Rugby Australia annonce un déficit important

Par RugbyPass
SYDNEY, AUSTRALIE - 26 AVRIL : Phil Waugh, DG de Rugby Australia avec son fils avant le match de la dixième journée du Super Rugby Pacific entre les NSW Waratahs et les Chiefs à l'Allianz Stadium, le 26 avril 2024, à Sydney, en Australie. (Photo par Mark Kolbe/Getty Images)

Rugby Australia a confirméun déficit de 9,2 millions de dollars australiens (5,6 millions d’euros) pour l’exercice 2023.

ADVERTISEMENT

Comparé aux 40 millions d’euros de déficit de la Fédération Française de Rugby, c’est une paille, mais la situation n’est pas près de s’améliorer dans l’immédiat. La fédération australienne prévoit une période compliquée avant de prétendre au jackpot en accueillant la tournée des British & Irish Lions en 2025, puis deux Coupes du Monde de Rugby en 2027 et 2029.

7 millions d’euros dépensés pour la Coupe du Monde de Rugby 2023

La perte considérable est en partie due à l’investissement de 11,5 millions de dollars (7 millions d’euros) au cours d’une année de Coupe du monde, dont un dépassement budgétaire non approuvé de 2,6 millions de dollars (1,6 million d’euros) pour la campagne désastreuse d’Eddie Jones en France.

Les résultats ont été révélés à l’issue de l’assemblée générale annuelle de Rugby Australia, qui s’est tenue lundi 29 avril à Sydney.

L’année compte également une baisse de 4,9 millions de dollars (3 millions d’euros) des revenus, en grande partie due à la baisse des recettes des jours de match en raison du fait que seuls deux tests des Wallabies peuvent être accueillis pendant l’année de la Coupe du monde, contre six en 2022.

Rugby Australia a reconnu que des investissements supplémentaires sur la haute performance dans les programmes des Wallabies, des Wallaroos et de Australia A, des dépenses accrues dans le Super W (le Super Rugby Féminin) et des paiements plus élevés des joueurs (2023 est la première année d’un nouvel accord de négociation collective), ont également contribué au déficit.

Le rugby reste en bonne santé sur les terrains

ADVERTISEMENT

L’instance dirigeante a néanmoins fait état d’une hausse de la participation dans les clubs et les écoles, avec une augmentation significative du nombre de jeunes pratiquant le rugby.

La participation des femmes a également augmenté de 16 %, les opportunités professionnelles dans le rugby féminin continuant à se développer.

Au cours de la troisième année du partenariat de diffusion de Rugby Australia avec Stan Sport et Channel Nine, l’audience en clair des matchs du Super Rugby du samedi soir a augmenté de 15 % par rapport à la moyenne de 2022, tandis que les chiffres de l’audience du rugby de club ont également augmenté.

Les Wallaroos se sont distinguées par leur croissance sur les plateformes numériques de Rugby Australia, avec une augmentation de plus de 500 % du nombre de vidéos visionnées, tandis que les équipes de rugby à sept se sont également avérées populaires.

ADVERTISEMENT

Avenir positif

Phil Waugh, le patron de la fédération, a déclaré que même s’il s’attendait à ce que 2024 soit également difficile, l’avenir semblait positif – notamment par les ventes de billets pour la tournée des British and Irish Lions de l’année prochaine.

« Du point de vue des recettes, 2024 sera une nouvelle année difficile étant donné que nous avons dû assumer le coût imprévu des Melbourne Rebels », a reconnu Phil Waugh.

Le directeur général n’a pas été en mesure de donner un calendrier pour une décision sur l’avenir des Rebels, club en cessation de paiement, alors que l’inquiétude grandit au sein du club, refusant de garantir qu’une décision serait prise avant la fin de la saison.

« Dans l’idéal, ce sera le cas », a-t-il convenu. « Je comprends la frustration, et nous voulons accélérer le processus de décision. Cependant, il est important de prendre en compte de nombreux facteurs dans cette prise de décision.

« L’un des points abordés est le processus administratif, avec une réunion des créanciers prévue ce vendredi. Nous devons également prendre en considération d’autres éléments, tels que les implications en matière de diffusion.

« Nous sommes conscients de l’urgence et de la pression temporelle, notamment parce que les contrats du staff se terminent fin juin et que les joueurs, tout comme le staff, ont besoin de certitudes pour la saison 2025 et au-delà. Bien que tous les éléments ne soient pas encore finalisés, nous travaillons activement pour les résoudre dans les meilleurs délais.

« Même si je ne souhaite pas fixer de date précise, il est important de reconnaître que plus tôt nous pourrons fournir ces certitudes, mieux ce sera pour tous. »

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING 'I struggle to say Antoine Dupont is the greatest of all time' 'I struggle to say Antoine Dupont is the greatest of all time'
Search