La course au maintien s'intensifie au HSBC SVNS Los Angeles

Par RugbyPass
Le photo call des capitaines avant le HSBC SVNS au Dignity Health Sports Park le 28 février 2024 à Los Angeles, États-Unis . Crédit photo : Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

Les supporters américains auront l’occasion de saluer l’un des meilleurs serviteurs des États-Unis ce week-end, alors que Kevon Williams se prépare à disputer son 50e tournoi du circuit mondial de rugby à sept lors du HSBC SVNS Los Angeles 2024.

ADVERTISEMENT

Williams, qui a fait ses débuts dans les Series à Dubaï en décembre 2016, s’apprête à suivre les traces de son coéquipier Maka Unufe, qui a passé la barre des 50 tournois à Vancouver le week-end dernier.

Le joueur de 32 ans, qui deviendra le quatrième membre de l’équipe américaine à Los Angeles à atteindre ce cap, a accumulé 501 points au cours des 49 tournois qu’il a disputés jusqu’à présent et faisait partie des équipes masculines de rugby à sept qui ont remporté deux titres consécutifs de Cup à Las Vegas en 2018 et 2019.

Kevon Williams espère connaître un succès similaire à Los Angeles et un parcours jusqu’aux dernières étapes au Dignity Health Sports Park pourrait également l’aider à inscrire son 100e essai dans les Series. Le demi de mêlée arrive à Los Angeles en ayant aplati à 97 reprises.

Et les supporters locaux auront encore plus de raisons de se réjouir si Perry Baker marque cinq essais à domicile.

Joueur de Rugby à Sept de l’Année par deux fois, Perry Baker entame le tournoi en troisième position sur la liste des meilleurs marqueurs d’essais des séries masculines avec 275, à seulement quatre derrière la légende kenyane Collins Injera, qui occupe la deuxième place. L’ancienne star de l’Angleterre et de la Grande-Bretagne, Dan Norton, reste le leader incontesté avec 358 essais.

La confiance devrait régner dans le camp américain après la quatrième place obtenue à Vancouver le week-end dernier, qui inclut des victoires contre deux de leurs adversaires de la poule B ce week-end, l’Australie et les Samoa.

ADVERTISEMENT

Les Etats-Unis entament leur campagne à Los Angeles à 20h44 heure locale (GMT-8) vendredi 1er mars contre les Samoa, qu’ils ont battus 21-7 à BC Place avec Williams et Baker sur la feuille de match.

L’Australie sera le prochain adversaire des hôtes lors de la deuxième journée (coup d’envoi à 11h20, heure locale), une semaine après l’essai de Perry Baker en fin de match qui leur a permis de s’imposer 26-21 à Vancouver.

Les engagements des Men’s Eagles Sevens dans la poule B se termineront par une rencontre avec les All Blacks Sevens à 15h50, heure locale, samedi 2 mars.

La Nouvelle-Zélande, championne en titre des Series, a atteint sa première finale de Cup du HSBC SVNS 2024 le week-end dernier, en s’inclinant face à l’Argentine, et ce parcours a eu un coût.

ADVERTISEMENT

Les All Blacks Sevens sont arrivés à Los Angeles sans le trio blessé Tim Mikkelson, Leroy Carter et Akuila Rokolisoa. Le débutant Jayden Keelan a été ajouté au groupe, tandis qu’Andrew Knewstubb semble prêt à disputer son premier tournoi des Series depuis deux ans.

L’Australie est le premier adversaire de la Nouvelle-Zélande au Dignity Health Sports Park lors de la première journée (coup d’envoi à 20h22) et elle espère que les All Blacks Sevens auront encore du mal à se lancer.

La Nouvelle-Zélande a perdu son premier match lors de ses trois derniers tournois, face au Canada au Cap, à la France à Perth et à l’Afrique du Sud à Vancouver.

L’Afrique du Sud en quête de régularité

L’Argentine commencera sa quête d’un quatrième titre consécutif de la Cup en affrontant l’Espagne à 20h, heure locale, lors de la première journée.

