Au Cap, les Springbok Women's Sevens attendent les Françaises

Par Martyn Thomas
AUCKLAND, NEW ZEALAND - OCTOBER 16: Zintle Mpupha of South Africa during the Pool C Rugby World Cup 2021 match between Fiji and South Africa at Waitakere Stadium on October 16, 2022, in Auckland, New Zealand. (Photo by Greg Bowker/Getty Images)

La co-capitaine des Springbok Women’s Sevens, Zintle Mpupha, espère que son équipe fera « deux pas de plus » hors de la zone de relégation du HSBC SVNS lorsqu’elle participera à son tournoi à domicile au Cap ce week-end.

ADVERTISEMENT

Mpupha et l’Afrique du Sud ont fait un début encourageant pour leur première saison en tant qu’équipe titulaire depuis huit ans, en passant tout près de la Nouvelle-Zélande, championne en titre des Series, et des Fidji, médaillées de bronze olympiques, avant de finir à la 10e place à Dubaï le week-end dernier.

Les Black Ferns Sevens ont eu besoin d’un essai de dernière minute de Sarah Hirini pour s’assurer la victoire lors du premier match de l’équipe, tandis que l’Afrique du Sud a également mené les Fidji jusqu’aux 120 dernières secondes de leur deuxième match de la poule A, avant d’être battue à plate couture par Reapi Ulunisau.

L’Afrique du Sud a remporté son premier match du HSBC SVNS 2024 lors de la deuxième journée à Dubaï, en battant l’Espagne 17-0, avant de perdre le match pour la neuvième place contre le Japon.

Pour Mpupha, qui sera empêchée de jouer au DHL Stadium pour cause de protocole commotion (HIA), le résultat représentait la dernière étape d’une aventure qu’elle espère riche d’enseignements et qui se terminera par le maintien dans le SVNS et des débuts positifs aux Jeux olympiques de Paris 2024.

« Nous sommes très, très heureuses de la performance du dernier week-end », explique Mpupha à World Rugby.

« Nous sommes très satisfaites d’être entrées dans le tournoi en tant que 12e équipe et d’avoir terminé à la 10e place. Nous appelons cela le bon pas dans la bonne direction.

ADVERTISEMENT

« On ne va pas rêver, entrer dans le tournoi à la 12e place et vouloir finir numéro un ou numéro trois. Le fait d’être réaliste pousse les filles à atteindre l’objectif qu’elles se sont fixé à la fin de la journée.

« Je suis très heureuse de l’étape que nous avons franchie en arrivant à ce tournoi et si nous continuons à travailler sur ces progrès, je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit qui puisse nous arrêter jusqu’à la fin de la saison.

« Tout le monde ne vise pas seulement la fin de la saison, mais [la prend] petit à petit, étape par étape, et je suis très satisfaite des progrès que nous avons faits la semaine dernière, et j’espère que nous ferons deux pas de plus cette semaine, ou même un seul.

« La saison sera très longue et ne sera déterminée qu’après le décompte des points à l’issue de la dernière étape à Madrid. »

Se concentrer sur elles-mêmes

Mpupha ne tarit pas d’éloges sur le caractère dont ses coéquipières ont fait preuve à Dubaï, mais elle admet qu’après avoir été à deux doigts de remporter non pas une, mais deux victoires, les Springbok Women’s Sevens doivent améliorer sa gestion du jeu.

ADVERTISEMENT

Cela pourrait s’avérer d’autant plus important au HSBC SVNS Cape Town que leurs adversaires de la poule C auront accès à beaucoup plus de vidéos de l’équipe en action qu’avant Dubaï.

« Nous allons continuer à nous concentrer sur nous-mêmes », insiste Mpupha. « Nous savons que ce sera un peu plus difficile cette semaine, car personne n’avait vraiment accès à nos images avant Dubaï et personne ne savait comment nous allions jouer.

« Mais maintenant, les gens peuvent voir comment nous faisons les choses et ils vont nous analyser. »

Le plaisir de jouer à domicile

Quelque chose que les Springbok Women’s Sevens ont en leur faveur, c’est la confiance acquise en remportant les World Rugby Sevens Challenger Series 2023 juste à côté, à Stellenbosch.

Mpupha espère que le fait de jouer devant son public au DHL Stadium ce samedi et dimanche peut aider l’équipe à atteindre de nouveaux sommets à domicile.

« C’est toujours particulier de jouer devant son public », dit-elle.

« Quand vous levez les yeux et que vous voyez les mêmes maillots verts autour du terrain, cela me rassure parfois et ça me donne de l’énergie supplémentaire quand vous en manquez. Ça vous donne le courage de vous battre pour quelque chose au lieu de vous laisser aller à penser que vous êtes vraiment fatigué.

« Après avoir disputé la Coupe du Monde de Rugby à Sept devant son public et les Challenger Series, les supporters ont été formidables. Même si nous n’avons pas obtenu ce que nous voulions de la Coupe du monde, ils ne nous ont jamais abandonnés.

« C’est ce soutien constant qui rend le fait de jouer à domicile très important pour nous et, vous savez, à l’approche de ce tournoi, nous cherchons vraiment à faire appel à nos amis pour qu’ils soient là pour nous et nous soutiennent à chaque étape du tournoi. »

L’Afrique du Sud aura besoin du soutien de ce « huitième joueur » dans les tribunes puisqu’elle a été versée dans la difficile poule C, au côté de la France, médaillée de bronze au Emirates Dubai 7s, du Canada – qui a terminé quatrième au Sevens Stadium – et des États-Unis, troisièmes au classement général de la série 2023.

Mpupha est convaincue que ses coéquipières pourront relever le défi samedi. « La performance que nous avons réalisée la semaine dernière contre le numéro un mondial et le numéro trois à l’époque était vraiment phénoménale », indique-t-elle.

« Ce n’est pas différent de la façon dont nous avons abordé le week-end précédent, nous ne pouvons pas prendre les équipes que nous jouons à la légère. Je sais que ce sont des équipes titulaires du circuit… ce sont de grosses équipes, elles ont toutes atteint les quarts de finale la semaine dernière.

« Vous savez, c’est là où nous voulons être et c’est le défi que nous voulons tous relever à chaque tournoi. Et nous sommes prêtes à relever le défi.

« Rien n’est jamais facile et nous allons vraiment nous battre pour y arriver et nous serrer les coudes comme nous le faisons toujours. Et on ne sait jamais ce qui peut se passer. »

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Soyez le premier à commenter...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain Gatland braces himself for a summer of short term pain for long term gain
Search