-toi bien.”

ADVERTISEMENT

J’ai dit : “D’accord, d’accord, je connais mon corps mieux que quiconque”, mais si vous jouez trois matchs un samedi et un dimanche et que vous répétez ça pendant toute la saison, vous l’apprenez à vos dépens. C’est très dur pour le corps et la fatigue devient un facteur important.

« Je suis devenu beaucoup plus responsable. Je me fais masser, je fais mes échauffements et je reconnais que mon corps est mon gagne-pain en tant que professionnel. Aucun d’entre nous ne sait combien de temps durera sa carrière, alors en prendre soin est le moins que l’on puisse faire. »

Être un fan des Blitzboks

« Je suis un grand fan de rugby à sept et je suis très heureux que les garçons aient gagné à Dubaï. J’espère qu’ils vont se surpasser au Cap ce week-end. C’est une équipe brillante qui a les Jeux olympiques en ligne de mire à Paris. J’ai des souvenirs extraordinaires dans la capitale française, alors j’espère qu’ils pourront se qualifier et décrocher une médaille d’or là-bas. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Five takeaways from Leinster's reality check loss to the Bulls Five takeaways from Leinster's reality check loss to Bulls
Search