Un Italien pour la première fois au sifflet au Tournoi des Six Nations

Par RugbyPass
L'arbitre, Andrea Piardi, pendant un match de la Champions Cup entre Bath Rugby et Leinster Rugby à The Recreation Ground le 22 janvier 2022 à Bath, Angleterre. (Photo par Dan Mullan/Getty Images)

Près de six ans après ses débuts internationaux, Andrea Piardi deviendra le premier arbitre italien à diriger un match du Tournoi des Six Nations à Dublin ce week-end.

ADVERTISEMENT

Piardi sera l’arbitre de l’Aviva Stadium alors que l’Irlande tentera de poursuivre sa marche vers un deuxième Grand Chelem consécutif face à une équipe du Pays de Galles à la recherche de sa première victoire de la campagne, samedi 24 février 2024.

Le jeune homme de 31 ans, originaire de Brescia, ville jumelée avec Troyes (Aube), affirme que sa désignation historique est une reconnaissance pour tous les arbitres italiens et pour le rugby italien dans son ensemble, et non pas un simple moment de satisfaction personnelle.

« Je suis très fier d’être le premier Italien à arbitrer dans le Tournoi des Six Nations. C’est un parcours qui a commencé il y a 10 ans, donc je suis très fier et très heureux pour moi, pour ma famille, pour tous ceux qui m’ont soutenu pendant ce parcours », explique l’ancien troisième-ligne, qui a arbitré deux Championnats du Monde du Rugby U20 et a dirigé la touche lors de la récente Coupe du Monde de Rugby.

« C’est une énorme opportunité pour moi de montrer que je peux être le premier Italien à arbitrer le Tournoi des Six Nations et que je peux ouvrir la porte à la prochaine génération d’arbitres italiens.

« Tous les officiels de match italiens espéraient que tôt ou tard, cette désignation arriverait, c’est donc une grande joie et une grande émotion pour toute la communauté arbitrale et pas seulement pour les arbitres, mais pour toute la Fédération italienne de rugby, ce qui inclut de nombreux fans qui suivent le rugby en Italie. »

Un Aviva Stadium plein à craquer constituera une toile de fond très différente de celle de son premier match international, une victoire 30-24 de la Suisse contre la Pologne dans le cadre du Rugby Europe Trophy, à laquelle 800 spectateurs avaient assisté jadis à Genève.

ADVERTISEMENT

Depuis, Andrea Piardi a arbitré 10 tests en tout et pour tout, tout en officiant au plus haut niveau dans les clubs européens de rugby. Mais son approche reste toujours la même, quel que soit le niveau ou les équipes engagées.

« La partie la plus difficile de l’arbitrage est de rester cohérent et constant pendant 80 minutes. Nous devons travailler sous pression dans un environnement parfois hostile, et pour ce faire, nous ne pouvons pas être seuls ; nous devons créer une équipe autour de nous », affirme Piardi, pour qui la communication avec les joueurs ne sera pas un problème samedi, car sa mère est professeur d’anglais.

Karl Dickson, arbitre sur la Coupe du Monde de Rugby 2023, et son compatriote Gianluca Gnecchi composeront l’équipe de trois. Un immense clin d’œil pour Andrea Piardi qui affirme qu’il n’est arrivé là où il est aujourd’hui que grâce justement au soutien de son compatriote italien et ancien coéquipier à Brescia.

« J’ai commencé à arbitrer grâce à Gianluca Gnecchi, mon ami et coéquipier. Nous avons joué ensemble et il m’a initié à ce qui est devenu plus tard ma carrière d’arbitre, me permettant d’arriver au Tournoi des Six Nations », dit-il.

ADVERTISEMENT

À la veille de sa plus grande nomination à ce jour, Piardi a également rendu hommage à plusieurs autres collègues pour l’avoir aidé dans son parcours d’arbitre.

« Il y a plusieurs modèles qui m’ont aidé à devenir un arbitre professionnel, parmi lesquels Alain Rolland, Steve Walsh, Ben O’Keeffe et bien d’autres. Ils m’ont permis de devenir ce que je suis et m’ont aidé à grandir dans tous les domaines, non seulement sur le plan personnel et arbitral, mais aussi d’un point de vue humain. »

Alors qu’il est sur le point d’entrer dans l’histoire, Piardi espère que la désignation à Dublin ne sera pas un cas unique et qu’il continuera à s’imposer parmi les meilleurs officiels du rugby mondial.

« Mon objectif pour l’année est de bien arbitrer le Tournoi des Six Nations et de m’installer en tant qu’arbitre à ce niveau, en visant le plus haut niveau possible à l’échelle mondiale.

« Je veux me prouver à moi-même, avant tout, mais aussi aux autres que je peux continuer à être performant à ce niveau et aspirer à des matchs encore plus importants. »

ADVERTISEMENT

Join free

Fresh Starts | Episode 1 | Will Skelton

ABBIE WARD: A BUMP IN THE ROAD

Aotearoa Rugby Podcast | Episode 8

James Cook | The Big Jim Show | Full Episode

New Zealand victorious in TENSE final | Cathay/HSBC Sevens Day Three Men's Highlights

New Zealand crowned BACK-TO-BACK champions | Cathay/HSBC Sevens Day Three Women's Highlights

Japan Rugby League One | Steelers v Sungoliath | Full Match Replay

Rugby Europe Women's Championship | Netherlands v Spain

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Mick Cleary: 'Warren Gatland didn’t bother asking Feyi-Waboso who he fancied playing for. Baxter left nothing to chance.' Mick Cleary: 'Warren Gatland didn’t bother asking Feyi-Waboso who he fancied playing for. Baxter left nothing to chance.'
Search