Départs tous azimuts chez les clubs de Top 14

Par Jérémy Fahner
Filipo Nakosi aura porté les couleurs du CO durant cinq saisons (Photo by VALENTINE CHAPUIS/AFP via Getty Images).

On a joué ce week-end la 25e et avant-dernière journée de la phase régulière du Top 14, et certains clubs ont profité de l’ultime match à domicile pour rendre hommage aux joueurs partants en fin de saison. Le Stade Toulousain, le MHR, le Castres Olympique et le RC Toulon ont en effet annoncé des départs en masse. RugbyPass fait le point sur les mouvements déjà actés.

Toulouse : quatre joueurs vont quitter le club

Champion de France en titre, récemment sacré champion d’Europe, tout va bien pour le Stade Toulousain et son effectif XXL qui lui permet de tenir sur tous les fronts même avec les doublons Top 14 / Tournoi des Six Nations, même quand son meilleur joueur va s’amuser au Sevens.

ADVERTISEMENT

Cela n’empêche pas le manager Ugo Mola et le président Didier Lacroix de préparer la saison 2024-2025. Dimanche, en marge de la réception de La Rochelle, le club a salué les joueurs qui vont le quitter. Sofiane Guitoune est le plus emblématique de ceux-là. Le polyvalent trois-quarts est resté huit saisons dans la Ville rose, après des passages à Agen, Albi, Perpignan et Bordeaux-Bègles, mais c’est à Toulouse qu’il s’est construit un palmarès (trois Brennus, deux Champions Cup). A 35 ans, il prend sa retraite sportive.

Autre trois-quarts à quitter le navire “rouge et noir”, Lucas Tauzin. Le champion du monde U20 (2018), en manque de temps de jeu, va rejoindre Clermont à la reprise.

Devant, deux départs à signaler : tout d’abord la retraite sportive de Maxime Duprat, un pilier formé au club. Le jeune joueur (26 ans le 6 juin) n’a disputé que deux matchs cette saison à cause d’une grave blessure à la cheville, et a décidé de passer à autre chose. En 2e ligne, Piula Faasalele, 36 ans, ne sera pas conservé. Pour son 2e passage au club après 2016-2019, le colosse samoan revenu comme joker Coupe du Monde a beaucoup apporté, notamment en période de doublons, et ne devra pas avoir du mal à trouver un club, lui qui n’a pas annoncé sa retraite.

Montpellier HR : huit départs et une retraite

Deux ans après son titre de champion de France, le Montpellier Hérault Rugby vit une saison plus que galère que personne n’a vu venir. Englués à la 13e place, les Montpelliérains se préparent depuis des semaines à jouer un match de barrage pour valider leur maintien en Top 14 face au finaliste de Pro D2.

Si le MHR pourra compter sur tout son effectif pour cette échéance capitale, elle sera la dernière occasion pour de nombreux joueurs d’endosser le maillot héraultais. Vendredi après le succès contre Lyon (41-26), le club a en effet rendu hommage à neuf membres de son effectif, appelés à changer d’air dans les semaines qui viennent.

Related

Il s’agit du pilier gauche Grégory Fichten, du pilier polyvalent américano-samoan Titi Lamositele, du talonneur australien Brandon Paenga Amosa, du 3e ligne français Clément Doumenc, des ouvreurs français Louis Foursans-Bourdette et Louis Carbonel ainsi que de l’ailier australien Ben Lam, tous sur le départ, ainsi que du centre international Geoffrey Doumayrou qui lui met un terme à sa carrière.

Castres Olympique : six départs, dont Nakosi

Les Castrais, eux, ont encore une petite chance mathématique de jouer les phases finales : ils sont actuellement 8es avec trois points de retard sur le Racing 92, 6e et dernier qualifiable. Cependant, le CO prépare d’ores et déjà la saison prochaine.

A l’occasion du dernier match de la saison à Pierre-Fabre (victoire 27-18) sur le Stade Français), le club a salué les joueurs qui vogueront vers d’autres horizons l’an prochain. A commencer par l’ailier fidjien Filipo Nakosi, arrivé au club il y a cinq ans. Le grand frère de Joshua Tuisova aura inscrit 24 essais en 95 match avec le club tarnais. Un autre ailier, Martin Laveau, s’apprête à emboiter le pas de Nakosi. Laveau, à peine 27 ans, n’a joué que cinq matchs en deux saisons, trop souvent handicapé par les blessures.

ADVERTISEMENT

Remue-ménage aussi chez les avants : les piliers Henry Thomas et Matt Tierney cherchent un nouveau club, tout comme le 2e ligne Ryno Pieterse. Quand au polyvalent Asier Ussaraga, qui peut jouer 2e ou 3e ligne, son départ est une confirmation : il avait déjà rejoint Brive en cours de saison.

Enfin,ça bouge du côté du staff également. David Darricarrère rejoint Pierre-Henry Broncan à Brive après un deuxième passage sur le banc tarnais (2013-2015, puis 2020-2024). Le préparateurs physique Vincent Giacobbi est également sur le départ.

Toulon : huit partants certains, quid de Rabut ?

A Toulon, on se prépare sereinement aux phases finales. Actuellement 3e, le RCT est certain de recevoir pour son quart de finale, sans doute face à La Rochelle ou au Racing 92.

En attendant, on élague aussi l’effectif en vue de la saison suivante. Vainqueur à Mayol de Clermont dimanche (52-10), le club varois a annoncé dans la foulée huit partants certains.

Trois d’entre eux quittent le “rouge et noir’ de Toulon, mais continueront à porter les mêmes couleurs. Le pilier gauche Bruce Devaut, le pilier droit Kieran Brookes (qui peut dépanner à gauche) et le 2e ligne Adrian Warion ont en effet tout trois signé à Perpignan en vue de la saison prochaine.

ADVERTISEMENT

Trois autres avants ne seront plus sur la Rade à la reprise : un 3e pilier en la personne de Fabio Gonzalez, le talonneur 3e ligne sud-africain Cornell Du Preez n’a pas été conservé. Le pilier français et JIFF Fabio Gonzalez quitte lui aussi Toulon, tout comme le talonneur international anglais Jack Singleton.

Côté trois-quarts, le centre fidjien Waisea Nayacalevu a déjà annoncé rejoindre Sale après 12 ans en Top 14 (dix au Stade Français et deux au RCT), et l’ailier ou arrière Aymeric Luc évoluera à Pau l’an prochain.

Même l’ancien arbitre Romain Poite, qui avait intégré le club en 2022, a eu droit à son cadre et sa photo sur la pelouse de Mayol aux côtés du président Bernard Lemaitre.

Surprise, par contre, avec l’absence de célébrations concernant Maëlan Rabut. Annoncé depuis le mois d’avril à Oyonnax (le club du Haut-Bugey ayant annoncé lui-même la signature du joueur), le trois-quarts centre parmi les partants de Toulon. Pourtant, le 11 avril dernier, le club d’Oyonnax annonçait sa venue à la fin de la saison. Le trois-quarts centre français n’a pas encore quitté la Rade.

La Coupe du Monde de Rugby Féminin 2025 arrive en Angleterre. Inscrivez-vous ici pour être le premier à recevoir des informations sur la billetterie.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING An 86th-minute try clinches England U20s the win over South Africa An 86th-minute try clinches England U20s the win over South Africa
Search