Le pied de Farrell envoie les Anglais en demi-finale

Par Willy Billiard
Fiji's inside centre Josua Tuisova reacts during the France 2023 Rugby World Cup quarter-final match between England and Fiji at the Velodrome stadium in Marseille, south-eastern France, on October 15, 2023. (Photo by NICOLAS TUCAT / AFP) (Photo by NICOLAS TUCAT/AFP via Getty Images)

Cette fois encore, les statistiques n’ont pas menti. Favorite de ce troisième quart de finale de la Coupe du Monde de Rugby 2023, l’Angleterre (6e au classement mondial) a largement dominé les Fidji (10e) pour l’emporter 30-24 au Stade de Marseille dimanche 15 octobre.

ADVERTISEMENT
Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
England
30 - 24
Temps complet
Fiji
Toutes les stats et les données

Vainqueurs surprises lors de leur précédente rencontre l’été dernier à Twickenham (30-22), les Fidji n’ont pu rééditer l’exploit, s’inclinant pour la huitième fois en neuf tests – et pour la troisième fois en autant de rencontres en Coupe du Monde de Rugby.

Pour la sixième fois de son histoire, l’Angleterre file en demi-finale au terme d’un quart de finale électrique où une forte tension a souvent opposé les joueurs.

Cinq pénalités

Malgré une entame à la fois physique et prometteuse, les Fidji ont vite pris la mauvaise habitude d’être pénalisés à portée de pied d’Owen Farrell qui ne s’est pas privé de les punir lourdement par cinq pénalités (une manquée), contre une seule côté Fidjien (trois manquées par Lomani).

Les deux seuls essais anglais ont été inscrit par la paire de centres qui a exploité deux belles brèches en première période avec Manu Tuilagi roulant sur lui-même (14e) et Joe Marchant plongeant dans l’en-but (23e).

Momentum

0'
HT
FT
England
Fiji

Malgré un carton jaune donné à l’ailier Vinaya Habosi après un contact tête contre tête avec Marcus Smith, les Flying Fijians ont été fidèles à leur réputation en sauvant une action bien mal engagée en la couronnant de succès grâce à une passe audacieuse entre les jambes de Vilimoni Botitu conduisant à l’essai du numéro 8 Viliame mata (28e).

Menés 21-10 à la pause, les hommes de Simon Raiwalui ont construit patiemment pour tenter de renverser la tendance de leur premier quart de finale depuis 2007.

En face, les Anglais ont tenté en vain de percer les lignes fidjiennes à force de coups de pied pour gagner du terrain et tenter de contourner une défense très agressive, mais ce sont les Fidjiens et leur jeu à la main qui ont ravi les plus de 65 000 spectateurs de Marseille.

La remontée des Fidjiens

Menés de 14 points, ils ont réussi à créer le chaos dans la défense anglaise emmenés par un franchissement ou une passe après contact d’un Semi Radradra en forme afin de marquer coup sur coup par Peni Ravai (63e) et Botitu (67e). Avec leur nouveau botteur, Kuruvoli parvenait à recoller au score à dix minutes de la fin (24-24).

ADVERTISEMENT

Mais les Anglais n’ont dû leur salut que grâce à un drop (71e) et d’une ultime pénalité (77e) de de Owen Farrell pour remporter une victoire âprement disputée jusqu’à la dernière seconde où tout pouvait encore basculer après 15 temps de jeu de la part des Fidjiens (30-24).

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Team GB Sevens miss out on Olympics as Blitzboks grab final spot Team GB Sevens miss out on Olympics as Blitzboks grab final spot
Search