Galthié, « c’est un peu comme une lettre administrative »

Par Willy Billiard
Head coach of France Fabien Galthie looks on during the warm-up before the Rugby World Cup France 2023 match between France and New Zealand (All Blacks) at Stade de France on September 8, 2023 in Saint-Denis near Paris, France. (Photo by Jean Catuffe/Getty Images)

Que cachent les mots et expressions, mais aussi le style de communication du sélectionneur du XV de France ? Dans son édition du 19 septembre 2023, Le Parisien – Aujourd’hui en France a demandé à une sémiolinguiste, Elodie Laye Mielczareck, de se pencher sur le cas Fabien Galthié.

ADVERTISEMENT

Première observation, la distance. Avec ses grosses lunettes noires, l’homme installe d’emblée une distance avec ses interlocuteurs. La sémiolinguiste parle de « coffre-fort », de « carapace », voire de « froideur ».

Si Galthié n’est volontairement pas dans la séduction avec les journalistes, il n’est pas moins dans l’empathie lorsqu’il est question de ses joueurs. « Il a l’air émotionnel, plutôt authentique », relève-t-elle. « On sent l’émotion vécue, la tristesse dans ses mots et sur son visage », lorsqu’il s’agit par exemple d’annoncer le forfait de Romain Ntamack pour la Coupe du Monde.

Le ton monocorde qu’il utilise volontiers lorsqu’il s’adresse à la presse, son analyse froide livrée lorsqu’on lui demande, se brisent lorsqu’il évoque ses joueurs.

Deuxième observation, l’homme est précis. La sémiolinguiste note l’emploi régulier d’expressions telles « ce que je veux dire », « une fois de plus » qui lui donne un côté très pédagogue. Comme s’il tenait à être bien compris, malgré ses formules perchées et ses analogies propres à son univers.

« Il y a une vision de transmission, analytique, très procédurale avec une énergie froide », note Elodie Laye Mielczareck. Elle n’hésite pas à aller plus loin dans son propos en convoquant une image étonnante : « C’est un peu comme une lettre administrative ; il faut la relire plusieurs fois pour tout intégrer. »

Troisième observation, son obsession du temps avec la désormais mythique « flèche du temps », comme si tout était calibré, prévu, annoncé. « Il utilise énormément le champ des idées, de la métaphore, des images », constate la sémiolinguiste en évoquant ses allusions au divin.

ADVERTISEMENT

Ainsi revient cette phrase lâchée au détour d’une conférence de presse : « La première qualité de ce groupe est que [ses membres] défendent la ligne. Ils défendent la ligne avec leur corps, leur cœur et leur âme. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Jason Ryan labels contentious All Blacks selection call 'spicy' and 'tasty' Jason Ryan labels All Blacks selection 'spicy'
Search