Will Skelton peut apporter la french touch au pack des Wallabies

Par AAP
Stade Rochelais player Will Skelton celebrates on the final whistle during the Heineken Champions Cup Final between Leinster Rugby and Stade Rochelais at Aviva Stadium on May 20, 2023 in Dublin, Ireland. (Photo by Stu Forster/Getty Images)

Will Skelton reconnaît qu’il n’a pas encore réalisé son plein potentiel sous le maillot des Wallabies, mais il pense qu’avec une meilleure connaissance de la façon d’utiliser son corps de 150 kg et un peu de temps en stage avec l’équipe d’Australie, ça va changer.

ADVERTISEMENT

Le deuxième-ligne de 31 ans s’est forgé une réputation d’un des meilleurs avants de club au monde, remportant trois coupes d’Europe depuis qu’il a quitté le Super Rugby en 2017.

Aligné dans les équipes des Wallabies basées à l’étranger lors des deux dernières tournées de printemps, il n’a pourtant pas encore réussi à s’imposer dans l’arène internationale.

En stage sur la Gold Coast – son premier stage en Australie depuis 2016 – cette boule de démolition aux 26 sélections se profile désormais comme un destructeur en chef dans les plans du sélectionneur Eddie Jones pour la Coupe du monde.

« J’ai eu beaucoup d’opportunités sous le maillot, et je n’ai pas encore donné le meilleur à mon avis », a déclaré le deuxième-ligne de La Rochelle.

« C’est l’occasion de venir injecter un peu d’expérience, un peu de maturité. »

Habitué à gagner depuis qu’il joue dans le Top 14, Skelton estime « tranchante » les options d’Eddie Jones dans l’équipe qui jouera contre l’Afrique du Sud à Pretoria le 8 juillet.

« En vieillissant, j’ai appris à utiliser mon corps de manière plus intelligente », a-t-il déclaré.

ADVERTISEMENT

« Je sais que si je suis au sol, je dois me relever ou savoir quel ruck je peux rejoindre. »

Richie Arnold, son adversaire dans le Top 14, est également présent en stage de préparation, quelques semaines après que son équipe de Toulouse a battu La Rochelle de Skelton par trois points lors de la finale du championnat français.

Arnold, le jumeau de Rory, le deuxième-ligne aux 32 sélections, n’a pas encore été capé, mais il est capable de former une connexion française mortelle avec Skelton en deuxième-ligne.

« Richie est une plaie sur le terrain, une vraie menace », a déclaré Skelton.

« Dans la touche en particulier, il est dangereux, il a ce côté tranchant.

« En Europe, les clubs utilisent le deuxième-ligne, puis le numéro 4 mobile. C’est une option et Richie peut jouer des deux côtés.

ADVERTISEMENT

« A La Rochelle, nous pratiquons un rugby puissant ; nous faisons des mêlées et des mauls, et je pense que nous pouvons utiliser cette technique ici.

« Le jeu a beaucoup changé, mais cette facette est une force que l’on ne peut jamais enlever. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Watch replay of England vs Japan on RugbyPass TV in the UK and Ireland Watch England vs Japan replay
Search