Alun Wyn Jones : je viens préparer le terrain à Dan Biggar

Par Liam Heagney
(RCT TV screengrab)

Alun Wyn Jones a donné sa première interview en tant que joueur de Toulon, décrivant ce qu’il espère accomplir au cours de sa pige avec le club du Top 14. Le joueur de rugby le plus capé au monde avait été retenu le 1er mai dans l’équipe de préparation du Pays de Galles en vue de la prochaine Coupe du Monde de Rugby qui se déroulera en France.

ADVERTISEMENT

Cependant, il a traversé la Manche plus tôt que prévu dans un contexte très différent. Après avoir pris sa retraite du rugby international le 19 mai plutôt que de s’engager dans la difficile campagne de préparation du Pays de Galles, il a effectué une tournée de deux matchs au Royaume-Uni en tant que capitaine des Barbarians, avant d’annoncer le 7 juillet qu’il s’engageait avec Toulon.

L’ancien deuxième-ligne des Ospreys, bientôt âgé de 37 ans, est arrivé dans le sud de la France et a commencé à s’entraîner en vue d’une saison de Top 14 qui débutera le 19 août à Lyon.

Il a depuis pris part à un entretien vidéo de cinq minutes avec son nouveau club, au cours duquel il a évoqué sa satisfaction après avoir quitté le Pays de Galles et la façon dont il espère poser de bonnes bases pour le retour de Dan Biggar et de tous les autres joueurs internationaux du club après la Coupe du monde.

« C’est formidable d’être ici, d’être enfin sur le terrain », a-t-il commencé. « J’ai l’opportunité de venir à Toulon et d’enfiler ce fameux maillot et j’ai vraiment hâte d’y être. J’ai eu la chance de jouer pendant longtemps dans le monde entier avec beaucoup de grands joueurs.

« Je veux toujours jouer au rugby et l’opportunité de le faire à Toulon avec un groupe de joueurs affamés qui veulent construire sur le succès de l’année dernière, avec beaucoup de joueurs partis à la Coupe du Monde de Rugby, j’ai senti que c’était à bien des égards le bon moment. Les planètes étaient alignées pour que je fasse ce choix maintenant après avoir joué aussi longtemps que je l’ai fait.

« J’ai discuté avec eux [Toulon] lors de plusieurs réunions et ils étaient conscients des joueurs qui allaient être absents. J’espère pouvoir apporter un peu d’expérience au groupe et construire sur les bases du succès qu’ils ont eu l’année dernière.

ADVERTISEMENT

« Pour l’instant, je suis ici avec un contrat à court terme jusqu’à la fin du mois de novembre, mais j’espère que je pourrai laisser une trace suffisante pour construire sur les succès de l’année dernière et jeter les bases pour que les joueurs reviennent après une Coupe du monde réussie.

« J’espère pouvoir répondre aux attentes par mes performances et montrer ce que le rugby représente pour moi. Il est évident qu’en venant ici pour faire cette interview, on voit les joueurs qui nous ont précédés et ce qu’ils ont accompli (sur les photos accrochées au mur), alors je dois gagner le respect des joueurs, des entraîneurs et surtout des supporters.

« Je suis parfaitement au courant des joueurs gallois qui sont venus ici et qui ont connu le succès avec Toulon. Gethin Jenkins, Leigh Halfpenny, Rhys Webb et même Eifion Lewis-Roberts. Il y a beaucoup de joueurs gallois qui sont passés par là.

« Je n’ai pas encore eu l’occasion de parler à Dan car je pense qu’il est dans les Alpes suisses en train de se faire griller par Warren (Gatland), mais j’espère qu’il ne me maudira pas trop et que nous mettrons l’équipe dans de bonnes conditions lorsqu’il reviendra de la Coupe du monde. »

ADVERTISEMENT

Jones a ajouté qu’il était impatient de se fixer le plus rapidement possible, à quelques semaines du début de la nouvelle saison. « Il faut que je me mette au diapason le plus vite possible, que j’améliore ma langue et que je me mette dans le bain le plus vite possible, au rugby et au sein du groupe », a-t-il déclaré lorsqu’on l’a interrogé sur ses premières priorités.

« Les choses se sont passées assez rapidement pour moi et c’est parfois une bonne chose. On n’a pas le temps de réfléchir et on se met au travail. Je pense que le rugby est un langage universel et qu’en fin de compte, beaucoup de choses ne changent pas, et j’espère pouvoir montrer ce que ça représente d’être ici.

« Il y a des attentes, on voit comment les supporters soutiennent Toulon. Si je peux répondre à certaines de ces questions sur les raisons de ma présence ici, sur ce que j’ai fait et sur ce que je peux faire, je ferai ce qu’il faut. De plus, je connais un peu l’histoire de Félix Mayol, c’est important et j’espère que je pourrai apporter ma petite pierre à l’édifice. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Eddie Jones reacts to Japan's heavy defeat to England Eddie Jones reacts to Japan's heavy defeat to England
Search