L'Argentine s'offre la médaille d'or à Perth

Par RugbyPass
PERTH, AUSTRALIE - 28 JANVIER : L'Argentine célèbre sa victoire lors du match de la finale du SVNS 2024 de Perth entre l'Argentine et l'Australie au HBF Park le 28 janvier 2024 à Perth, en Australie. (Photo par Paul Kane/Getty Images)

L’Argentine a remporté la troisième étape du HSBC SVNS 2024, en battant l’Australie à Perth devant le plus grand public de rugby de la capitale de l’Australie-Occidentale depuis le match nul des Wallabies contre les Springboks lors des Tri Nations en 2017.

ADVERTISEMENT

Le public à guichets fermés du HBF Park, qui accueillait pour la première fois un tournoi des Sevens Series, a eu droit à des conditions météorologiques quasi parfaites, les deux équipes australiennes s’étant qualifiées pour la finale.

Mais dans une réplique de la finale de la précédente édition au Cap, les Pumas – impitoyables en attaque et implacables en défense – se sont à nouveau imposés confortablement pour gâcher la fête des Australiens, s’imposant 31-5 après avoir atteint leur septième finale d’affilée sur le circuit mondial.

Moneta dans le mille pour une Argentine dominatrice

Après un début de match haletant et parsemé de fautes, Marcos Moneta (ARG) a ouvert le score après que Nathan Lawson ait reçu un carton jaune pour un en-avant volontaire, réduisant l’Australie à six joueurs.

Dès lors, l’Argentine a été tout simplement inarrêtable. German Schultz a marqué en début de seconde période et Matteo Graziano s’est offert un doublé, d’abord en profitant d’une faute australienne, avant que Moneta n’inscrive un autre essai de toute beauté.

Matthew Gonzalez a au moins donné aux 18 000 spectateurs une raison de se réjouir en marquant un essai de consolation en fin de match, mais l’Argentine semble presque imbattable à l’heure actuelle.

« Je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens en ce moment », a déclaré Santiago Alvarez. « Je suis très heureux, très fier de cette équipe, de ces jeunes joueurs. L’Australie est une équipe très difficile, nous la connaissons bien, nous l’avons jouée plusieurs fois cette année, mais nous sommes restés fidèles à notre processus, à notre système.

« Est-ce qu’on peut continuer comme ça ? Je n’en sais rien. Aujourd’hui, nous allons fêter ça. Demain, nous commencerons à parler du prochain tournoi. »

L’Irlande en pleine ascension avec les Jeux olympiques en ligne de mire

Dans le match pour la médaille de bronze, l’Irlande est montée pour la troisième fois sur le podium depuis qu’elle est devenue une nation majeure du Sevens, en battant 24 à 7 des Fidji de plus en plus indisciplinés.

ADVERTISEMENT

L’ancien Joueur World Rugby de l’Année, Terry Kennedy, s’est réveillé tardivement en inscrivant deux essais sous les poteaux. Gavin Mullin en a fait de même dans un match qui a également été caractérisé par le offload de Joseva Talacolo qui a marqué le seul essai des Fidji.

« C’est incroyable », s’est réjoui Kennedy. « La dernière fois au Cap, nous avions joué contre les Fidji pour la troisième place et notre performance avait été très médiocre. Nous avons eu une chance de rectifier le tir et, heureusement, nous l’avons fait. Nous voulons continuer à pousser et à atteindre les finales, mais avec les Jeux olympiques qui approchent, il est vraiment important de gagner ces matchs pour la troisième place. »

Plus tôt, la première demi-finale avait été annoncée comme un duel entre Kennedy et Moneta, une autre star du circuit, mais l’équipe classée numéro un était en pleine forme, empêchant l’Irlande de réaliser une seule passe au cours des six premières minutes, alors que l’Argentine prenait une avance de 19-0 lors d’une première période éclair.

Zac Ward a donné un peu d’espoir à l’Irlande en marquant en début de seconde période, mais l’Argentine a immédiatement riposté pour s’imposer 24-5.

ADVERTISEMENT

Les Fidji, qui avaient battu la France, la Nouvelle-Zélande puis l’Afrique du Sud en demi-finale, affrontaient l’Australie, qui s’était qualifiée malgré ses deux défaites en phase de poule.

Le capitaine Nick Malouf a ouvert la voie à Longbottom pour donner l’avantage à l’Australie.

Les Fidji ont immédiatement répondu pour porter le score à 7-7 à la pause mais, après que Nathan Lawson ait conclu une belle action collective australienne, Longbottom a intelligemment choisi de botter au but sur une pénalité, portant ainsi leur avance à plus d’un essai transformé.

Il a ensuite réalisé un coup de pied long pour trouver la touche sur le renvoi. L’Australie a intercepté le lancer en touche et Henry Palmer a aplati dans le coin opposé pour remporter la victoire 22-7.

L’Argentine renforce son avance en tête du classement masculin, tandis que l’Australie revient à égalité de points avec les Fidji en deuxième position. L’Irlande reste à la cinquième place mais n’a que deux points de retard.

Le HSBC SVNS 2024 se déplacera à Vancouver, au Canada, pour la prochaine étape de la série, du 23 au 25 février.

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING NZR statement: Two coaches added to Scott Robertson’s All Blacks NZR statement: Two coaches added to Scott Robertson’s All Blacks
Search