Gatland a toujours le soutien de sa fédération malgré un Six Nations désastreux

Par RugbyPass
CARDIFF, PAYS DE GALLES - 15 MARS : Warren Gatland, entraîneur principal du Pays de Galles, pendant l'entraînement du capitaine du Pays de Galles, avant le match de la cinquième journée du Tournoi des Six Nations Guinness entre le Pays de Galles et l'Italie, au Principality Stadium, le 15 mars 2024 à Cardiff, au Pays de Galles. (Photo par Ryan Hiscott/Getty Images)

Nigel Walker, directeur général de la fédération galloise de rugby, a confirmé que le sélectionneur du Pays de Galles, Warren Gatland, avait toujours le soutien du conseil d’administration de la Welsh Rugby Union (WRU) après avoir dressé son propre bilan à la suite du Tournoi des Six Nations.

ADVERTISEMENT

Au soir d’un Tournoi sans victoire, Gatland avait proposé sa démission immédiatement après la défaite contre l’Italie. Cette demande avait été refusée et les dirigeants de la WRU ont confirmé qu’un audit complet du Tournoi aurait lieu, comme c’est le cas pour toutes les autres compétitions.

Walker a confirmé que l’audit était terminé et que Gatland avait lui-même mené le processus.

Six Nations

P
W
L
D
PF
PA
PD
BP T
BP-7
BP
Total
1
England
0
0
0
0
0
2
France
0
0
0
0
0
3
Ireland
0
0
0
0
0
4
Italy
0
0
0
0
0
5
Scotland
0
0
0
0
0
6
Wales
0
0
0
0
0

« Il peut redresser la situation »

« Un audit a eu lieu », a déclaré Walker sur Scrum V. « Le bilan a été remis au conseil d’administration.

« Warren l’a présenté lui-même. Il a tout examiné. Le conseil l’a challengé comme on s’attend à ce qu’il le fasse.

« Mais Warren a le soutien total du conseil d’administration. Nous sommes convaincus qu’il peut redresser la situation.

ADVERTISEMENT

« Le conseil a examiné de manière approfondie la façon dont nous avons joué, en tenant compte de la qualité des joueurs et des erreurs qu’ils ont pu commettre, ainsi que des raisons de ces erreurs. Il a également abordé les changements que Warren aimerait apporter. Toutes ces questions ont été discutées en détail.

« Il s’agit d’une activité basée sur les résultats. Le sport professionnel est focalisé sur la victoire. Mais il faut passer par tout un processus avant de pouvoir gagner. C’est ce que nous faisons en ce moment.

« Il faut qu’il y ait un flux constant de talents, bien entraînés, évoluant dans un environnement propice à leur succès. Nous sommes convaincus que nous pouvons mettre en place ces éléments pour permettre à Warren et à son équipe d’entraîneurs de mettre sur pied une équipe gagnante. »

Une tournée importante

Les prochains mois seront importants pour le Pays de Galles avec sept tests prévus dont trois contre l’Australie, équipe elle aussi en pleine reconstruction, et deux contre l’Afrique du Sud, actuelle championne du monde.

  • 22 juin : contre l’Afrique du Sud à Londres
  • 6 juillet : contre l’Australie à Sydney
  • 13 juillet : contre l’Australie à Melbourne
  • 19 juillet : contre les Queensland Reds à Brisbane
  • 10 novembre : contre les Fidji à Cardiff
  • 17 novembre : contre l’Australie à Cardiff
  • 23 novembre : contre l’Afrique du Sud à Cardiff
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Freddie Steward: 'I wouldn’t say I've had it easy' Freddie Steward: 'I wouldn’t say I've had it easy'
Search