L'Afrique du Sud sort vainqueur de son duel physique face aux Tonga

Par Willy Billiard
Marco van Staden of South Africa breaks through the tackles of Fine Inisi and Sonatane Takulua of Tonga to score his team's sixth try during the Rugby World Cup France 2023 match between South Africa and Tonga at Stade Velodrome on October 01, 2023 in Marseille, France. (Photo by Cameron Spencer/Getty Images)

Les Springboks, de retour avec leur maillot traditionnel vert et jaune, se sont imposés avec le bonus face aux Tonga 49-18 dans leur dernier match de la poule B à Marseille.

ADVERTISEMENT

Jusqu’au bout les Tonga ont proposé un gros défi physique à une équipe des Springboks profondément remaniée par rapport à la défaite face à l’Irlande deux semaines avant.

Rencontre
Coupe du Monde de Rugby
South Africa
49 - 18
Temps complet
Tonga
Toutes les stats et les données

Pour cette rencontre entre le 3e mondial (Afrique du Sud) et le 15e (Tonga), les champions du monde en titre ont réussi à garder l’avantage au score en inscrivant sept essais, mais en en concédant trois – soit le plus grand nombre de toutes les équipes de la poule B (49-18).

Retour réussi pour Pollard

Le métronome Handre Pollard a signé un joli 100% au pied (4/4) pour son retour pendant 50 minutes de jeu. Une réussite qui a inspiré son remplaçant Manie Libbok qui signait lui aussi un sans-faute (3/3).

La partie n’avait pourtant pas si bien commencé avec une faute juste face aux poteaux permettant William Havili de marquer les premiers points (2e).

Mais les Springboks ont vite su renverser la situation en profitant de deux baisses de vigilance des Tongiens. D’une part une remise en jeu très rapide de Cobus Reinach à sept mètres de l’en-but (4e) puis une percée du trois-quarts centre Canan Moodie (19e). Le troisième essai par Deon Fourie après un puissant maul confirmait la domination des Sud-Africains (31e).

Synthèse du match

0
Coups de pied de pénalité
1
7
Essais
3
7
Transformations
0
0
Drops
0
117
Courses avec ballon
117
5
Franchissements
6
15
Turnovers perdus
13
8
Turnovers gagnés
3

Pourtant, les Tongiens ne s’avouaient pas vaincus et le pilier capitaine Ben Tameifuna s’affalait de tout son poids (151 kg sur la balance) pour réduire le score de cinq points avant la mi-temps (37e).

La puissance des Tongiens

Le score à la pause (21-8) ne reflétait pas l’engagement des joueurs du Pacifique : 51 % de possession, 56 % d’occupation, 60 courses, 44 rucks gagnés et 28 franchissements de la ligne d’avantage.

Phases statiques

3
Mêlées
7
67%
% de mêlées gagnées
86%
18
Touche
15
94%
% de touches gagnées
93%
7
Renvois réussis
5
86%
% de renvois réussis
80%

Les Springboks n’ont pas eu la partie facile au retour des vestiaires, devant en passer par une série de pick-and-go pour décrocher l’essai du bonus par Jesse Kriel (48e).

ADVERTISEMENT

Mais derrière l’essai de l’ailier Fine Inisi en bout de ligne (52e), la machine était lancée avec Willie Le Roux (57e), Marco van Staden (62e). L’essai de l’ouvreur remplaçant Patrick Pellegrini permettait aux Tonga de réduire légèrement l’écart (72e) qui devait néanmoins se creuser encore plus sur le gong par Kwagga Smith (49-18).

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain
Search