La réponse irlandaise à Etzebeth

Par Jérémy Fahner
La double confrontation entre l'Afrique du Sud et l'Irlande a déjà commencé par voie de presse (Photo by Ramsey Cardy/Sportsfile via Getty Images).

Près de quinze jours après la bombe lâchée par Eben Etzebeth sur The Rugby Pod sur la supposée « arrogance » irlandaise en pleine Coupe du Monde 2023, après la courte victoire du XV du Trèfle sur les Springboks en phase de poule (13-8).

ADVERTISEMENT

Invité de l’émission animée par Jim Hamilton, le 2e ligne sud-africain est revenu sur ce fameux match et en a profité pour s’insurger contre la réaction irlandaise.

Il a assuré qu’environ la moitié de l’équipe irlandaise lui avait serré la main à l’issue de la rencontre en lui disant « On se revoit en finale », tout en sachant que les All Blacks attendaient les hommes d’Andy Farrell en quarts de finale. Etzebeth avait dit regretter cette attitude méprisante envers les Néo-Zélandais.

Related

« Au moins 12 des 23 joueurs m’ont dit ‘On se revoit en finale’ au moment où on s’est serré la main », avait rapporté l’ancien Toulonnais au micro de Big Jim.

« D’après le calendrier, on se doutait qu’on allait affronter la France, et eux la Nouvelle-Zélande. Donc je me suis tout de suite dit : ‘Ils ne sont pas au courant qu’ils doivent jouer contre les All Blacks en quart de finale ?’

« Le fait de dire ‘On se revoit en finale’, c’était pour moi une énorme erreur car ils ont négligé une des équipes les plus dominantes, voire l’équipe la plus dominante depuis 20 ou 30 ans sur la scène internationale.

« Je me disais que ce n’était pas possible ! Je veux dire, on n’aurait jamais dit un truc pareil parce qu’on savait qu’on allait se frotter au pays hôte, qu’il fallait dominer la France dans son jardin. En disant ce genre de phrases comme ‘On se revoit en finale’, ça montrait qu’ils étaient très confiants alors qu’ils savaient que les All Blacks se trouvaient sur leur route. C’est bien d’avoir confiance, mais il ne faut pas tomber dans l’arrogance. »

ADVERTISEMENT

Les accusations d’Etzebeth ont été qualifiées de « bobards » la semaine dernière par Andy Goode, de retour à la co-animation de l’émission aux côtés d’Hamilton, puis la réaction irlandaise est enfin venue.

Invité du Rugby Pod quinze jours après le passage d’Etzebeth, le trois-quarts centre irlandais Stuart McCloskey a donné sa version des faits. L’international irlandais était en tribunes contre l’Afrique du Sud, mais il n’y avait aucune malice dans les propos tenus par ses coéquipiers sur le terrain après le match.

Voici la retranscription de la conversation entre Goode, Hamilton et McCloskey :

Goode : « As-tu fait partie des 12 joueurs qui sont apparemment allés voir Eben Etzebeth et lui ont dit : ‘On se voit en finale’ ? J’ai dit que c’était des bobards, mais les joueurs irlandais en ont parlé ? »

McCloskey : « J’ai vu ce passage en effet (Etzebeth dans The Rugby Pod, ndlr). Je n’ai pas joué ce match, j’étais en tribunes. »

ADVERTISEMENT

Hamilton : J’adore la dénégation : ‘Je ne fais pas partie des 12 ! »

McCloskey : « Déjà, ça me paraît fou qu’il les ait comptés. Je n’en ai pas parlé aux gars […] mais je suppose qu’ils ne l’ont pas dit de manière arrogante, mais en essayant d’avoir la victoire modeste. Comme pour dire ‘Vous serez toujours là parce que c’est évident que votre équipe a du talent’. Mais je ne pense pas qu’il y ait eu de la malice ou de l’arrogance de la part des gars, s’ils ont vraiment dit ça ».

Hamilton : « C’est ce qu’on s’est dit à la fin. Je pense que ç’a perdu de son contexte, que ç’a été dit dans le sens ‘On vient de vous battre, j’espère qu’on se retrouvera en finale’. Vous voyez ce que je veux dire ? »

McCloskey : « Je ne les vois pas le dire dans un autre sens. Je ne crois pas que l’équipe ait fait preuve de prétention, personne parmi nous n’était persuadé qu’on atteindrait la finale. »

Vivement le 6 juillet et le premier Afrique du Sud – Irlande de la série !

  • Retrouvez le dernier épisode de The Rugby Pod avec Stuart McCloskey comme invité en cliquant ici.

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE How Leinster should learn from Dan Carter after toughest Champions Cup 'lesson' of all How Leinster should learn from Dan Carter after toughest Champions Cup 'lesson' of all
Search