Les Fidji coupent dans le budget du Sevens pour privilégier la RWC 2023

Par Chris Jones
Lyon's Fijian winger Josua Tuisova celebrates his try during the French Top14 rugby union match between Section Paloise Bearn Pyrenees (Pau) and Lyon Olympique Universitaire Rugby at the Stade du Hameau in Pau, south-western, France on January 7, 2023. (Photo by GAIZKA IROZ / AFP) (Photo by GAIZKA IROZ/AFP via Getty Images)

Peter Mazey, président par intérim du conseil d’administration de la Fiji Rugby Union, a confirmé que, bien que l’enquête sur les problèmes financiers de la fédération ait révélé des dettes d’un montant de 1,4 million d’euros (3,5 millions de dollars fidjiens), la préparation pour la prochaine Coupe du Monde de Rugby se déroulera bien selon les plans.

ADVERTISEMENT

Maze:y a affirmé que la FRU avait même prévu que les Flying Fijians puissent disputer la finale du tournoi en France, mais qu’il y avait de mauvaises nouvelles concernant les coupes budgétaires en ce qui concerne l’équipe de rugby à sept doublement médaillée d’or aux Jeux Olympiques.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à la Rugby House, Mazey a déclaré : « Nous sommes ici depuis seulement un mois et il y a beaucoup de travail à faire pour que tout soit en ordre ici, c’est pourquoi nous demandons au peuple fidjien de faire preuve de patience.

« En ce qui concerne la Coupe du Monde de Rugby, nous ne cherchons pas à réduire les coûts – nous voulons gagner. Nous avons même prévu des primes en cas d’accession en finale. En revanche, en ce qui concerne l’équipe de rugby à sept, nous allons devoir faire des économies. C’est difficile d’envoyer tous nos joueurs en stage pendant de longues périodes dans des complexes touristiques qui coûtent 25 000 dollars par semaine. Nous ne pouvons pas nous le permettre. »

Mazey a ajouté que depuis la formation du nouveau conseil d’administration, plusieurs problèmes avaient été découverts et que le niveau d’endettement constituait leur plus grande préoccupation. « Nous devons trouver un moyen de rembourser nos dettes avant de nous occuper de quoi que ce soit d’autre », a-t-il ajouté. « La dette s’élevait à 1,7 million de dollars en 2022, mais elle a doublé au cours des derniers mois.

« Nous pensons que cette situation est due en grande partie à l’absence d’une budgétisation appropriée ou au non-respect des budgets prévus dans presque tous les domaines ici à la FRU. Il y a beaucoup de choses qui ont conduit à l’augmentation de notre niveau d’endettement. Il faut être responsable. Même dans les plus petites choses, des fonds ont été gaspillés. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Mick Cleary: 'You could fill a shrink’s notepad with all sorts of theories as to why Eddie Jones is as he is.' Mick Cleary: 'You could fill a shrink’s notepad with all sorts of theories as to why Eddie Jones is as he is.'
Search