Ardie Savea jouera-t-il un jour pour les Samoa ?

Par Jérémy Fahner
Ardie Savea s'éloigne des Samoa, sélection où évolue désormais son frère Julian, ici au 2e plan sous le maillot des All Blacks (Photo by Fiona Goodall/Getty Images).

Ardie Savea, le N.8 de la Nouvelle-Zélande, a toujours laissé la porte ouverte aux Samoa, une fois qu’il aura raccroché le maillot à la fougère argenté au clou.

ADVERTISEMENT

Mais le joueur, 30 ans, a quelque peu calmé l’enthousiasme samoan quant au fait qu’il défende les couleurs du pays de naissance de ses parents.

Par le passé, Savea a évoqué la possibilité de jouer pour les Samoa, tout comme son frère Julian, et s’il n’exclut pas cette possibilité, elle parait de plus en plus lointaine.

La raison de cet éloignement progressif ? Celui qui a été désigné Meilleur joueur de la Coupe du Monde 2023 craint de « ne pas rendre service au maillot » en troquant le noir pour le bleu alors qu’il sera au crépuscule de sa carrière.

Au cours d’une discussion au Japon avec Jim Hamilton dans le cadre de Walk the Talk (bientôt disponible sur RugbyPass TV), le All Black aux 81 sélections avance le fait qu’il « vieillit un peu ». Conséquence, un changement potentiel de nationalité sportive devient de plus en plus improbable d’une année à l’autre.

Comme World Rugby exige une période de trois ans sans rencontre internationale avant de pouvoir changer de maillot, Savea aurait 33 ans lorsqu’il pourrait revêtir le maillot des Manu Samoa pour la première fois. Et encore, cela signifierait qu’il mettrait fin immédiatement à sa carrière chez les All Blacks, ce qui est tout simplement inconcevable à l’heure actuelle.

Compte tenu de la forme qu’il a affichée ces dernières années avec la Nouvelle-Zélande, Savea semble être un titulaire indiscutable de la 3e ligne, et ce jusqu’à la Coupe du monde de 2027, raison pour laquelle il a modifié ses plans au-delà des All Blacks.

ADVERTISEMENT

« Si tu m’avais posé la question il y a quatre ans, j’aurais adoré représenter les Samoa, et enfiler ce maillot », assure le joueur.

« Mais à l’heure actuelle, je vieillis un peu et je crois que ce ne serait pas rendre service au maillot, si j’y allais encore plus vieux.

« On verra, mais avec la règle des trois ans, c’est long. »

Même si Savea ne jouera peut-être pas pour les Samoa à l’avenir, il espère toujours aider le pays dont il est originaire d’une manière ou d’une autre.

« J’ai envie de rendre aux Samoa ce que j’ai reçu de différentes façons.

« Il peut s’agir d’aller là-bas et aider les enfants, ou faire quelque chose de ce genre dans mon village.

ADVERTISEMENT

« Il ne s’agira peut-être pas de représenter le pays sur la scène internationale, mais simplement de faire quelque chose pour rendre la pareille », avance Ardie Savea.


ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Freddie Steward: 'I wouldn’t say I've had it easy' Freddie Steward: 'I wouldn’t say I've had it easy'
Search