L'Argentine se qualifie pour les quarts de finale en battant le Japon au terme d'un match à suspens

Par RugbyPass

Mateo Carreras a inscrit un triplé pour permettre à l’Argentine de se qualifier pour les quarts de finale contre le Pays de Galles grâce à sa victoire 39-27 sur le Japon lors d’un match intense dans la poule D à Nantes.

ADVERTISEMENT
Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
Japan
27 - 39
Temps complet
Argentina
Toutes les stats et les données

Le centre Santiago Chocobares a donné à l’Argentine un coup d’envoi parfait en inscrivant un essai dès la 70e seconde, mais le Japon a réagi grâce au deuxième-ligne Amato Fakatava qui a surgi sur l’aile et a marqué en récupérant une balle bien placée.

Carreras reprenait l’avantage alors que les Brave Blossoms se retrouvaient en infériorité numérique avec la suspension de Pieter Labuschagne, mais le demi de mêlée Naoto Saito aplatissait pour réduire l’écart à 15-14 à la mi-temps au Stade de la Beaujoire.

Phases statiques

10
Mêlées
8
100%
% de mêlées gagnées
63%
9
Touche
6
89%
% de touches gagnées
83%
6
Renvois réussis
9
83%
% de renvois réussis
78%

Carreras et Emiliano Boffelli ont tous deux marqué à leur tour, mais après que le remplaçant Jone Naikabula a répondu pour maintenir le Japon à deux points, l’ailier a complété son triplé pour sceller le match et partir en quart de finale contre le Pays de Galles à Marseille le samedi 14 octobre.

« La compétition est tellement disputée que même quand on a l’impression de prendre un peu d’avance, on joue sa vie », a analysé le sélectionneur de l’Argentine, Michael Cheika. « Nous leur avons donné quelques occasions faciles de revenir dans le match, ce qui est regrettable, mais si on regarde le côté positif de la chose, si nous pouvons rectifier ça et nous améliorer la semaine prochaine, nous aurons peut-être une chance de nous en sortir. »

Momentum

0'
HT
FT
Japan
Argentina

« En tant qu’entraîneur, on peut difficilement en demander davantage. Les garçons ont tout donné, ils sont derrière moi, en larmes. On a concédé certains essais trop facilement, c’est ça qui fait mal mais ça va se dissiper avec le temps », a ajouté son homologue du Japon, Jamie Joseph dont l’équipe est éliminée.

« Je suis juste le gars qui m’assurait de la cohésion de l’ensemble. Place au prochain, quelqu’un reprendra cette mission. Dans des circonstances très difficiles, ils ont su basculer après la Coupe du Monde 2019 et réaliser une Coupe du Monde dont ils peuvent être fiers. »

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain
Search