Les British & Irish Lions vont-ils sauver le rugby australien ?

Par RugbyPass
Angus Bell est réconforté par ses coéquipiers des Wallabies. Photo par SEBASTIEN BOZON/AFP via Getty Images

Le nouveau sélectionneur des British and Irish Lions, Andy Farrell, est persuadé que les Wallabies arriveront à surmonter leurs difficultés et à « faire ce qu’il faut » à temps pour la tournée de 2025 qui, selon lui, sera « énorme » pour le sport australien.

ADVERTISEMENT

L’Anglais, qui a supervisé le parcours de l’Irlande vers le sommet du rugby mondial, a été désigné jeudi 11 janvier comme celui qui prendra les rênes de l’une des fonctions sportives les plus estimées des îles britanniques pour la série de trois matchs disputés sur le territoire des Wallabies.

Related

Et bien que le rugby australien ait été complètement déstabilisé par la mascarade entourant le règne court et malheureux du sélectionneur Eddie Jones et l’élimination prématurée de la Coupe du Monde de Rugby, Andy Farrell est certain que les Wallabies se remettront en selle pour cette série.

Il affronte l’Australie régulièrement depuis 1994

« Je connais l’Australie mieux que quiconque – la psyché australienne, le personnel, ce que c’est que de faire une tournée là-bas », a expliqué Farrell en évoquant sa carrière de joueur et d’entraîneur de rugby à XV, qui l’a vu affronter des adversaires australiens depuis 1994, lorsqu’il a aidé Wigan à battre les Broncos à Brisbane dans le cadre du World Club Challenge.

« Dans ma carrière, j’ai pas mal grandi en Australie, et je sais ce que cette tournée représente pour les Australiens.

« Lorsqu’une tournée n’a lieu en Australie qu’une fois tous les douze ans et que vous avez la chance, en tant que joueur des Wallabies, d’en faire partie, c’est forcément très spécial.

« Ce sera donc un grand moment pour l’Australie. Je sais que le parcours du rugby australien au cours des dernières années a besoin d’être un peu réparé… mais je sais qu’ils vont y arriver parce que cela représente beaucoup.

« L’année 2025 sera une année importante pour le sport australien avec la venue des Lions. »

ADVERTISEMENT

Related

La confiance envers les dirigeants de l’Australie

Andy Farrell, qui continuera à entraîner l’Irlande, a été interrogé sur les difficultés de l’Australie en matière de rugby et sur le fait qu’elle n’a toujours pas d’entraîneur après la démission de Jones.

Mais il a estimé qu’ils allaient « bien faire les choses » en raison de la qualité des noms des entraîneurs potentiels des Wallabies qui sont cités et parce qu’il connaissait personnellement « le type de personnel, la qualité des joueurs et des athlètes qu’ils ont ».

Il n’a pas oublié la difficile victoire 13-10 de l’Irlande sur l’Australie en novembre 2022 à Dublin.

« C’était l’un des matchs les plus difficiles que nous ayons eu à disputer au cours de ces dernières années, en tout cas à domicile », a-t-il relevé.

Son fameux discours de sydney

L’ancien ailier gallois Ieuan Evans, qui faisait partie du panel qui a sélectionné Farrell, a estimé que la désignation de la légende du rugby avait mis les Lions en excellente position pour remporter deux séries consécutives en Australie.

ADVERTISEMENT

En 2013, Farrell, aujourd’hui âgé de 48 ans, était l’assistant du sélectionneur des Lions Warren Gatland lors de la victoire 2-1, mais il prend désormais les rênes à la place du Néo-Zélandais qui a été à la tête de l’équipe lors des trois dernières tournées.

Il y a onze ans, Farrell prononçait son fameux discours avant le match décisif de Sydney, exhortant ses joueurs à atteindre de nouveaux sommets « parce qu’il n’y a pas de lendemain ». Les Lions avaient répondu à son appel en s’imposant 41 à 16.

« J’ai sans doute un peu grandi depuis – je ne suis sans doute pas aussi dramatique ! », a souri Farrell jeudi.

« En 2013, quelque chose s’est allumé en moi et je me suis dit qu’il fallait que je m’implique à nouveau. C’est donc magique d’être choisi comme entraîneur principal », a-t-il ajouté.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain
Search