Débuts sereins pour les Bleues

Par Jérémy Fahner
Victoire de l’équipe de France face à l’Irlande au Mans

Première sortie rassurante pour l’équipe de France. A l’occasion de la première journée du Tournoi des Six Nations féminin, les Bleues ont écarté sans véritable problème une équipe d’Irlande trop faible pour menacer les joueurs du duo Mignot – Ortiz.

ADVERTISEMENT

Synthèse du match

1
Coups de pied de pénalité
1
5
Essais
2
5
Transformations
2
0
Drops
0
154
Courses avec ballon
102
6
Franchissements
3
18
Turnovers perdus
16
6
Turnovers gagnés
5

Menée par un pack conquérant, qui l’a constamment mis dans l’avancée, l’équipe de France n’a pas eu le temps de douter. La demi de mêlée Pauline Bourdon Sansus n’a en effet eu besoin que de trois minutes pour faire fructifier le travail de ses avants en s’engouffrant dans un trou laissé par la défense (7-0, 3e).

On retrouvait la joueuse du Stade Toulousain se muait une demi-heure plus tard en passeuse. Sa chistera en sortie de ruck trouvait Marine Ménager lancée. L’ailière se jouait de Delany pour creuser l’écart (14-3, 34e).

Les Françaises continuaient de s’appuyer sur leur pack dominateur. Elles initiaient une série de pick and go proche de la ligne, et Madoussou Fall finissait le boulot (24-3 avec la transformation de Queyroi, 49e).

La joueuse du Stade Bordelais, absente du Tournoi l’an dernier sur blessure, était d’ailleurs désignée Joueuse du match pour cet essai, sa puissance, et sa capacité innée à faire vivre le ballon, notamment grâce à quantité de passes après contact imparables.

Si la victoire ne semblait plus pouvoir échapper aux Bleues, il fallait toutefois attendre les cinq dernières minutes pour les voir sécuriser le point de bonus offensif. En reprenant une méthode éprouvée ce samedi au Mans : miser sur la justesse et la puissance des avants françaises sur les phases statiques.

Phases statiques

6
Mêlées
9
100%
% de mêlées gagnées
67%
17
Touche
9
88%
% de touches gagnées
56%
7
Renvois réussis
4
100%
% de renvois réussis
100%

Ça part donc d’une touche bien saisie par Kiara Zago, entrée peu de temps avant. Puis un énième ballon porté dévastateur, conclu par la talonneuse remplaçante Elisa Riffoneau (38-10, 76e).

ADVERTISEMENT

L’après-midi aurait été parfaite sans ces petites absences en défense, qui ont permis aux Irlandaises de scorer deux fois en fin de match, alors qu’elles n’avaient pas encore mis les pieds dans les 22 français avant cela.

Entrées dans les 22 m

Moyenne des points marqués
2.3
15
Entrées
Moyenne des points marqués
7
2
Entrées

Une première fois par Aoife Wafer, venant aplatir en force une pénalité rapidement jouée (31-10, 70e). Puis une seconde suite à un cafouillage de la jeune Lina Tuy. Pour sa première sélection, la joueuse de Romagnat s’emmêlait les pinceaux devant son en-but. La faute de main profitait à l’opportuniste Aoife Dalton, ce qui donnait un score en trompe-l’oeil, tant la domination bleue a été immense.

Une performance, quoi qu’il en soit, de bon augure quant à la suite du Tournoi. L’équipe de France se rend en Ecosse samedi prochain, pour la deuxième journée du Six-Nations 2024.

ADVERTISEMENT

Photo : France Rugby

Womens Six Nations

P
W
L
D
PF
PA
PD
BP T
BP-7
BP
Total
1
France Women's
1
1
0
0
5
2
England Women's
0
0
0
0
0
3
Italy Women's
0
0
0
0
0
4
Scotland Women's
0
0
0
0
0
5
Wales Women's
0
0
0
0
0
6
Ireland Women's
1
0
1
0
0
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Borthwick's Babes primed to take New Zealand by storm Borthwick's Babes primed to take New Zealand by storm
Search