Geoffrey Malaterre : « Ce n’était pas si facile que ça, mais on a bien su gérer quand même »

Par Willy Billiard
LE CAP, AFRIQUE DU SUD - 29 JUIN : Manex Ariceta Maestro (capitaine) de l'Espagne U/20 et Hugo Reaus (capitaine) de la France U/20 mènent leurs équipes lors du match du Championnat U20 2024 entre la France U/20 et l'Espagne U/20 qui s'est tenu au Cape Town Stadium au Cap, en Afrique du Sud. (Photo par Shaun Roy/World Rugby)

Auteur d’un doublé dans la victoire 49-12 de la France U20 contre l’Espagne en ouverture du Championnat du Monde des Moins de 20 ans en Afrique du Sud, el troisième-ligne Geoffrey Malaterre donne son sentiment.

ADVERTISEMENT

Quelles sont tes premières impressions suite à cette première victoire ?

« Ce n’était pas si facile que ça, mais on a bien su gérer quand même. Il y a quelques petites choses à améliorer, mais pour un premier match, je trouve que c’est pas mal. »

Rencontre
World Rugby U20 Championship
France U20
49 - 12
Temps complet
Spain U20
Toutes les stats et les données

Tu as marqué deux essais pour ta première en Coupe du Monde…

« Ça fait quelque chose de bizarre. C’est une première pour moi au niveau mondial. C’est surtout mes premiers essais sous le maillot tricolore, donc c’est toujours très spécial. »

On se disait que ces deux essais marqués par des avants – Massa et Malaterre – avaient été marqués à la façon de trois-quarts. C’était travaillé ?

« C’était travaillé, oui et non. Les troisièmes-lignes, il faut qu’ils restent dans le couloir. Ils peuvent aller dans le jeu des gros, il n’y a pas de souci. Mais j’aime bien être dans les couloirs. »

Une des objectifs de ce match était de travailler la cohésion entre les joueurs. Est-ce que l’objectif est atteint ?

ADVERTISEMENT

« Cet objectif a été rempli. On commence vraiment à beaucoup s’entraider. Dès qu’il y en a un qui lâchait, on l’encourageait pour ne pas qu’il lâche. On a vraiment eu une bonne connexion sur ce match. »

Related

Sur les 23 joueurs, on a senti cette envie de jouer, de faire des passes après contact. Au risque parfois de trop jouer…

« Oui et non. On s’est vraiment aidé de offloads mais ça nous a vite mis dans un contexte un peu compliqué car ils ne sont pas tous passés, on s’est mis en difficulté tout seul sur quelques offloads. Il faudra que qu’on se canalise un peu sur ça, qu’on sache quand on peut le faire et quand on peut ne pas le faire pour qu’on puisse être opérationnel contre les Baby Blacks. »

Est-ce que ce groupe est en train de monter en puissance ?

« La montée en puissance va augmenter, c’est sûr et certain. Pour un premier match, c’est vraiment bien quand même. Là on va faire une grosse semaine de préparation et après on va être à point. »

ADVERTISEMENT
Rencontre
World Rugby U20 Championship
France U20
26 - 27
Temps complet
New Zealand U20
Toutes les stats et les données

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

f
finn 6 hours ago
Ireland and South Africa share the same player development dilemma

What a difference 9 months makes! Last autumn everyone was talking about how important versatile bench players were to SA’s WC win, now we’re back to only wanting specialists? The timing of this turn is pretty odd when you consider that some of the best players on the pitch in the SA/Ireland match were Osbourne (a centre playing out of position at 15), Feinberg-Mngomezulu (a fly-half/centre playing out of position at 15), and Frawley (a utility back). Having specialists across the backline is great, but its not always necessary. Personally I think Frawley is unlikely to displace Crowley as first choice 10, but his ability to play 12 and 15 means he’s pretty much guaranteed to hold down a spot on the bench, and should get a decent amount of minutes either at the end of games or starting when there are injuries. I think Willemse is in a similar boat. Feinberg-Mngomezulu possibly could become a regular starter at 10 for the Springboks, but he might not, given he’d have to displace Libbok and Pollard. I think its best not to put all your eggs in one basket - Osbourne played so well at the weekend that he will hopefully be trusted with the 15 shirt for the autumn at least, but if things hadn’t gone well for him he could have bided his time until an opportunity opened up at centre. Similarly Feinberg-Mngomezulu is likely to get a few opportunities at 15 in the coming months due to le Roux’s age and Willemse’s injury, but given SA don’t have a single centre aged under 30 its likely that opportunities could also open up at 12 if he keeps playing there for Stormers. None of this will discount him from being given gametime at 10 - in the last RWC cycle Rassie gave a start at 10 to Frans Steyn, and even gave de Klerk minutes there off the bench - but it will give him far more opportunities for first team rugby.

5 Go to comments
TRENDING
TRENDING Ciaran Frawley's career now hanging 'in the balance' Ciaran Frawley's career now hanging in the balance claims Ireland star
Search