L'Uruguay, le Kenya, le Chili et l'Allemagne se qualifient pour Madrid

Par RugbyPass
L'équipe d'Uruguay pose après s'être qualifiée pour les barrages à Madrid Crédit : Mike Lee pour World Rugby

L’Uruguay a remporté la finale du World Rugby HSBC Sevens Challenger 2024 à Munich ainsi que le titre de la série globale et se rendra à Madrid pour le barrage du HSBC SVNS, du 31 mai au 2 juin, en compagnie des autres qualifiés que sont le Kenya, le Chili et l’Allemagne.

ADVERTISEMENT

Los Teros Sevens a été l’équipe dominante tout au long des trois tournois du Sevens Challenger. Après leur victoire à Montevideo en mars, ils ont remporté leur deuxième titre de l’année et ont terminé en tête du classement avec 56 points.

L’Uruguay a battu l’Allemagne 21-19 lors d’une finale intense, tandis que Hongkong China, qui a manqué de peu le top 4, a eu la consolation de remporter la médaille de bronze.

Le Kenya n’a pas réussi à se qualifier pour les demi-finales, mais une cinquième place lui a suffi pour terminer deuxième du classement général, derrière l’Uruguay.

Les adversaires sud-américains, l’Uruguay et le Chili, abordaient la troisième et dernière manche du Sevens Challenger en occupant les deux premières places, suivis par le Kenya, Hongkong China et l’Allemagne se partageant le même nombre de points dans la lutte pour une place dans les quatre premiers à la fin de la série.

Les cinq équipes s’étaient toutes qualifiées pour les quarts de finale à l’issue de la première journée, ce qui préparait bien la journée de dimanche au Dantestadion de Munich, sous un soleil de plomb.

Le capitaine de l’Uruguay, Diego Ardao, a déclaré : « Je suis très fier de l’équipe, de notre staff et de nos amis qui sont restés à la maison mais qui étaient dans l’équipe. Nous nous sommes entraînés très dur. Nous avons travaillé pour cela et nous avons atteint nos objectifs, à savoir être champions ici et nous qualifier pour Madrid. Je suis extrêmement heureux.

ADVERTISEMENT

« Notre premier objectif était d’être à Madrid. Maintenant que nous y sommes, nous voulons participer à la finale des play-offs, quelle que soit l’équipe en face de nous, et nous avons besoin de cette victoire. Nous devons gagner ce tournoi, afin de pouvoir revenir dans le World Series. Ce serait la confirmation que nous sommes une grande nation de rugby. Nous y étions déjà l’année dernière. C’est dommage que nous ayons été relégués, mais ce sont les règles.

Vincent Onyala, du Kenya, a ajouté : « Nous sommes vraiment heureux, car en battant l’Ouganda, nous nous sommes assurés de faire partie des quatre premiers. Nous attendons maintenant de voir ce que Madrid nous réserve. J’espère que nous y arriverons et que nous nous appuierons sur nos petits moments pour revenir dans les HSBC SVNS Series.

« Ce sera énorme. Notre programme va se développer. Les garçons qui arrivent vont découvrir ce que c’est que de jouer avec les meilleurs et nous allons construire à partir de là. »

Makonnen Amekuedi, de l’Allemagne, a précisé : « La qualification pour Madrid est le but que nous nous sommes fixés ces derniers mois, depuis le mois de septembre. Tout le monde a travaillé dur, c’était un travail d’équipe et nous l’avons mérité. »

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain
Search