Les poules du HSBC SVNS Hongkong : tirage au sort difficile pour la France

Par Willy Billiard
Les fans savourent les matchs dans la célèbre tribune sud lors de la troisième journée du Cathay/ HSBC Hongkong Sevens au Hongkong Stadium, le 2 avril 2023 à Hongkong, en Chine. Crédit photo : Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

Les tournois du circuit mondial de rugby à sept ont ceci en commun que chacun présente son lot de défis. Et celui très attendu de Hongkong les 5, 6 et 7 avril prochains opposera aux équipes de France de vrais challenges.

ADVERTISEMENT

Après son sacre à Los Angeles, le premier en 19 ans, France 7 (4e) a été versée dans la Poule A et jouera face aux Fidji (3e), à l’Australie (5e) et au Canada (12e). Les Fidji sont en quête de résultats sur le circuit, sous forte pression gouvernementale, alors que l’Australie, médaille d’argent au Cap et à Perth, talonne la France d’un point au général.

Related

Lors de l’édition 2023, la France était repartie avec la médaille de bronze… en battant la Grande-Bretagne dans le match pour la troisième place, soit précisément l’affiche de la finale à LA le 3 mars.

La poule de la mort sera sans conteste la poule B avec la Grande-Bretagne (9e), finaliste à Los Angeles, l’Argentine (1re), leader au classement et qui s’est pris les pieds dans le tapis aux USA, les Etats-Unis (8e) et la Nouvelle-Zélande (6e) qui vont vouloir redorer leur blason.

Les All Blacks Sevens se sont retrouvés à la 10e place à LA à la suite d’une sévère défaite contre les Samoa. C’est la deuxième fois cette saison que les All Blacks Sevens manquaient les quarts de finale de Cup à la suite d’un parcours inhabituellement mauvais.

Les Pumas Sevens ont vu leur invincibilité de 17 matchs stoppée par l’Irlande lors des quarts de finale de Los Angeles. Mais l’enjeu est d’autant plus grand pour les All Blacks Sevens que c’est l’Argentine qui leur a coupé l’herbe sous le pied lors de la finale du SVNS Vancouver à la fin du mois dernier.

Dans la troisième et dernière poule, l’Irlande (2e), l’Espagne (10e), les Samoa (11e) et l’Afrique du Sud (7e) tenteront de se démarquer dans le groupe le plus ouvert du tournoi.

ADVERTISEMENT

L’Espagne a battu l’Irlande au SVNS LAX, mais les deux équipes ont tout de même réussi à se qualifier pour le match pour la troisième place.

Les Samoa et l’Afrique du Sud ont terminé respectivement neuvième et onzième dans la Cité des Anges, mais sont capables de réaliser de bien meilleures performances sur le circuit.

Un triplé pour la Nouvelle-Zélande dans le tournoi féminin ?

Cela fait deux fois que l’équipe de France féminine de rugby à sept (3e) trébuche sur le circuit cette saison. Après Perth, Los Angeles n’a pas donné satisfaction avec une élimination en quart de finale. Un triste retour à la réalité du Sevens pour cette équipe habituée au podium depuis le début de la saison avec deux médailles d’argent (au Cap et à Vancouver) et une médaille de bronze (à Dubaï).

A Hongkong, les choses ne s’annoncent pas forcément plus faciles avec la poule A que les Françaises disputeront face à la Nouvelle-Zélande (2e), au Brésil (9e) et à la Grande-Bretagne (8e).

La Nouvelle-Zélande est clairement l’équipe à battre. Les Black Ferns Sevens se sont imposées à Vancouver et à Los Angeles, et elles tenteront de devenir la première équipe féminine de la saison à réaliser un triplé dans les SVNS Series.

ADVERTISEMENT

L’Australie (1re), finaliste à Los Angeles et leader des SVSN Series, sera opposée à l’Afrique du Sud (10e) et aux Fidji (7e). L’Irlande (6e) est la quatrième équipe de la poule B, celle-là même qui a battu les Australiennes lors de la finale de Perth en janvier.

Enfin, les États-Unis (4e) et le Canada (5e) s’affronteront à nouveau dans un derby dans la poule C, tandis qu’une équipe japonaise (11e) en progrès et l’Espagne (12e) complèteront la poule C.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Gareth Thomas: 'I’ve always thought I was a bit like Dan Carter.' Gareth Thomas: 'I’ve always thought I was a bit like Dan Carter.'
Search