Antoine Dupont : « je ne suis pas sûr que l’arbitrage ait été au niveau de l’enjeu »

Par Willy Billiard
PARIS, FRANCE - OCTOBER 15: Antoine Dupont of France speaks to the media during a post match press conference after the Rugby World Cup France 2023 Quarter Final match between France and South Africa at Stade de France on October 15, 2023 in Paris, France. (Photo by Justin Setterfield - World Rugby/World Rugby via Getty Images)

A l’issue de la défaite de la France en quart de finale de la Coupe du Monde de Rugby 28-29 face à l’Afrique du Sud au Stade de France dimanche 15 octobre, le capitaine Antoine Dupont est apparu en conférence de presse d’après-match avec la tête des mauvais jours.

ADVERTISEMENT
Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
France
28 - 29
Temps complet
South Africa
Toutes les stats et les données

Quelques dizaines de minutes auparavant, il avait quitté la pelouse pour se réfugier, seul, dans le vestiaire, alors que ses coéquipiers s’en allaient à la rencontre des supporters.

(Photo by David Ramos – World Rugby/World Rugby via Getty Images)

La raison de sa frustration est à chercher du côté de l’arbitrage qui lui a laissé un goût très amer. Plusieurs fois, il s’en était ouvert en cours de jeu au Néo-Zélandais Ben O’Keeffe (41 sélections) qui arbitrait là son tout premier quart de finale de Coupe du Monde de Rugby, chose qui lui arrive très rarement.

(Photo by Hannah Peters/Getty Images)

Invité à s’exprimer sur le sujet, Antoine Dupont a répondu au journaliste qui lui posait la question : « Et vous, vous en avez pensé quoi avec votre regard extérieur ? »

Le capitaine a ensuite développé sa pensée en étant le plus transparent possible : « C’est dur de tenir ce discours-là car il y a beaucoup de déception et de frustration. Il nous tarde de revoir les images qui vont nous donner encore plus de déception et encore plus de frustration, mais je pense que certaines choses claires et évidentes à siffler ne l’ont pas été.

ADVERTISEMENT

« Dans les moments cruciaux, on aurait pu avoir une pénalité. Quand on a une avancée de 60 mètres et qu’on ralentit dans les rucks, c’est quand même assez facile à siffler.

« Encore une fois, je n’ai pas envie de faire l’aigri qui râle sur l’arbitrage parce qu’il a perdu le match, mais je ne suis pas sûr que l’arbitrage ait été au niveau de l’enjeu aujourd’hui. »

Une remarque lourde de sens lui qui est d’habitude taiseux. « Cela n’élève rien au grand match des Sud- Africains qui nous ont dominés dans le combat. Ils ont fait un très grand match », a-t-il néanmoins tenu à préciser.

Galthié veut éteindre l’incendie

Assis à ses côtés, le sélectionneur Fabien Galthié a tout de suite repris la parole pour apporter un contre-poids au discours très tranché de son capitaine.

« Il n’est pas seul », a-t-il commencé en parlant de l’arbitre Ben O’Keeffe. « Le TMO et les arbitres autour ont le temps de revoir les images comme nous et ont le droit de prendre part à l’arbitrage. Je leur demande d’être courageux à mes joueurs dans ces moments car je comprends leur frustration. Mais je me passe de commenter personnellement.

ADVERTISEMENT

« Je n’irai pas sur ce terrain-là, je préfère les féliciter. On a beaucoup travaillé avec eux et on continuera à travailler avec eux. Je comprends la position des joueurs car il y a beaucoup d’émotions qui ne sont pas faciles à digérer. Mais surtout bravo à l’Afrique du Sud et à leur staff. Respect et fair-play, qu’ils continuent leur route le plus longtemps. »

Un terrain glissant

Cette question de l’arbitrage a ensuite été posée en zone mixte à plusieurs joueurs qui n’ont pas non plus souhaité épiloguer.

« Je n’ai pas envie de parler de l’arbitrage et de garder ce souvenir-là », a ainsi temporisé le numéro 8 Grégory Alldritt. « Si je pense à ça, je risque de m’énerver et de m’agacer d’avoir des regrets. Ce serait dommage d’avoir ce souvenir après ces trois mois passés tous ensemble. »

L’homologue d’Antoine Dupont chez les Springboks, Siya Kolisi, a également réagi au sujet de l’arbitrage, avec tout le sens politique qu’on lui connaît.

« Nous, la seule chose qu’on maîtrise, c’est le jeu », a-t-il répondu à un journaliste qui l’interrogeait sur le sujet. « On n’a aucun contrôle sur les décisions que prend l’arbitre.

« Je ne sais pas quoi dire, on va revoir les images mais on a bien communiqué avec lui et ses interventions ont été bonnes. Je n’ai jamais discrédité l’arbitre et je ne le ferai jamais. On va simplement revoir le match après. Antoine a le droit d’avoir son avis. »

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Why Sebastian Cancelliere has fallen for Glasgow Why Sebastian Cancelliere has fallen for Glasgow
Search