U20 : ce que Castro-Ferreira va apporter à l’équipe de France face à la Nouvelle-Zélande

Par Willy Billiard
Le troisième-ligne centre de la France, Mathis Castro-Ferreira, célèbre après avoir marqué le quatrième essai de l'équipe lors du match international de rugby à XV des moins de 20 ans entre l'Écosse et la France au Hive Stadium d'Édimbourg, en Écosse, le 9 février 2024. (Photo by Andy Buchanan / AFP) (Photo by ANDY BUCHANAN/AFP via Getty Images)

L’arrivée du troisième-ligne Mathis Castro-Ferreira a complètement bousculé le groupe des 23 Bleuets qui vont affronter la Nouvelle-Zélande jeudi 4 juillet pour le deuxième match de la Poule A du Championnat du Monde des Moins de 20 ans à Stellenbosch.

ADVERTISEMENT

A deux jours du match d’ouverture face à l’Espagne, le coach Sébastien Calvet affirmait pourtant que « c’est une ossature qui, dans les plans de départ, sera fortement reconduite si les joueurs répondent présents pour le match contre les Baby Blacks ».

En battant les Espagnols 49-12 en ouverture samedi 29 juin, les Bleuets ont globalement tous répondu présent. Pourtant, le staff a procédé à cinq changements suite notamment à l’intégration de deux joueurs : Mathis Castro-Ferreira (Stade Toulousain) et Corentin Mézou (RC Toulon).

Related

« La rentrée de Mathis Castro-Ferreira et de Corentin Mezou amène deux apports non négligeables qui sortent de l’effectif d’autres joueurs comme Antonin Corso et Alexis Caumel », confirme Sébastien Calvet.

Arrivé dimanche soir, à l’entraînement mardi matin

Présent en tribunes pour voir son club devenir champion de France vendredi 28 juin, Castro-Ferreira est arrivé dimanche en Afrique du Sud et n’a commencé à s’entraîner que mardi 2 juillet. « On avait besoin de faire un check-up avec lui, de veiller à ce que tous les feux soient au vert », indique Sébastien Calvet. « Il a été plutôt préservé hier, mais a été très impliqué de suite dans le groupe. On sait que c’est un des leaders de ce groupe. Par contre, aujourd’hui entrainement totalement normal qui s’est très bien passé.

« Il est arrivé avec beaucoup d’envie, beaucoup de plaisir de retrouver ses copains et d’envie de jouer au rugby. Il était sur les starts pour éventuellement rentrer avec les pros du Stade Toulousain. On sait que l’effectif est pléthorique et qu’il n’est pas rentré. Il est donc très affuté pour jouer au rugby et il en beaucoup d’envie.

« Le seul doute était le check-up, de bien veiller avec nos préparateurs physiques à ce qu’on ait le feu vert pour qu’on soit sûr qu’il puisse tenir 80, 60 ou 50 minutes. Si c’était moins, peut-être qu’on allait le garder finisseur. Il était très frustré hier de ne pas s’entrainer. On a voulu faire les choses par étape. Il n’y a pas de décalage horaire avec la France quand on est à Cape Town. Il n’y avait donc aucune raison qu’on ne le mette pas titulaire en sachant qu’on pense qu’il pourra tenir plus de 40 mn. »

Arrivé en numéro 8, Mathis Castro-Ferreira prend donc la place de Brent Liufau relégué sur le banc. Corentin Mézou (RC Toulon) est préféré à Antonin Corso en deuxième ligne.

ADVERTISEMENT
Rencontre
World Rugby U20 Championship
France U20
26 - 27
Temps complet
New Zealand U20
Toutes les stats et les données

La puissance de Liufau en réserve

« Brent Liufau, tout le monde sait que la semaine dernière on l’avait mis en numéro 8 pour attraper beaucoup de rythme. Il n’avait pas joué depuis les matchs amicaux de début de saison avec Pau », précise le manager.

