Patrick Tuifua, un Néo-Zélandais chez les Bleuets

Par Willy Billiard
Patrick Tuifua

Ils viennent de l’UBB, de Toulon, Montpellier, Perpignan, Oyonnax, Clermont, Provence Rugby, du Racing 92, du LOU, de Colomiers, de Pau, Castres, La Rochelle, Brive, du Stade Français, de Vannes ou de Bayonne.

ADVERTISEMENT

Mais dans cette liste de 34 noms de jeunes joueurs convoqués pour préparer le Tournoi des Six Nations des U20, un seul affiche un club situé bien loin de l’hexagone, en Nouvelle-Zélande, Hawke’s Bay Magpies. Son nom ? Patrick Tuifua. Mais qui est-il ?

Related

Né en Nouvelle-Calédonie il y a 19 ans, le 25 août 2004, le troisième-ligne mesure aujourd’hui 1m91 pour 113 kg. C’est à 8 ans qu’il s’initie au rugby au sein de la JSL Normandie Rugby, un club de rugby de Nouméa dont le père, Jean-Philippe, est aujourd’hui le président.

Formé sur le territoire français – au même titre que le Wallisien Brent Liufau, deuxième ou troisième-ligne de la Section Paloise, champion du monde avec les U20 en 2023 avec qui il a grandi – Patrick Tuifua a très vite consacré sa vie au rugby.

C’est en 2020 que lui est offerte une opportunité rare. Il décroche une bourse d’étude pour le Lindisfarne College, à Hastings, dans la région de Hawke’s Bay, au centre-est de l’île du Nord en Nouvelle-Zélande.

Alors qu’il n’avait que 15 ans, il prend la décision de s’engager en « 10 secondes », comme il le confiera à nos confrères des Nouvelles Calédoniennes.

C’est en Nouvelle-Zélande, le pays du rugby, que Patrick Tuifua s’est donc formé jusqu’à être intégré dans l’équipe fanion de Hawke’s Bay pour la saison 2023 du NPC, le National Provincial Championship, le Championnat National des Provinces.

ADVERTISEMENT

Il y a disputé la moitié des rencontres (trois victoires, deux défaites) et a été titulaire une fois. Hawke’s Bay a fini 5e. Un an auparavant, il était le seul de son université à intégrer l’équipe des U18 des Hurricanes pour un stage de préparation au Super Rugby U18 à Hastings.

Une dynastie de rugby

Il faut dire que même à l’âge de 15 ans, le numéro huit n’allait pas en Nouvelle-Zélande en terrain totalement inconnu puisque son oncle, Laurent Simutoga (36 ans aujourd’hui), ancien pilier gauche du Stade Français (2007-2009) puis de La Rochelle (2009-2011), est passé lui aussi par Hawke’s Bay (2012).

Laurent est entré dans l’histoire en devenant le premier joueur de rugby de Nouvelle-Calédonie à être sélectionné dans une équipe de France (c’était les moins de 21 ans à l’époque) en janvier 2007.

Lui aussi est passé par le Lindisfarne College (2005-2006) et était le premier néo-calédonien à ouvrir la voie en inaugurant cette filière à trois heures d’avion de Nouméa.

Pour l’anecdote, Nouméa, c’est là aussi que Matthieu Jalibert a commencé à jouer au rugby, à l’âge de six ans, en 2004. Son militaire de père était alors affecté sur le Cailllou.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE How the Springboks may deploy young guns in mid-year Tests How the Springboks may deploy young guns in mid-year Tests
Search