« Mettez quiconque dans un fauteuil, on lui bottera le cul ! »

Par RugbyPass
Hit Hard shines a light on the world of Wheelchair Rugby

RugbyPassTV, le site de référence du rugby en vidéo, met un coup de projecteur sur le monde du rugby fauteuil à partir du 19 décembre avec la sortie d’un nouveau long métrage documentaire en accès libre, « Hit Hard ».

ADVERTISEMENT

Le film documentaire suit les exploits de l’Australie, des États-Unis et de la France dans leur quête de gloire lors du Championnat International de Rugby Fauteuil, organisé en France en même temps que la Coupe du Monde de Rugby 2023.

Le documentaire témoigne de la dureté et de la compétitivité du sport qu’est le rugby fauteuil, à travers des athlètes qui n’ont que cran, détermination et inspiration. Les coups durs, la camaraderie, les coups bas, la joie et la difficulté du sport international d’élite. Le documentaire met en lumière les aspects les plus profonds et les plus crus de la façon dont ces athlètes sont devenus les plus coriaces du rugby. Il va à la rencontre de leurs familles, de leurs moitiés, des circonstances qui ont conduit à leur situation, avant de remonter le fil pour découvrir comment ils ont trouvé la paix dans ce sport brutal dans lequel ils excellent aujourd’hui.

Le documentaire suit la trajectoire de trois stars du rugby fauteuil : l’Australien Chris Bond, l’Américain Chuck Aoki et le Français Cédric Nankin. Les fans découvriront les histoires incroyables de ces joueurs et comment ils sont devenus des athlètes aussi influents dans le monde du rugby. L’histoire se déroule au fil de la progression de chaque équipe jusqu’au Championnat international de rugby fauteuil qui s’est tenu en France en octobre 2023. Le film saisit parfaitement les complexités de la classification des athlètes et montre le caractère unique d’un sport où les deux sexes jouent côte à côte.

HITS HARD PEUT ETRE VISIONNE SUR RUGBYPASSTV ICI

Les fans peuvent s’inscrire pour regarder gratuitement RugbyPassTV où ils peuvent regarder non seulement le nouveau documentaire Hits Hard mais aussi toutes les dernières actions du circuit mondial de rugby à sept, le HSBC SVNS, revivre tous les matchs des Coupes Monde de Rugby masculines passées et rattraper le WXV, le nouveau tournoi d’élite du rugby féminin de World Rugby.  Tout cela au côté d’un contenu inédit avec Jim Hamilton s’entretenant avec certaines des plus grandes stars du rugby, ainsi que The Girls Locker Room présenté par Maud Muir, des Red Roses, et Sadia Kabeya, évoquant les questions qui se posent à l’intérieur et à l’extérieur du rugby féminin.

Les fans peuvent s’inscrire à RugbyPassTV ici

ADVERTISEMENT

Dans le documentaire, l’Australien Chris Bond témoigne : « Les personnes handicapées et en fauteuil roulant sont généralement stéréotypées comme étant enveloppées dans du coton et comme quoi il ne faut surtout pas les toucher parce qu’elles sont fragiles. Ils sont inférieurs, ils sont handicapés. Je pense que le rugby fauteuil remet un peu cela en question. Vous pouvez mettre n’importe qui dans ce fauteuil, valide ou non, et on lui bottera le cul quand même ! »

L’Américain Chuck Aoki ajoute : « Le handicap n’est pas forcément quelque chose qui doit vous freiner, il peut vous donner du pouvoir et vous ouvrir des portes que vous n’auriez jamais cru pouvoir franchir. Vous pouvez faire tout cela ! »

Richard Allcroft, président de la fédération internationale de rugby fauteuil, a salué Hits Hard et le partenariat avec RugbyPassTV en déclarant : « Ce documentaire passionnant met en lumière non seulement l’engagement physique du rugby fauteuil mais aussi les athlètes phénoménaux qui concourent à l’échelle mondiale. Leur vie est une source d’inspiration et démontre que les athlètes sont là pour gagner.

« Le rugby fauteuil n’est pas un para-sport comme les autres et Hits Hard offre un aperçu unique de ce qui rend notre sport si différent.  Un film unique comme Hits Hard n’est qu’une des façons dont les sports de la fédération de rugby et du rugby fauteuil travaillent en étroite collaboration pour offrir des compétitions, des opportunités et un profil aux meilleurs athlètes dans toutes les formes de rugby. »

ADVERTISEMENT

James Rothwell, responsable du marketing et du contenu chez World Rugby, complète : « Le rugby fauteuil est l’un des sports les plus captivants qui soient et il ne manquera pas de capter une fois de plus l’imagination d’un public mondial lors des Jeux paralympiques de Paris 2024.

« Nous sommes ravis de pouvoir partager les histoires incroyables des joueurs sur RugbyPassTV et de leur donner une plateforme au côté de toutes les autres superstars mondiales du rugby.  Le contenu unique de RugbyPassTV fait de ce site un incontournable pour les fans de rugby du monde entier et Hits Hard ne fera qu’accroître cet attrait.  Avec encore plus de programmation originale prévue pour la plateforme en 2024 en parallèle de toute l’action fantastique du rugby, nous sommes impatients de voir RugbyPassTV continuer à se développer de plus en plus. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

J
Jon 1 days ago
Why Sam Cane's path to retirement is perfect for him and the All Blacks

> It would be best described as an elegant solution to what was potentially going to be a significant problem for new All Blacks coach Scott Robertson. It is a problem the mad population of New Zealand will have to cope with more and more as All Blacks are able to continue their careers in NZ post RWCs. It will not be a problem for coaches, who are always going to start a campaign with the captain for the next WC in mind. > Cane, despite his warrior spirit, his undoubted commitment to every team he played for and unforgettable heroics against Ireland in last year’s World Cup quarter-final, was never unanimously admired or respected within New Zealand while he was in the role. Neither was McCaw, he was considered far too passive a captain and then out of form until his last world cup where everyone opinions changed, just like they would have if Cane had won the WC. > It was never easy to see where Cane, or even if, he would fit into Robertson’s squad given the new coach will want to be building a new-look team with 2027 in mind. > Cane will win his selections on merit and come the end of the year, he’ll sign off, he hopes, with 100 caps and maybe even, at last, universal public appreciation for what was a special career. No, he won’t. Those returning from Japan have already earned the right to retain their jersey, it’s in their contract. Cane would have been playing against England if he was ready, and found it very hard to keep his place. Perform, and they keep it however. Very easy to see where Cane could have fit, very hard to see how he could have accomplished it choosing this year as his sabbatical instead of 2025, and that’s how it played out (though I assume we now know what when NZR said they were allowing him to move his sabbatical forward and return to NZ next year, they had actually agreed to simply select him for the All Blacks from overseas, without any chance he was going to play in NZ again). With a mammoth season of 15 All Black games they might as well get some value out of his years contract, though even with him being of equal character to Richie, I don’t think they should guarantee him his 100 caps. That’s not what the All Blacks should be about. He absolutely has to play winning football.

5 Go to comments
FEATURE
FEATURE IRFU get their man as Richie Murphy tasked with Ulster rescue IRFU get their man as Richie Murphy tasked with Ulster rescue
Search