Kenya et Chine remportent le Challenger 2024 de Dubaï

Par RugbyPass
Lors de la troisième journée du World Rugby HSBC Sevens Challenger 2024 au Sevens Stadium, le 14 janvier 2024 à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Crédit photo : Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

Les Chinoises et les Kenyans se sont imposés à Dubaï à l’issue d’un lancement animé du World Rugby HSBC Sevens Challenger 2024 à The Sevens Stadium.

ADVERTISEMENT

La Chine de Lu Zhuan a décroché sa place en finale du tournoi féminin grâce à une confortable victoire 45-5 contre l’Ouganda en demi-finale dimanche 14 janvier, avant de prendre sa revanche contre le Kenya – qui l’avait battue lors de la phase de poule – cette fois en finale. Yan Meiling, Dou Xinrong et Chen Keyi ont chacune marqué pour confirmer la victoire 19-5.

Chen Keyi a déclaré : « Nous sommes heureuses et très fières de nos filles et de la façon dont nous avons joué. Le Kenya est une équipe très physique. Je suis fière de nos plaquages et de la façon dont nous avons travaillé les unes pour les autres.

« Nous espérons pouvoir continuer à apprendre, à jouer à notre manière et à gagner lors des prochains tournois. »

Les joueurs du Kenya ont également subi une défaite en phase de poule, face à l’Allemagne, mais ont montré leur valeur dimanche en battant l’Uruguay 21 à 5 en demi-finale. Patrick Odongo a marqué les trois essais kenyans contre Los Teros Sevens et en a ajouté deux autres en finale contre le Chili, battu 12-7 à Dubaï.

Le co-capitaine du Kenya, Tony Omondi, a réagi en ces termes : « Nous sommes très heureux. Nous savions que ce tournoi Challenger à Dubaï était très crucial pour nous permettre de bien démarrer et nous devons maintenant poursuivre sur notre lancée jusqu’au dernier tournoi. »

Ainsi, les Shujaa sont en tête du classement masculin provisoire avec 20 points, deux points devant le Chili, vice-champion, tandis que l’Uruguay, vainqueur de la finale de bronze, est troisième avec 16 points et l’Allemagne quatrième avec 14 points. La Chine est en tête du classement féminin, le Kenya deuxième, l’Argentine troisième et l’Ouganda quatrième.

ADVERTISEMENT

Le Challenger 2024 se déplacera à Montevideo pour le deuxième des trois tournois (entre le 8 et le 10 mars). Les quatre premières équipes du classement à l’issue du troisième tour en mai prendront place aux côtés des quatre dernières équipes du HSBC SVNS 2024 dans le tournoi de promotion-relégation lors de la grande finale à Madrid.

VOIR LES POULES, LES RESULTATS ET LES MATCHS >>

L’Ouganda a sans doute produit la surprise du tournoi féminin en battant la Belgique, qui l’avait battue dans la poule A, en quarts de finale, après avoir franchi la phase de poule en tant que tête de série numéro huit.

Les Lady Cranes Sevens n’ont toutefois pas été en mesure de poursuivre sur cette lancée le troisième jour, puisqu’elles ont encaissé sept essais contre la Chine, leur seule consolation étant l’essai d’Agnes Nakuya en fin de match.

ADVERTISEMENT

L’Argentine, quant à elle, avait remporté quatre victoires sur quatre avant les demi-finales du tournoi féminin de dimanche, mais n’a pas réussi à marquer contre le Kenya. Les essais de Judith Okumu, Naomi Amuguni et Sinaida Nyachio ont permis aux Lionnes de s’imposer 17-0.

Malgré l’essai encaissé en début de finale contre l’Ouganda, l’Argentine s’est assurée de terminer le week-end en beauté, avec 16 points importants dans ses bagages. Le triplé de Marianela Escalante a permis aux Sud-Américaines de s’imposer 36 à 10.

La Belgique, quant à elle, a gagné 12 points grâce à une victoire très disputée contre la Pologne qui lui a permis de terminer 5e du Challenger, les essais de Margaux Lalli et de Hanne Swiers lui ayant permis de s’imposer 10-5.

La Thaïlande a remporté le match pour la septième place 31-12 contre la Tchéquie, tandis que Naomi Kelly a marqué quatre des cinq essais de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui a remporté le match pour la neuvième place en battant Hongkong China 31-0.

Le Mexique se rendra à Montevideo en mars, dernier du classement féminin, après avoir perdu le match pour la 11e place 12-5 contre le Paraguay.

L’URUGUAY REMPORTE LA FINALE DE BRONZE MASCULINE

L’Allemagne était la seule équipe masculine à avoir terminé la phase de poules avec un bilan de 100 % à Dubaï, et a poursuivi sur sa lancée en battant Hongkong China 19-7 en quarts de finale samedi.

Cependant, les Européens ont trébuché le troisième jour, s’inclinant 15-7 en demi-finale contre le Chili, où ils n’ont pu ouvrir le score que grâce à un essai de Jakob Dipper à la dernière minute. Entre-temps, Clemente Armstrong, Luca Strabucchi et Ernesto Tchimino avaient déjà marqué et le résultat ne faisait plus aucun doute.

Plus tôt, dans la première demi-finale masculine de dimanche, l’Uruguay avait eu du mal à contenir Odongo et le Kenya, l’essai tardif de Bautista Basso n’étant qu’une consolation.

Mais cette essai a donné à Los Teros Sevens la force nécessaire sur laquelle construire, et c’est exactement ce qu’ils ont fait dans la finale de bronze. Deux essais de Baltazar Amaya – son deuxième dans la dernière minute – et un autre de Dipper ont permis à l’Uruguay de s’imposer 12-7.

Le Japon, qui a été battu de justesse par le Kenya, futur vainqueur, en quart de finale, s’est assuré la cinquième place et 12 points en battant les Tonga 28-5 dimanche. Kippei Taninaka a inscrit un triplé en deuxième mi-temps pour permettre aux Japonais de vaincre des adversaires qui ont été réduits à six joueurs à deux reprises.

Hongkong China a remporté le match pour la septième place en battant de manière convaincante la Géorgie 38-0. Des victoires ont également été enregistrées lors de la troisième journée pour l’Ouganda, 27-12 dans le match pour la neuvième place contre le Portugal, et pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée, 47-10 contre le Mexique dans le match pour la onzième place.

Le Challenger a été lancé en février 2020 pour booster le développement du rugby à sept à travers le monde et fournir une voie de promotion clairement définie pour atteindre le plus haut niveau du rugby à sept mondial qui a connu une énorme croissance au cours des deux dernières décennies depuis la mise en place du World Series et en devenant un sport olympique lors des Jeux de Rio en 2016.

L’édition 2024 du Sevens Challenger a démarré avec des tournois combinés à The Sevens Stadium de Dubaï du 12 au 14 janvier, puis se poursuivra à l’Estadio Charrúa de Montevideo, en Uruguay, du 8 au 10 mars, avant des tournois féminin et masculin distincts, respectivement au Henryk Reyman’s Municipal Stadium de Cracovie, en Pologne, et au Dantestadion de Munich, en Allemagne, les 18 et 19 mai.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Bold RG Snyman call made as Munster change 4 for Glasgow semi-final Bold RG Snyman call made as Munster change 4 for Glasgow semi-final
Search