L’exploit majuscule de la France en Nouvelle-Zélande

Par Willy Billiard
Cyrielle Banet of France scores. Photo by Hagen Hopkins/Getty Images

C’est un exploit incroyable qu’a réussi le XV de France féminin en venant défier et battre son hôte, la Nouvelle-Zélande, sur le score de 17-18 au Sky Stadium de Wellington pour clore la première journée du WXV 1 devant 8000 spectateurs.

ADVERTISEMENT

Une victoire qui résonne comme une revanche contre les championnes du monde en titre qui les avaient battues l’année dernière à l’Eden Park en demi-finale de la Coupe du Monde de Rugby 2021. Plus symbolique encore, c’est la toute première victoire de la France sur les Black Ferns en Nouvelle-Zélande.

Rencontre
Women's XV 1
New Zealand Women's
17 - 18
Temps complet
France Women's
Toutes les stats et les données

Dès le premier essai d’Emilie Boulard à la 5e minute après une jolie interception faisant suite à un groupé déroulant des Black Ferns sur plusieurs mètres dans le camp français, les tricolores n’ont plus jamais relâché la pression.

Les Blacks Ferns n’ont jamais pu trouver la clé du match, ne parvenant jamais à percer les lignes françaises, concédant cinq fois plus de fautes de main que leurs adversaires du jour et en concédant deux pénalités par Morgane Bourgeois (34e et 45e).

Deux essais de part et d’autre

Elles n’ont réussi à franchir la ligne qu’à deux reprises par Liana Mikaele-Tu’u (11e) après 17 phases de jeu au pied des poteaux, puis par Katelyn Vahaakolo (73e) profitant d’un coup de pied rasant de Ruby Tui qui faisait là son grand retour dans l’équipe nationale à XV.

Ce n’était pourtant pas faute d’essayer pour les Néo-Zélandaises qui affichent au final 204 courses avec ballon contre 91 et le double de passes (244 contre 110).

Par conséquent, les filles du duo Gaëlle Mignot et David Ortiz ont défendu sans relâche, 221 plaquages contre 91 pour un taux de réussite de 85% (contre 76%). Un exploit et une démonstration de force comme rarement elles ont montré en Nouvelle-Zélande.

En face, les Françaises n’ont jamais douté de leurs performances en attaque non plus, marquant leurs deux seuls essais dans le premier quart temps de la rencontre. Les deux seules entrées dans les 22 adverses ont été couronnées de succès par Boulard donc après une course de 80 mètres, puis par Cyrielle Banet (16e).

La différence sur le jeu au sol

Equivalentes sur les phases statiques, les deux équipes se sont démarquées sur le jeu au sol avec la France qui a récupéré huit ballons (contre cinq) et en ne perdant que la moitié des ballons alors que les Black Ferns ont monopolisé le ballon 62% du temps.

ADVERTISEMENT

Le carton rouge sur la pilier remplaçante Chryss Viliko à l’heure de jeu après un déblayage sur Gabrielle Vernier a permis aux Françaises de contenir le score.

les deux prochaines rencontres de la France en Nouvelle-Zélande seront contre l’Australie et le Canada.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE 'Fit players, elite players, struggle. You can see it in their eyes. They don’t know what’s hit them.' 'Fit players, elite players, struggle. You can see it in their eyes. They don’t know what’s hit them.'
Search