C'est quoi ces protège-dents dits intelligents qui seront portés sur le Six Nations ?

Par RugbyPass
(Photo by Jason McCawley/Getty Images)

La technologie des protège-dents, conçue pour faciliter l’évaluation des commotions cérébrales, sera utilisée lors du prochain Tournoi des Six Nations, a annoncé Six Nations Rugby.

ADVERTISEMENT

Leur adoption dans le Tournoi fait suite à un essai mené lors de la première édition du WXV – le nouveau tournoi féminin international initié par World Rugby – qui s’est déroulé en octobre dernier.

Related

Les joueurs de toutes les équipes recevront des protège-dents connectés personnalisés et adaptés à chacun. Ceux-ci permettront de mesurer l’exposition d’un individu aux accélérations de la tête. Ils seront portés pendant les séances d’entraînement ainsi que pendant les matchs.

Des protège-dents qui envoient des alertes aux équipes médicales

Les protège-dents émettront des alertes en cours de rencontre à l’intention des équipes médicales présentes sur le terrain.

World Rugby a annoncé en octobre que les protège-dents intelligents seraient intégrés aux protocoles commotions (HIA) à partir du mois de janvier. Le Tournoi des Six Nations sera par conséquent le premier tournoi masculin d’élite à utiliser cette nouvelle technologie.

Julie Paterson, directrice du rugby au Tournoi des Six Nations, a déclaré : « Six Nations Rugby et ses fédérations se concentrent sur l’engagement de l’ensemble du jeu à donner la priorité au bien-être des joueurs et à innover dans ce domaine, afin de de garantir que nous utilisons les dernières technologies et améliorons nos processus le cas échéant, afin de protéger les joueurs.

« La technologie des protège-dents connectés a été largement développée au cours des saisons récentes grâce au travail entrepris par World Rugby (notamment grâce au projet ORCHID – Otago Community Head Impact Detection study, ndlr). »

Un protocole commotion adapté

Voulant démystifier la dangerosité du jeu, le rapport ORCHID avait alors mis en évidence que, dans le rugby amateur masculin, « 86 % des forces mesurées sont identiques ou inférieures à celles ressenties dans d’autres formes d’exercice telles que la course, le saut ou la corde à sauter et que 94 % des forces mesurées sont inférieures à celles mesurées précédemment sur des personnes embarquées dans des manèges à sensation ».

De même, « la grande majorité des situations où les forces mesurées sont les plus élevées sont le résultat d’une mauvaise technique au moment du plaquage et du jeu au sol ».

ADVERTISEMENT

Les blessures à la tête étant en revanche un enjeu majeur du rugby, World Rugby s’est engagé depuis de nombreuses années à tenter de réduite au maximum leur impact.

« La possibilité d’adapter le protocole commotion pour intégrer cette technologie témoigne de l’engagement en faveur de la santé des joueurs dans l’ensemble du rugby », insiste Julie Paterson.

« Leur introduction dans le Tournoi cette année est le fruit d’une collaboration avec les six fédérations, les ligues, les clubs et les joueurs. Cette démarche met en lumière les étapes positives franchies lorsque le rugby se réunit avec un objectif commun de soutien au jeu et à ses joueurs. »

Testé chez les filles en premier

A grande échelle et dans les conditions réelles, cette technologie a déjà été testé chez les filles. Lors de la Coupe du Monde de Rugby féminin 2021, jouée en 2022 en Nouvelle-Zélande, toutes les joueuses disposaient de cet équipement.

La technologie de ces protège-dents permettait alors aux chercheurs d’évaluer la fréquence et l’ampleur des contacts et des accélérations de la tête, fournissant ainsi aux joueuses, aux entraîneurs et aux chercheurs des mesures précises et fiables des chocs et des charges de contact sur la tête lors des matchs et des entraînements.

ADVERTISEMENT

Ces informations ont été associées aux données de plus de 1 000 joueurs juniors, du niveau amateur et de l’élite pour donner une représentation détaillée de ce que représente la pratique du rugby à tous les niveaux.

Le Tournoi des Six Nations débute le vendredi 2 février avec le déplacement de l’Irlande, championne en titre, à Marseille pour y affronter la France, vice-championne l’an dernier.

Dans les autres matchs du premier tour, le 3 février, l’Angleterre affrontera l’Italie à Rome avant que le Pays de Galles ne reçoive l’Écosse.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Chiefs make handful of changes in team for Super Rugby Pacific final Chiefs make handful of changes in team for final
Search