Un pas de plus pour Joe Schmidt à la tête des Wallabies ?

Par RugbyPass
Joe Schmidt. (Photo by Brett Phibbs/Photosport)

Rugby Australia va se mettre en quête d’un nouveau sélectionneur pour les Wallabies après la désignation d’un directeur de la haute performance en la personne de Peter Horne, tandis que David Nucifora reviendra au sein de l’instance dirigeante dans un rôle de conseiller.

ADVERTISEMENT

Horne entretient des relations étroites avec l’un des candidats pressentis, le Néo-Zélandais Joe Schmidt, qui a entraîné l’Irlande entre 2013 et 2019. David Nucifora va également rejoindre Rugby Australia en tant que conseiller, après avoir été pendant neuf ans le directeur des performances de l’Irlande.

Joe Schmidt, ancien entraîneur adjoint de Clermont (2007-2010) fait donc figure de favori après que le patron de Rugby Australia, Phil Waugh, a indiqué que le mois de mars était la date limite pour nommer un nouveau sélectionneur pour les Wallabies.

Un nouveau coach au printemps

Waugh a déclaré que Rugby Australia allait accélérer sur la recherche d’un successeur à Eddie Jones sous l’impulsion de Peter Horne et de David Nucifora, ancien entraîneur des Brumbies, même si ce dernier reste directeur de la haute performance de l’Irlande jusqu’à la fin des Jeux olympiques de Paris.

Related

« Nous lancerons le marché la semaine prochaine avec des manifestations d’intérêt et, dans l’idéal, nous souhaitons procéder à une nomination au cours du premier trimestre de l’année 2024, étant donné que les Gallois seront ici en juillet », a déclaré Phil Waugh à l’occasion d’un point presse.

« C’est donc un peu un sprint. Nous comprenons que le temps joue contre nous, mais c’est aussi un processus très important à mettre en place.

« Nous devons être très méthodiques et suivre le bon processus pour intégrer les meilleures personnes possibles dans l’organisation. »

Michael Cheika reste sur les rangs

Stephen Larkham et Dan McKellar, anciens entraîneurs adjoints des Wallabies, ainsi que Michael Cheika, qui a guidé l’Australie jusqu’à la finale de la Coupe du Monde de Rugby 2015 et libéré cette semaine après avoir démissionné de son poste de sélectionneur de l’Argentine, avaient été considérés comme les principaux candidats.

Mais il semblerait que Rugby Australia soit très intéressée par Joe Schmidt, qui a mené l’Irlande au sommet du classement international avant de répondre à l’appel de la Nouvelle-Zélande et d’aider les All Blacks à se qualifier pour la finale de la Coupe du Monde de rugby de cette année en France.

ADVERTISEMENT

Related

Schmidt aurait hésité à rejoindre les rangs des Wallabies après des années de déclin qui ont conduit l’Australie à manquer les quarts de finale de la Coupe du monde pour la première fois.

Mais David Nucifora l’était aussi, apparemment, avant que Rugby Australia ne le rappelle à la maison.

Retrouver la culture de la gagne

Avec Nucifora, Schmidt et Horne, qui ont travaillé ensemble avec succès dans l’hémisphère nord, Rugby Australia espère maintenant obtenir la dernière pièce du puzzle pour emmener les Wallabies vers la série à domicile de 2025 contre les British and Irish Lions et la Coupe du monde de 2027 en Australie.

C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Waugh  qui a été demandé vendredi si le prochain sélectionneur des Wallabies serait engagé pour quatre ans.

« Cela dépendra de la volonté des candidats (d’être) ouverts à ce qui va entraîner un succès immédiat, mais aussi à la manière d’obtenir un succès sur le long terme », a-t-il déclaré.

ADVERTISEMENT

« Nous sommes entrés dans ce rythme où tout tourne autour de la Coupe du monde. On se retrouve dans un cycle de Coupe du monde et l’Irlande en est un très bon exemple.

« Elle n’a jamais dépassé les quarts de finale d’une Coupe du monde, mais elle a toujours gagné au niveau européen et international, ce qui stimule l’engagement des spectateurs, des fans et du niveau amateur.

« Ça me plait donc beaucoup que l’on retrouve des Wallabies qui gagnent et des Wallaroos qui gagnent. L’équipe de rugby à sept est sur la bonne voie, tant chez les hommes que chez les femmes.

« Mais ce qui est vraiment important, c’est de gagner de manière régulière et de ne pas se contenter d’une Coupe du monde réussie et de redescendre ensuite. »

Pas obligatoirement un candidat australien

Phil Waugh a également déclaré que le prochain sélectionneur des Wallabies n’avait pas besoin d’être Australien.

« Nous avons besoin du meilleur entraîneur possible pour diriger le système et la culture », a-t-il affirmé.

« Ce que je dirai, c’est que notre avantage compétitif dans le sport est d’être australien et que cette façon de faire et cette culture australienne doivent être véhiculées par l’équipe.

« Mais cela peut se faire par l’intermédiaire d’un entraîneur qui n’est pas Australien. »

Alors qu’il travaillera avec World Rugby pour trouver un entraîneur pour les Wallabies, Peter Horne rejoindra officiellement Rugby Australia en mars après avoir travaillé pendant près de 14 ans dans le domaine du haut niveau pour World Rugby, après avoir occupé des postes au sein du club britannique des Saracens, du rugby samoan et des Sports équestres Australie.

Il sera responsable de la centralisation des systèmes de haute performance du Super Rugby, des programmes nationaux seniors masculins et féminins et des parcours des jeunes.

Nucifora, qui a quitté le programme de haute performance du rugby australien en 2013 après avoir échoué à faire adopter une réforme, reviendra en août.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Why Sebastian Cancelliere has fallen for Glasgow Why Sebastian Cancelliere has fallen for Glasgow
Search