Il n’y aura pas de face à face Michael Hooper – Antoine Dupont à Madrid

Par Willy Billiard
L'Australien Michael Hooper plaque contre l'équipe de France lors de la première journée du Cathay/ HSBC Hongkong Sevens au stade de Hongkong le 5 avril 2024 à Hongkong, en Chine. Crédit photo : Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

L’objectif de Michael Hooper de participer aux Jeux olympiques de Paris 2024 est-il compromis ?

ADVERTISEMENT

L’ancien capitaine des Wallabies Michael Hooper ne participera pas à la Grande Finale des SVNS Series qui se déroulera à Madrid du 31 mai au 2 juin. Lors de ce tournoi, l’Australie doit affronter la France en match de poule.

Related

Selon plusieurs médias, Hooper souffre d’une ostéite pubienne au niveau de l’aine et est obligé de garder le repos pour se donner les meilleures chances de rester dans les plans de la sélection australienne pour les Jeux olympiques.

Des douleurs au mollet et au talon d’Achille avaient déjà ralenti sa transition vers le sept en début de saison et ce nouveau pépin de santé n’est pas censé le rassurer.

« Il a eu une petite inflammation », a confirmé John Manenti à l’AAP. « Le problème, c’est que si l’on ne s’en occupe pas rapidement, on finit par en souffrir.

« Il a besoin de se reposer avant que la situation ne s’aggrave. [Il est toujours dans les plans et fait tout ce qu’il peut pour participer aux Jeux olympiques.

« Un long voyage, aller-retour, ne serait pas bon pour lui. Nous allons donc essayer de nous occuper un peu de lui et de le faire participer à des camps et à des tournois à venir, où il pourra s’entraîner dans quelques semaines. Ce n’est pas une déchirure musculaire. Mais la seule façon d’y remédier est d’arrêter de courir pendant un certain temps ».

Evincé de France 2023

Le forfait du troisième-ligne aux 125 sélections est le deuxième gros revers en autant d’années après que Hooper a également manqué la sélection de l’Australie pour la Coupe du Monde Rugby 2023, qui se déroulait également en France. Son éviction par Eddie Jones avait suscité une polémique.

ADVERTISEMENT

Après avoir pris sa retraite du rugby à XV à la suite de cette mise à l’écart, il fait maintenant face à une course contre la montre pour convaincre Manenti qu’il est digne d’une place aux JO de Paris.

Hooper, qui a remporté quatre John Eales Medals – récompensant le meilleur joueur de l’année en Australie – au cours de sa brillante carrière de quinziste avec les Wallabies, a fait ses débuts sur le circuit mondial à Hongkong China avant de rempiler à Singapour au début du mois.

Il a montré des signes d’amélioration et des promesses, et a même marqué son premier essai en rugby à sept au National Stadium de Singapour.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Sam Whitelock confirms international return for final ever match Sam Whitelock confirms international return for final ever match
Search