Handre Pollard titulaire à l'ouverture pour affronter les Tonga

Par Kim Ekin
Handre Pollard was welcomed back into the Springbok camp with open arms (Photo by Steve Haag/Getty Images)

Pour son dernier match de poule, l’Afrique du Sud a procédé à une large revue d’effectif, changeant notamment toute la première ligne, la charnière et l’intégralité de la ligne de trois-quarts.

ADVERTISEMENT

À noter la titularisation d’Handre Pollard à l’ouverture, alors que le joueur vient tout juste de rejoindre le squad des Springboks.

XV de départ

1 Ox Nche
2 Deon Fourie
3 Vincent Koch
4 Eben Etzebeth
5 Marvin Orie
6 Siya Kolisi (c)
7 Duane Vermeulen
8 Jasper Wiese
9 Cobus Reinach
10 Handre Pollard
11 Makazole Mapimpi
12 Andre Esterhuizen
13 Canan Moodie
14 Grant Williams
15 Willie Le Roux

Remplaçants

16 Marco van Staden
17 Steven Kitshoff
18 Trevor Nyakane
19 Franco Mostert
20 Kwagga Smith
21 Jaden Hendrikse
22 Manie Libbok
23 Jesse Kriel

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
South Africa
49 - 18
Temps complet
Tonga
Toutes les stats et les données

Le précieux pied de Pollard

Handré Pollard revient sur les terrains sous le maillot des Springboks pour la première fois depuis août 2022 et une défaite 25-17 contre l’Australie à Adélaïde. Il prend la place de Manie Libbok, relégué sur le banc.

Agé de 29 ans, il ne figurait pas à l’origine dans le groupe des 33 de l’Afrique du Sud en raison d’une blessure au mollet contractée en mai. Il a manqué les 16 derniers matchs des Springboks.

Auteur de 22 points lors de la victoire sur l’Angleterre en finale de la Coupe du Monde de Rugby 2019, il sera le deuxième demi d’ouverture de formation de l’équipe avec Manie Libbok. Contre la Roumanie, c’est Damian Willemse qui portait le numéro 10.

Handré Pollard est le meilleur marqueur de l’Afrique du Sud en Coupe du Monde de Rugby (162 points). En 2019, il a également été le meilleur marqueur sud-africain de la compétition (69 points).

ADVERTISEMENT

Sa réintégration fait partie des 12 changements annoncés dans le XV de départ par rapport à l’équipe qui a affronté l’Irlande la semaine dernière.

Etzebeth, Kolisi et Wiese conservés

Le deuxième ligne Eben Etzebeth, le capitaine et flanker Siya Kolisi et le troisième ligne centre Jasper Wiese sont les seuls joueurs à conserver leur place dans le paquet d’avants, tandis que la ligne arrière a été complètement remaniée.

À l’exception de Pollard à l’ouverture, tous les arrières du XV de départ étaient déjà titulaires pour la victoire 76-0 contre la Roumanie.

Dean Fourie est titularisé pour la première fois de sa carrière internationale au poste de talonneur. Face à l’Irlande, l’Afrique du Sud a perdu son premier ballon sur un lancer de Fourie dans la compétition, mais cela n’a pas empêché ce dernier de réussir 89 % de ses lancers (8 sur 9) et ses dix plaquages.

Duane Vermeulen est titularisé sous le maillot sud-africain au poste de troisième ligne aile côté ouvert pour la première fois depuis la victoire 29-26 contre la France en novembre 2018. Il ne s’agira que de la troisième sélection à ce poste pour cet habitué du numéro 8, qui compte au total 72 sélections. Si l’Afrique du Sud bat les Tonga, il s’agira de la 50e victoire de sa carrière internationale.

ADVERTISEMENT

Face à la Roumanie, Willie le Roux a mis fin à une série de 13 matchs sans inscrire le moindre essai. Il revient dans le XV de départ au poste d’arrière. Le Roux et Faf de Klerk ont tous deux reçu trois cartons jaunes depuis la RWC 2019, soit le plus grand total pour un Springbok sur cette période.

Makazole Mapimpi retrouve sa place à l’aile. Auteur de neuf essais en Coupe du Monde de Rugby, il reste à bonne distance du record de 15 essais détenu pour les Springboks, dans la compétition, par Bryan Habana.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Mick Cleary: 'Marcus Smith did what he simply had to do and that is declare himself as starting test fly-half' Mick Cleary: 'Marcus Smith did what he simply had to do and that is declare himself as starting test fly-half'
Search