Les Tonga repartent avec leur seule victoire

Par Willy Billiard
LILLE, FRANCE - OCTOBER 08: Ben Tameifuna of Tonga is tackled by Fonovai Tangimana of Romania during the Rugby World Cup France 2023 match between Tonga and Romania at Stade Pierre Mauroy on October 08, 2023 in Lille, France. (Photo by Dan Mullan/Getty Images)

Qualifiées pour la Coupe du Monde de Rugby 2023 sur un terrain de la Sunshine Coast en Australie le 23 juillet 2022, les Tonga ont achevé leur campagne au stade Pierre-Mauroy de Lille par une victoire 45-24 sur la Roumanie dans le dernier match de la poule B devant 45 042 spectateurs.

ADVERTISEMENT

Le principal enjeu de cette rencontre entre les deux équipes du bas de tableau était de ne pas repartir sans avoir remporter au moins une victoire. Entre la 15e équipe mondiale (Tonga) et la 19e (Roumanie), le niveau était sensiblement équilibré, les deux équipes comptant deux victoires et deux défaites chacune depuis leur première rencontre en 2013.

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
Tonga
45 - 24
Temps complet
Romania
Toutes les stats et les données

Les Tonga n’ont jamais quitté une Coupe du Monde sans au moins une victoire, depuis 2003 alors que la dernière victoire de la Roumanie remontait à 2015 (non qualifiée pour l’édition 2019 au Japon) contre le Canada.

Pour sa septième et dernière année à la tête des îliens, l’ancien international Toutai Kefu (champion du monde en 1999 avec l’Australie) aura pu se satisfaire de l’engagement aussi bien de ses avants que de ses trois-quarts, chacun replissant bien son rôle.

Affrontement équilibré

Le profil équilibré des deux équipes s’est senti dès les premières minutes avec un jeu concentré autour de la ligne médiane pendant près de sept minutes. Un premier franchissement du trois-quarts centre de Clermont George Moala, par ailleurs ancien joueur des All Blacks, a permis de basculer dans l’autre camp. Quelques temps de jeu plus tard, l’ailier Solomone Kata déposait tranquillement (10e).

Graphique d'évolution des points

Tonga gagne +21
Temps passé en tête
73
Minutes passées en tête
0
89%
% du match passés en tête
0%
43%
Possession sur les 10 dernières minutes
57%
5
Points sur les 10 dernières minutes
0

Face à une défense peu résistante, les Tonga ont poussé leur avantage d’abord avec Moala (14e), puis l’ailier Afusipa Taumoepeau (21e).

En retour, les Roumains ont construit avec détermination, tentant des mouvements audacieux comme cette touche captée dans la zone des 5 mètres qui amena à l’essai du troisième-ligne aile Cristi Boboc (29e), seulement le deuxième essai de son équipe dans cette campagne.

L’écart se réduit

Profitant de la suspension de Vaea Fifita pour plaquage haut (32e), les Chênes ont enfoncé le clou avec le demi de mêlée Florin Surugiu chaudement félicité par chacun de ses quatorze coéquipiers (35e) pour sortir à la pause avec seulement quatre points de retard (21-17).

Un écart confirmé au début de la seconde période – essai de Sione Vailanu (49e) auquel a répondu Marius Simionescu (55e) – jusqu’à ce que le centre du Stade Toulousain Pita Akhi ne rouvre une brèche (62e) dans laquelle s’engouffrera Kata pour compléter son doublé (66e), puis Kyren Taumoefolau (71e) pour sceller le score 45-24.

ADVERTISEMENT

Momentum

0'
HT
FT
Tonga
Romania

Relativement actifs et incisifs jusqu’à l’heure de jeu, les Chênes ont progressivement ployé face à leurs puissants adversaires, totalement prisonniers de leur camp. Maigre satisfaction de leur côté pour avoir marqué 24 points en un match, soit leur total le plus élevé depuis 2011 (contre l’Ecosse).

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Fissler Confidential: Sharks hunt Bok as Prem club launch desperate search Fissler Confidential: Prem club launch desperate search for centre
Search