Posolo Tuilagi appelé au pied levé… la composition de la France contre l’Irlande

Par Willy Billiard
BATH, ANGLETERRE - 10 MARS : Posolo Tuilagi (France) pendant le Tournoi des Six Nations U20 entre l'Angleterre et la France au Recreation Ground le 10 mars 2023 à Bath, en Angleterre. (Photo by Dan Mullan/Getty Images)

Le sélectionneur Fabien Galthié a nommé son équipe de France pour le match d’ouverture du Tournoi des Six Nations contre l’Irlande ce vendredi 2 février, une sélection qui comporte cinq changements par rapport au XV battu par l’Afrique du Sud en quarts de finale de la Coupe du Monde de Rugby.

ADVERTISEMENT

Les Français ont été éliminés de leur Coupe du monde à domicile par une défaite 28-29 contre les Springboks à Paris le 15 octobre. Pour leur retour 16 semaines plus tard, ils aligneront une équipe titulaire avec trois changements dans le pack et deux à l’arrière.

Nolann Le Garrec en couverture de Lucu

Antoine Dupont ayant pris un congé sabbatique pour passer au HSBC SVNS en vue des prochains Jeux olympiques, c’est le promu Maxime Lucu qui occupera le poste de demi de mêlée, tandis que Nolann Le Garrec assurera la couverture sur le banc de touche.

Sur l’aile gauche, Yoram Moefana, remplaçant contre l’Afrique du Sud, sera titularisé à la place de Louis Bielle-Biarrey, laissé sur le banc. Il est l’un des deux seuls arrière à faire partie des remplaçants.

Un banc en 6-2

En ce qui concerne le pack, Anthony Jelonch, qui s’est blessé au ligament croisé antérieur lors de la récente victoire de Toulouse en Investec Champions Cup contre Bath, a été remplacé sur le côté fermé par François Cros.

Il soutiendra une deuxième-ligne remaniée où Paul Willemse et Paul Gabrillagues sont nommés en deuxième-ligne à la place de Cameron Woki et Thibault Flament, laissés sur le banc.

Posolo Tuilagi au pied levé

Surprise à la réception d’un e-mail de la Fédération Française de Rugby jeudi 1er février qui annonce l’arrivée sur le banc du jeune prodige de Perpignan, Posolo Tuilagi.

« Romain Taofifenua LOU Rugby) est forfait. Posolo Tuilagi (USA Perpignan) le remplace pour le match face à l’Irlande ce vendredi à 21h à Marseille », est-il indiqué.

Plus tôt dans la journée des informations de presse avaient confirmé que Taofifenua (33 ans, 49 sélections) était malade et que le deuxième-ligne de l’USAP (19 ans) pourrait le remplacer quasiment au pied levé, lui qui sert de sparring partner régulier au XV de France.

ADVERTISEMENT

Le poste de deuxième-ligne est semble-t-il maudit en France après les forfaits de Thibaud Flament (pied) et Emmanuel Meafou (genou). Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Posolo Tuilagi – champion du monde 2023 avec les Bleuets et neveu de l’international anglais Manu (51 sélections avec le XV de la Rose depuis 2011) – pourrait connaître sa première sélection s’il est appelé à rentrer en jeu face à l’Irlande.

Composition du XV de France contre l’Irlande

  1. BAILLE Cyril (48e sélection)
  2. MAUVAKA Peato (30e sélection)
  3. ATONIO Uini (58e sélection)
  4. GABRILLAGUES Paul (17e sélection)
  5. WILLEMSE Paul (32e sélection)
  6. CROS François (28e sélection)
  7. OLLIVON Charles (40e sélection)
  8. ALLDRITT (c) Grégory (46e selection)
  9. LUCU Maxime (20e sélection)
  10. JALIBERT Matthieu (31e sélection)
  11. MOEFANA Yoram (24e sélection)
  12. DANTY Jonathan (27e sélection)
  13. FICKOU Gaël (86e selection)
  14. PENAUD Damian (49e sélection)
  15. RAMOS Thomas (32e sélection)
  16. MARCHAND Julien (33e selection)
  17. WARDI Reda (15e selection)
  18. ALDEGHERI Dorian (17e selection)
  19. TAOFIFENUA Romain (50e selection)
  20. WOKI Cameron (28e selection)
  21. BOUDEHENT Paul (7e sélection)
  22. LE GARREC Nolann (1re sélection)
  23. BIELLE-BIARREY Louis (8e sélection)
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Slow-burner George Furbank catches light as England attempt to storm All Blacks stronghold Slow-burner George Furbank catches light as England attempt to storm All Blacks stronghold
Search