Les Pumas Sevens sont sur une série de 18 victoires consécutives et ont battu les Leones déjà cinq fois cette saison, notamment en phase de poule le week-end dernier, bien que le quart de finale de la Cup à Perth ait été plus serré que ne le suggère le score de 28-17.

L’Afrique du Sud sera le prochain adversaire des Pumas Sevens, à 10h36, heure locale, lors de la deuxième journée. Les Blitzboks ont perdu quatre de leurs cinq derniers matchs des Series contre l’Argentine, mais ils ont infligé aux Sud-Américains leur seule défaite du SVNS 2024 à ce jour, lors de la finale de la Cup à Dubai.

Les Blitzboks n’ont pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale de Cup à Vancouver, terminant le week-end à une décevante neuvième place.

Après Vancouver, l’entraîneur principal des Blitzboks, Sandile Ngcobo, a admis que son équipe devait trouver une certaine régularité sur le circuit ; un message repris par le remplaçant de Ricardo Duarttee, James Murphy.

« Il y a déjà une bonne ambiance. La régularité a été un sujet de discussion essentiel et le sera encore cette semaine », a admis James Murphy.

« Nous avons beaucoup travaillé et les efforts sont réels, je suis convaincu qu’ils porteront leurs fruits très bientôt. Nous serons prêts à affronter tout ce qui se présentera à nous ce week-end. »

L’Afrique du Sud entame sa campagne à Los Angeles contre l’Irlande à 19h38, heure locale, vendredi. Les Irlandais ont remporté les deux confrontations entre les deux équipes cette saison et abordent le week-end à la deuxième place du classement général, à 24 points de l’Argentine.

L’Irlande est invaincue lors de ses quatre derniers matchs contre son prochain adversaire, l’Espagne (coup d’envoi samedi à 10h14, heure locale). Elle espère obtenir un autre résultat positif avant son dernier match de la poule A contre les Pumas Sevens.

L’Argentine a remporté ses trois confrontations avec l’Irlande cette saison, ce qui inclut les demi-finales de Cup au Cap et à Perth.

Sofolarin et Barden de retour pour la Grande-Bretagne

La poule C baissera le rideau sur le tournoi masculin de Los Angeles vendredi lorsque les Fidji affronteront la Grande-Bretagne à 18h54, heure locale.

Les Fidji entament le week-end à égalité de points avec l’Irlande au classement général et sont déterminées à remporter leur premier titre de la saison.

L’équipe de Ben Gollings pourrait également être motivée pour se venger de la défaite 24-0 qu’elle a subie face à la Grande-Bretagne à Dubaï en décembre.

Les Britanniques avaient remporté leur premier match à la sixième tentative et ils auraient bien besoin d’une deuxième victoire à Los Angeles, alors qu’ils entament le tournoi à la 10e place, à 13 points du maintien assuré sur le SVNS.

La Grande-Bretagne accueille Femi Sofolarin et Jamie Barden, de retour de blessure ce week-end, pour tenter d’améliorer sa huitième place à Vancouver.

Après ses performances éblouissantes au BC Place, Antoine Dupont franchira une nouvelle étape sur le chemin qui le mènera, espère-t-il, aux Jeux olympiques de Paris 2024 lorsque la France affrontera le Canada (coup d’envoi à 19h16, heure locale).

France 7 se rend à Los Angeles avec un écart de 16 points entre eux, septièmes, et les Samoa, neuvièmes, grâce à leur médaille de bronze à Vancouver.

Le Canada, qui a terminé 12e dans trois des quatre tournois de la saison, a désespérément besoin de points pour se relancer dans la course au maintien.

Ils s’aligneront au Dignity Health Sports Park en sachant qu’ils ont battu la France lors de leur seule rencontre dans le SVNS 2024, une victoire 33-17 au Cap qui leur a assuré la septième place.

Le Canada affrontera ensuite les Fidji au début de la deuxième journée (coup d’envoi à 9h30 heure locale) avant que la France ne rencontre la Grande-Bretagne.

Le dernier match de la poule C opposera la Grande-Bretagne au Canada (14h, heure locale) et la France aux Fidji.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain
Search