Jonny May débarque à Soyaux-Angoulême, Tisley prolonge

Par Jérémy Fahner
Jonny May compte 77 sélections avec le XV de la Rose (Photo by Warren Little/Getty Images).

Décidément, la Pro D2 est attractive. Après Courtney Lawes, annoncé de longue date à Brive à partir du 1er juillet, c’est un autre international anglais qui va rejoindre la 2e division française.

ADVERTISEMENT

L’arrivée de l’ailier Jonny May (34 ans, 77 sélections, 36 essais) a en effet été officialisé par le club de Soyaux-Angoulême sur ses réseaux sociaux, via une énigme correspondant aux chiffres marquants de la carrière de May, puis plus tard dans l’après-midi par une vidéo.

 

La surprise est de taille, même si RugbyPass avait évoqué cette piste dès le 1er juin. On y évoquait l’intérêt du club charentais pour l’expérimenté anglais, tout en évoquant les limites de la surface financière du 12e de la Pro D2 2023-2024 (sur 16).

SA XV ne semblait pas disposé à proposer plus de 5000 € par mois à May, en fin de contrat à Gloucester. Le joueur semblait prêt à faire ses valises vers un dernier contrat plus rémunérateur, notamment du côté de la MLR.

Rallonge de Soyaux-Angoulême, ou choix personnel du joueur ? Cela n’a pas filtré pour le moment, mais cela montre en tout cas la situation très compliquée du rugby anglais actuellement.

Related

Des internationaux confirmés, multicapés en Coupe du Monde, comme May ou Lawes, préfèrent venir goûter aux dures joutes de la Pro D2 plutôt que se chercher un nouveau club dans leur pays.

Il faut dire qu’en moins de deux ans, les clubs anglais ont payé un lourd tribut à la crise économique notamment liée au Covid-19.

ADVERTISEMENT

En septembre 2022, les Worcester Warriors étaient les premiers à être placés sous administration judiciaire, avant d’être évincés de la Premiership, alors que le championnat avait déjà démarré puis liquidés quelques mois plus tard. Les London Wasps subiront un sort identique, à peine un mois après les Warriors.

Enfin, les London Irish ont de leur côté terminé cette funeste saison 2022-2023. Mais le club a été rattrapé par ses problèmes à l’intersaison et n’a pas pu prendre part à la saison qui vient de se terminer sur le sacre des Northampton Saints.

Surtout, la Gallagher Premiership ne compte plus que dix clubs, contraints à de lourdes contraintes budgétaires. Dans ces conditions, difficile pour un joueur de 34 ans, même international, de trouver chaussure à son pied avec les émoluments correspondants au statut du joueur.

C’est ainsi que Jonny May portera le maillot violet de Soyaux-Angoulême dans quelques semaines, alors qu’on peut légitimement se demander s’il connaissait l’existence du club il y a peu.

ADVERTISEMENT

Il pourrait en tout cas avoir à ses côtés un autre gros calibre : le Néo-Zélandais George Tisley, international à VII, passé notamment par l’UBB, Agen et Perpignan, devrait rester deux ans de plus au SA XV, qu’il avait rejoint en mars dernier en qualité de joker médical.

 


ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Eddie Jones reacts to Japan's heavy defeat to England Eddie Jones reacts to Japan's heavy defeat to England
Search