La der de Lawes avec Northampton

Par RugbyPass
Courtney Lawes va fouler la pelouse du Franklin's Garden, l'antre de Northampton, pour la dernière fois aujourd'hui (Photo by Andrew Kearns - CameraSport via Getty Images).

Courtney Lawes, qui rejoindra le CA Brive cet été, vit ses derniers instants sous le maillot de Northampton, qu’il endosse depuis 17 ans. Alors qu’il jouera ce vendredi son dernier match à Franklin’s Gardens, un match de play-off face au champion sortant, les Saracens, le 2e ou 3e ligne a reconnu qu’il allait garder un souvenir impérissable de ces années passées ici.

ADVERTISEMENT
Rencontre
Gallagher Premiership
Northampton
22 - 20
Temps complet
Saracens
Toutes les stats et les données

A 35 ans, Lawes a disputé plus de 280 matchs avec le maillot des Saints sur le dos, au cours d’une brillante carrière durant laquelle il a représenté l’Angleterre 105 fois, joué quatre Coupes du Monde et participé à deux tournées des Lions britanniques et irlandais.

Lawes rejoindra donc la Pro D2 cet été. Mais avant cela, il lui reste deux matchs à jouer – et à gagner – avec Northampton pour ramener un titre de champion qui échappe au club depuis 2014.

Related

« C’est fou que ce soit arrivé si vite, mais j’aurai le temps d’y réfléchir après le match et quand le travail sera fait », a déclaré Lawes, qui sera le capitaine des Saints lors du match de barrage.

« Je veux en profiter, entrer sur le terrain et faire ce que j’ai toujours fait, c’est-à-dire me mouiller le maillot et donner tout ce que j’ai. C’est ce que j’ai l’intention de faire.

« Je ne suis pas très émotif d’habitude, mais le fait d’entrer en jeu pour ce match va sans doute drainer pas mal d’émotions. Je me sens chanceux d’avoir eu l’occasion de jouer aussi longtemps pour un si grand club. Faire ce que j’ai fait avec ce maillot, c’est quelque chose que je garderai dans mon cœur pour toujours. »

Lawes a grandi à deux pas de Franklin’s Gardens, et le 3e ligne polyvalent va quitter Northampton avec l’étiquette du meilleur joueur des Saints de tous les temps. « Je représente avant tout les gens avec qui j’ai grandi, et ce n’est pas quelque chose que je prends à la légère. »

ADVERTISEMENT

« Je suis conscient que je ne joue pas seulement pour moi, je représente aussi tout ce que j’ai vécu dans ma vie et les efforts que d’autres personnes ont également déployés pour moi. J’ai grandi dans le coin, littéralement dans ces rues, à deux minutes à pied (de Franklin’s Gardens).

« Je devais avoir 12 ou 13 ans quand je suis entré sur la pelouse pour la première fois. C’était avant que l’Angleterre ne gagne la Coupe du Monde (2003). J’étais avec mon oncle Pete. Je ne connaissais rien au rugby, pour être honnête, mais le terrain était juste en bas de la route et mon oncle était un grand fan. Je n’ai commencé à jouer que quelques années après ça. »

Lawes, qui espère faire ses adieux à l’Angleterre à Twickenham contre Bath ou Sale le 8 juin, pense qu’il laissera derrière lui un rugby anglais en bonne santé. « Cette année a été très bonne pour le rugby, en particulier pour la Premiership, qui a été très serrée. N’importe qui aurait pu se retrouver dans les quatre premiers », a-t-il déclaré.

« En plus de ça, les clubs anglais ont été bien plus performants qu’attendus en Coupes d’Europe. Le rugby joué est excellent, c’est le style de jeu que les gens ont vraiment envie de venir voir.

ADVERTISEMENT

« On a fait un grand pas dans la bonne direction. J’espère que cela se poursuivra cet été avec l’équipe d’Angleterre, qui pourra réaliser de grosses performances en Nouvelle-Zélande. Cette saison a été un très, très grand pas dans la bonne direction en termes de performances sur le terrain. »

 

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE After sacking Munster’s fortress, can Glasgow tame Bulls at Loftus? After sacking Munster’s fortress, can Glasgow tame Bulls at Loftus?
Search