Au Stade de Marseille, « j’ai l’impression que le terrain tremble un peu… »

Par Willy Billiard
(Photo by Henry Browne/World Rugby/Getty Images)

Le tout premier match du XV de France au Stade de Marseille remonte au 18 novembre 2000. Le rugby international posait ses crampons pour la première fois. Une nouvelle ère lancée sur une victoire française 42-33 contre la Nouvelle-Zélande.

ADVERTISEMENT

Fabien Galthié, actuel sélectionneur des Bleus, s’en souvient très bien : « En 2000, on devait jouer contre les All Blacks et on était logés à Aix-en-Provence. Pour nous, le Vélodrome était le stade mythique du foot. On arrive et on se perd. Le bus ne trouve pas le stade. Et finalement, on arrive seulement une demi-heure avant le coup d’envoi.

« On descend et on tombe dans une convention de la Société Générale. Ils étaient contents, mais il ne restait plus qu’une demi-heure. On s’est changés dans le bus et on est rentrés dans les vestiaires un quart d’heure avant le coup d’envoi. Et comme on n’avait plus le temps de s’échauffer, on a décidé de faire le tour du terrain doucement. Il y avait une telle ferveur qu’on a juste fait un tour et on était chauds. Au bout d’un quart d’heure, on menait 17-0. »

Des victoires, il y en aura dix autres dont encore une contre les All Blacks, deux contre l’Australie, deux contre l’Afrique du Sud et deux contre l’Angleterre. Deux ombres à ce tableau pendant ce laps de temps avec deux défaites contre l’Argentine en 2004 puis contre la Nouvelle-Zélande en 2009.

Le dernier match disputé au Stade de Marseille est encore frais dans les têtes. « J’ai des souvenirs très mitigés », confirme le capitaine Antoine Dupont qui avait écopé d’un carton rouge. C’était le 12 novembre 2022 et les Français battaient les champions du monde sud-africains 30-26 au bout du suspense, la première victoire contre les Springboks en huit rencontres. Uini Atonio et Thibaud Flament étaient sortis sur commotion au cours d’une confrontation âpre.

« Ce match, c’était un peu les montagnes russes », n’oublie pas le pilier Cyril Baille. « Je m’étais fait mal en début de match, j’ai continué et je suis sorti. J’avais marqué l’essai et après j’étais sorti.

« On avait gagné le match, c’était une soirée assez mouvementée. Ça reste un joli souvenir, avec une grosse ambiance. On sait qu’on est portés par les supporters dans ce stade. C’était une grande soirée malgré ma blessure. »

ADVERTISEMENT

Charles Ollivon aussi en garde un souvenir ému, se rappelant l’incroyable ambiance qui régnait dans l’enceinte.

« J’ai le souvenir d’une pénalité de Kolbe, on se regardait sur le terrain et on ne comprenait pas ce qu’il se passait tellement il y avait de bruit : on ne s’entendait pas. Ce sont des choses qui marquent », se rappelle-t-il.

« À chaque fois ce sont des matchs incroyables. L’ambiance reste dans ce chaudron. Le bruit reste, les émotions restent, le ressenti reste. J’ai l’impression que le terrain tremble un peu. C’est quelque chose de très plaisant pour nous. Les spectateurs aussi se régalent à venir voir des matchs ici, que ce soit de foot ou de rugby. C’est excitant de pouvoir venir jouer dans cette enceinte, on aura à cœur de faire un bon match pour pouvoir vibrer. Quand on joue dans des ambiances comme ça, il y a toujours un petit plus. C’est fort de jouer dans des stades comme ça. C’est pour ça que ça plaît aux joueurs en général. »

Le match de la poule A opposant la France à la Namibie jeudi 21 septembre se jouera à guichets fermés. De quoi, encore une fois, vivre un moment unique. La Namibie n’a plus joué depuis 2007 à Marseille, où elle s’était inclinée 63-3 contre l’Argentine en Coupe du Monde de Rugby. Elle aura à cœur d’inscrire son premier essai dans ce stade.

ADVERTISEMENT

Il s’agit du troisième des six matchs prévus dans la compétition au Stade de Marseille. Jusqu’ici, le public n’a eu droit qu’à trois essais inscrits dans cette enceinte. L’Afrique du Sud y affrontera les Tonga le 1er octobre. Deux quarts de finale sont également prévus au programme.

Related

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING Ireland alarms ring as Bulls consign Leinster to another trophy-less season Ireland alarms ring as Bulls consign Leinster to another trophy-less s
Search