Nienaber et l'innovation qui a permis de battre les Bleus

Par Liam Heagney
Jacques Nienaber a délaissé la casquette des Springboks pour revêtir celle du Leinster (Photo y Harry Murphy/Sporbtsfile via Getty Images).

L’ancien sélectionneur des Springboks, Jacques Nienaber, a évoqué la façon dont Felix Jones, l’actuel entraîneur de la défense de l’Angleterre, a illuminé l’attaque de l’Afrique du Sud à France 2023.

ADVERTISEMENT

Jones, qui a rejoint les Boks en tant que consultant de la défense en 2019, était en charge de l’attaque des doubles champions du monde. Au lendemain de la finale gagnée en octobre dernier face à la Nouvelle-Zélande, les deux hommes ont pris des directions différentes.

Nienaber est désormais l’entraîneur en chef de la province irlandaise du Leinster, succédant à Stuart Lancaster parti au Racing 92, tandis que l’Irlandais Jones occupe désormais le poste d’entraîneur de la défense de l’Angleterre, aux côtés de l’ancienne star du XIII Kevin Sinfield.

Felix Jones
The England players are slowly getting to grips with Felix Jones’ defensive system (Photo by David Rogers/Getty Images)

Sa ‘blitz defence’ a joué un rôle essentiel il y a quelques semaines lorsque les Anglais ont renversé l’Irlande à Twickenham, privant le XV du Trèfle d’un deuxième Grand Chelem consécutif inédit dans le Tournoi des Six Nations.

Défense

120
Tentatives de plaquages
148
18
Plaquages manqués
25
87%
% de plaquages réussis
86%

Nienaber a évoqué sa relation de travail avec Jones lorsqu’ils étaient tous les deux dans le staff de l’Afrique du Sud et il a fait l’éloge de l’ancien arrière irlandais pour sa créativité qui a joué un rôle important dans la victoire des Springboks sur le pays hôte, la France, d’un point en quarts de finale de la Coupe du monde.

Dans une interview exclusive accordée au Irish Mirror, Nienaber a rappelé la qualité du travail de Jones : « La première chose, c’était sa préparation et son éthique de travail. Il s’assurait que les joueurs étaient préparés et savaient ce qui les attendait.

ADVERTISEMENT

« Je ne veux pas en dire trop, mais lorsqu’il est arrivé en 2019, il ne nous a vraiment rejoints que pour la Coupe du monde, il nous a rencontrés lors du match de préparation contre le Japon. Les gars ne le connaissaient pas, il a juste participé à la Coupe du monde avec nous et, comme vous le savez, nous l’avons gagnée.

« Ensuite, le Covid a débarqué, puis les Lions britanniques et irlandais en 2021. On a sans doute perdu du terrain à ce moment-là, parce que nous voulions battre les Lions britanniques et irlandais. » Les Springboks avaient toutefois gagné la série deux victoires à une.

« Je dirais que Felix a sans doute pris les rênes de notre attaque en 2022. C’est en tout cas à ce moment-là qu’on a pu se rendre compte de sa créativité dans les choses qu’il voulait mettre en place en attaque.

« Le grand public ne s’en est peut-être pas rendu compte, mais notre jeu a été très créatif sur la fin de l’année 2023. Si vous repensez au quart de finale de la Coupe du Monde, l’Afrique du Sud qui décide de jouer une pénalité rapidement à la main, c’est quand même quelque chose très inattendu », juge Nienaber.

ADVERTISEMENT

Avant d’aller plus loin : « Pour notre dernier essai, celui d’Eben Etzebeth qui nous a permis de gagner le quart de finale contre la France, il a apporté beaucoup d’innovation. » On le comprend, Jacques Nienaber n’a pas envie d’en dire beaucoup plus. Heureusement, il nous reste la vidéo du match, ci-dessous, et plus précisément de cette action, pour essayer de découvrir les inventions de Jones. A vous de jouer aux analystes vidéo, et n’hésitez pas à poster en commentaires vos trouvailles !

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE 'Worst-case scenario' leaves All Blacks short of locks to face England 'Worst-case scenario' leaves All Blacks short of locks to face England
Search