Les raisons qui peuvent donner confiance à la France contre l’Irlande

Par Willy Billiard
La France et l'Irlande auront de nouveaux capitaines lorsqu'elles s'affronteront vendredi soir dans le cadre du Tournoi des Six Nations.

L’arbitre de la rencontre, l’Anglais Karl Dickson, connait bien les deux équipes. Il a arbitré deux fois la France, notamment lors de la victoire en poule sur l’Italie 60-7 à la Coupe du Monde de Rugby 2023. Il avait officié en tout sur cinq matchs et a été assistant sur la finale Nouvelle-Zélande v Afrique du Sud, celle où le corps arbitral en avait pris le plus pour son grade.

ADVERTISEMENT

A Marseille, Dickson devrait être plus respecté à l’occasion de ce choc entre les deux quarts de finaliste déçus de la Coupe du Monde de Rugby 2023.

Related

Le passif entre les deux équipes

Cette rencontre du 2 février 2024 à Marseille sera la 102e entre les deux équipes avec un avantage certain pour la France qui compte 59 victoires à 36.

Jamais encore les Français n’ont mis plus de 45 points aux Irlandais (en 1996) et jamais ceux-ci n’ont pu passer plus de 32 points (en 2023). Ce record avait été obtenu la dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées, le 11 février 2023 (victoire de l’Irlande à Dublin 32-19). Cette victoire mettait fin à une série de trois défaites consécutives de l’Irlande contre la France et un terme à la série de 14 victoires des Bleus.

Face à face

5 dernières rencontres

Victoires
3
Nuls
0
Victoires
2
Moyenne de points marqués
23
27
Le premier essai gagne
60%
L'équipe recevante gagne
60%

Ce sera la première fois que la France et l’Irlande s’affrontent lors de la première journée du Tournoi des Six Nations depuis 2018 – dernière victoire de l’Irlande sur les Bleus en France grâce à un drop goal de Johnny Sexton assurant aux Irlandais une victoire 15-13 – et seulement la troisième fois au total.

Les 3 raisons qui donnent confiance à la France

En premier lieu, la motivation. La France ne va pas laisser passer une occasion de se refaire. Déjà pour tenter de passer à autre chose après la défaite en quart de finale de la Coupe du Monde de Rugby qui restera comme une écharde dans le pied des Français pour l’éternité.

Ensuite parce que c’est face à l’Irlande que la France avait perdu son titre du Tournoi des Six Nations au profit de l’Irlande l’année dernière ; c’était alors leur seule défaite dans le Tournoi.

En deuxième, le lieu. La rencontre a lieu à Marseille, une ville qui réussit bien aux Bleus en général. Les Français n’ont en effet perdu que deux tests depuis qu’ils ont commencé à jouer là-bas en 2000 (14 rencontres, 12 victoires et 2 défaites) ; les seules défaites ayant été infligées par l’Argentine (24-14 en 2004) et la Nouvelle-Zélande (39-12 en 2009).

ADVERTISEMENT
Rencontre
Six Nations
France
17 - 38
Temps complet
Ireland
Toutes les stats et les données

Le dernier match disputé au Stade Vélodrome était le tristement célèbre match de poule contre la Namibie (victoire 96-0) qui avait vu le capitaine Antoine Dupont vaciller. L’ambiance au Vélodrome y est incomparable et l’Irlande va la tester pour la toute première fois de son histoire.

Après la motivation et le stade, la troisième raison est d’ordre statistique. En effet, la France a remporté son match d’ouverture lors des quatre dernières éditions du Tournoi des Six Nations et n’a subi que sept défaites en 24 matchs du premier tour.

Le facteur X Posolo Tuilagi

Pour cette rencontre, le sélectionneur de l’équipe de France, Fabien Galthié, a effectué cinq changements par rapport au XV de départ battu par l’Afrique du Sud en quarts de finale de la Coupe du Monde de Rugby 2023.

Le capitaine Antoine Dupont ayant pris une année internationale à XV sabbatique, le promu Maxime Lucu prend la place du demi de mêlée et débutera seulement son cinquième test au cours des 18 derniers mois. Nolann Le Garrec pourrait gagner sa première cape s’il entre en cours de jeu.

Sur l’aile gauche, Yoram Moefana, remplaçant lors de la douloureuse défaite contre l’Afrique du Sud, débutera à la place de Louis Bielle-Biarrey, laissé sur le banc. Il est l’un des deux seuls arrière à faire partie des remplaçants alors que six avants sont inclus.

ADVERTISEMENT

Dans le pack, Anthony Jelonch, blessé, a été remplacé par François Cros sur le côté fermé. Mais celui qui pourrait faire sensation est Posolo Tuilagi, appelé sur le banc pour palier au forfait de Romain Taofifenua, deviendra le septième membre de sa famille à jouer au rugby international, mais le premier en équipe de France.

Related

Tuilagi, l’une des vedettes de l’équipe de France qui a remporté un troisième Championnat U20 World Rugby consécutif en Afrique du Sud en juillet dernier, est le fils de l’ancien international samoan Henry Tuilagi.

Ses oncles Manu (Angleterre), Freddie, Alesana, Anitelea et Sanele Vavae (tous Samoa) ont également joué au niveau international.

le 45e match du sélectionneur Galthié

Cyril Baille, Peato Mauvaka et Uini Atonio forment la première ligne des Bleus. En deuxième-ligne, le retour de Paul Willemse est très attendu. Associé à Paul Gabrillagues – qui jouera pour la première fois depuis la défaite de la France en quart de finale de la Coupe du Monde 2019 – Willemse retrouvera le terrain international après sa blessure à la cuisse subie lors du dernier match de préparation contre l’Australie en août dernier qui lui avait coûté son mondial.

Grégory Alldritt devient le capitaine de l’équipe de France et est rejoint dans la troisième-ligne par Cros et Charles Ollivon.

Mathieu Jalibert est maintenu au poste de demi d’ouverture aux côtés de Lucu, tandis que Jonathan Danty et Gaël Fickou forment une paire de trois-quarts centre familière pour les Bleus.

Damian Penaud reste à l’aile et espère poursuivre sur sa lancée de 2023, lorsqu’il a marqué 14 essais, un record en France, ce qui le place à trois essais du meilleur marqueur d’essais français de tous les temps, Serge Blanco (38).

Synthèse du match

1
Coups de pied de pénalité
1
2
Essais
5
2
Transformations
5
0
Drops
0
93
Courses avec ballon
113
5
Franchissements
6
13
Turnovers perdus
7
2
Turnovers gagnés
4

Un record tombera assurément à l’occasion de ce match qui sera le 45e de Fabien Galthié en tant que sélectionneur des Bleus.

Il a remporté 38 tests en tant que joueur entre 1991 et 2003, et n’est qu’à trois victoires d’égaler ce record en tant qu’entraîneur principal (35 victoires actuellement).

En face, Andy Farrell a remporté 34 de ses 42 tests à la tête de l’Irlande, ce qui lui donne un pourcentage de victoire de 81 %. Cela fait de lui l’entraîneur de l’Irlande le plus titré de l’ère professionnelle.

Le bilan de Farrell en tant qu’entraîneur principal de l’Irlande pendant le Tournoi des Six Nations est de 15 victoires en 20 matchs (75 %).

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Mick Cleary: 'Marcus Smith did what he simply had to do and that is declare himself as starting test fly-half' Mick Cleary: 'Marcus Smith did what he simply had to do and that is declare himself as starting test fly-half'
Search