« Mathis Castro-Ferreira nous a rejoint entre temps et le retour aussi de Corentin Mezou ; il n’était pas blessé, mais un peu juste pour être à 100% de ses capacités face aux Espagnols. Tout cela cumulé fait que Brent passe remplaçant. On sait que sur un match de haute intensité – ce qui risque d’être le cas – 80 mn risque d’être un peu juste pour Brent. On préfère le garder comme un finisseur qui va nous apporter beaucoup de puissance.

« On connait la générosité de ces deux joueurs. Corentin, quand il attaque un match, il fait 80 mn, il y aura 70 taches réalisées et dans ces taches-là il y en aura beaucoup de tâches ingrates, du travail de l’ombre, de la générosité au service des copains. Mathis sera peut-être un peu plus en avant sur le jeu, on le verra porteur de balle. On a besoin de ce type de joueurs-là pour battre ce type d’adversaires. »

Face à face

2 dernières réunions

Victoires
1
Nuls
0
Victoires
1
Moyenne de points marqués
31
21
Le premier essai gagne
50%
L'équipe recevante gagne
50%

Trois changements à l’arrière

À l’arrière, Mathis Ferté passe de l’aile droite à l’aile gauche pour laisser la place à Nathan Bollengier, au détriment de Hoani Bosmorin qui n’a pas été retenu. Le dernier changement dans le XV de départ concerne le poste d’arrière où, contrairement au match d’ouverture contre l’Espagne, Xan Mousques (Bayonne) débutera, permettant à Axel Desperes de potentiellement entrer en cours de jeu.

ADVERTISEMENT

« Au niveau des trois-quarts, on veut garder Axel frais par rapport à la cohérence des buteurs sur le terrain. Axel a cette faculté d’être polyvalent, de couvrir 10, centre et arrière. A l’inverse de Xan qui a beaucoup de talent mais ne peut jouer globalement qu’un seul poste, même si on peut le mettre centre ou ailier. Mais il n’a que peu d’expérience à ces postes-là pour qu’on se permettre de l’aligner à ces postes sur un match comme celui-là. De fait on garde le polyvalent comme finisseur et celui qui ne joue qu’un seul poste d’entrer sur le terrain. »

Regardez le Championnat U20 World Rugby en direct et gratuitement sur RugbyPass TV. S'inscrire ici dès à présent
*Non disponible en Afrique, Nouvelle-Zélande, Fidji, Samoa, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Tonga.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

T
Tom 56 minutes ago
All Blacks snatch another tight victory from England at Eden Park

First up to any of the ABs fans who accused us of “bluster” pre-series for saying it would be a competitive - I'm glad it turned out to be an excellent series to which the ABs were deserving winners and I hope next time a side tours you'll be a little more humble. I loved the heart shown by the English boys and how they managed to contain the AB attack for large parts of the series. Was very disappointed by the lack of cohesion and ambition ball in hand, we looked after the ball poorly and hardly went 2 phases without kicking it away. We're not giving ourselves enough opportunity to put phases together and build pressure. The ambition shown in the 6N against Ireland and France seems to have gone and our players look very hesitant with ball in hand, we look much better when Marcus is taking the ball flat and boys are running hard at the line. So frustrating when we're starting to build pressure in the 22 we go back to the grubber kick then find ourselves back on the half way line 10 seconds later. We've shown great success with our box kicking game but we need to leave the flipping grubber kick in the locker room. Like the Marcus Smith hail Mary miss pass that went straight to Mark Telea, we seem to have no patience. Sometimes we just need to recycle the ball and go again. Loving seeing Maro back to his best and Fin Baxter really impressed, Alex Mitchell looks to be one of the most complete 9s in world rugby, great around the base and impeccable kicking. Congrats to the ABs, far more dangerous and skillful than England. We contained you for large swathes but to shut down that amount of pace and skill for 80 mins is nigh on impossible. Managed to find a way to win and instinctively grabbed the rare opportunities which came your way. Finding ways to win in two tight test matches will I'm sure be a great experience for your younger players. Beauden needs to be in the starting 15, what a worldie.

7 Go to comments
FEATURE
FEATURE How can Rassie Erasmus evolve his deadly Bomb Squad? How can Rassie Erasmus evolve his deadly Bomb Squad?
Search