Vers un Tournoi 2024 en France à guichets fermés

Par Willy Billiard
MARSEILLE, FRANCE - OCTOBER 14: General view inside the stadium during the Rugby World Cup France 2023 Quarter Final match between Wales and Argentina at Stade Velodrome on October 14, 2023 in Marseille, France. (Photo by Dan Mullan/Getty Images)

En 2024, pour la première fois, aucun match à domicile des Français dans le Tournoi des Six Nations ne se déroulera au Stade de France. La faute aux Jeux olympiques 2024 qui empêchent la Fédération française de rugby ne jouir de l’enceinte de Saint-Denis.

ADVERTISEMENT

Il a donc fallu trouver d’autres stades ailleurs en France pour accueillir les trois matchs qui sont prévus dans l’hexagone cette année : le Stade Vélodrome de Marseille accueillera l’Irlande le 2 février, le stade Pierre-Mauroy de Lille recevra l’Italie le 25 février tandis que l’OL Stadium de Lyon sera le théâtre du Crunch face à l’Angleterre le 16 mars.

Ces trois enceintes sont les plus grandes en dehors du Stade de France (80 023 places) : 67 847 sièges officiellement au Vélodrome, 50 096 à Pierre-Mauroy et 58 883 à l’OL Stadium.

Une demande jamais vue

Suite à l’engouement exceptionnel qu’a suscité le XV de France lors de la Coupe du Monde de Rugby 2023 – malgré son élimination en quart de finale – la première affiche du Tournoi face au tenant du titre l’Irlande a été prise d’assaut. Toutes les places mises en vente mardi 12 décembre ont été achetées en quelques heures seulement.

Pour le France-Italie, les places de catégorie 4 sont déjà épuisées et nul doute que les autres vont vite trouver preneur. Par ailleurs, il est encore temps de s’inscrire pour ne pas manquer la mise en vente des places pour le France-Angleterre du 16 mars à Lyon, au risque de voir filer une nouvelle opportunité.

Selon le site Rugbyrama qui dévoile cette information en exclusivité, « ce sont plus de 400 000 demandes de billets qui ont été dernièrement recensées pour les trois matchs à domicile des Bleus… quand seulement 175 000 tickets sont disponibles ».

Dans le détail le France-Irlande du 2 février avait reçu 125 000 inscriptions aux alertes pour seulement la moitié de places disponibles, près de 60 000 supporters se sont inscrits à l’alerte du France-Italie du 25 février et 221 000 pour le Crunch, soit plus de 3,5 fois le nombre de places disponibles.

Retour au Stade de France

En quête de trésorerie, la FFR éprouvera donc un soulagement extrême lorsqu’elle pourra reprendre possession du Stade de France au lendemain des JO de Paris 2024.

D’après Le Parisien, « le XV de France va retrouver le Stade de France. Ce sera le 9 novembre 2024, pour un match de la Coupe d’automne des nations, contre le Japon. Les deux autres tests d’automne prévus ensuite, contre la Nouvelle-Zélande le 16 novembre et contre l’Argentine pour finir le 23 novembre, auront également lieu au Stade de France ».

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Eddie Jones turns to university talent in second coming as Japan coach Eddie Jones turns to university talent in second coming as Japan coach
Search