Antoine Dupont « embarqué » avec France 7

Par RugbyPass
Le demi de mêlée de Toulouse Antoine Dupont (C) écoute les consignes de son entraîneur lors d'un entraînement de l'équipe de France de rugby à sept à Marcoussis, au sud de Paris, le 3 janvier 2024, dans le cadre de la préparation de l'équipe pour les Jeux olympiques de Paris 2024. (Photo by FRANCK FIFE / AFP) (Photo by FRANCK FIFE/AFP via Getty Images)

Il avait des petits yeux en arrivant sur le terrain d’honneur de Marcoussis (Essonne). Convoqué pour une journée de stage avec l’équipe de France de rugby à sept, Antoine Dupont a fait l’aller-retour dans la journée depuis Toulouse.

ADVERTISEMENT

Lorsqu’à 10h30 le maître à jouer du Stade Toulousain se dirige sur la pelouse avec Paulin Riva, le capitaine de France 7, tous les yeux sont braqués sur lui.

Related

Le groupe de 17 joueurs se réunit autour du coach Jérôme Daret et le bizutage commence pour cette nouvelle recrue exceptionnelle : une séance de dix burpees. Un rituel histoire de souhaiter la bienvenue à ce joueur hors norme qui va découvrir une forme hors norme de rugby.

Antoine et les autres aussi

« On est très content d’accueillir Antoine et les autres joueurs », a déclaré Paulin Riva lors d’une brève rencontre avec les journalistes à la mi journée. Pour lui, comme pour le groupe, tout Antoine Dupont qu’il est, il reste un membre de l’équipe comme un autre.

« Tous les garçons qui rentrent, on essaie de les embarquer, de les emmener dans cette discipline qui est quand même très spécifique pour tirer le potentiel de chacun », a poursuivi Paulin.

« C’est une discipline qui demande beaucoup de précision et qui a ses spécificités. Antoine Dupont est un joueur excellent avec ses qualités de duel et de rapidité. Maintenant, à nous de tirer, comme les autres, le maximum de chacun.

« On fait du rugby. Le rugby c’est un sport d’équipe. Sans équipe on ne peut pas jouer, sans groupe on n’avance pas. C’est en équipe qu’on gagne. C’est vraiment tout le groupe qui avance, chacun amène sa pierre à l’édifice, ses compétences, ses qualités. »

Hors de sa zone de confort

Pour le coach Jérôme Daret, qui entretient des contacts réguliers avec celui qui a été sacré meilleur joueur du monde il y a quelques années, « c’est un joueur qui vient s’exposer un peu, qui sort de sa zone de confort et qui a envie d’en découdre. Ce n’est pas si évident que ça. Il y a une méthodologie d’intégration des joueurs qui s’est faite de manière assez naturelle. »

Cette seule journée d’entraînement avec le reste du groupe était avant tout pour Dupont de se confronter avec l’exigence de la discipline olympique, d’être au centre de ce nouvel environnement différent de ce qu’il peut connaître à XV.

ADVERTISEMENT

« C’est un focus qui est positionné sur la communication, sur les interactions, comment on transmet rapidement l’information par rapport à ce qui se passe sur le terrain », a détaillé Jérôme Daret.

« Le vrai sujet, c’est de l’amener à vraiment supporter la charge de travail, de tendre vers ce qui est l’exigence du rugby à sept. Il y a une différence par rapport au rugby à XV sur cette dimension un peu physique, ce qui n’a rien à voir avec les compétences d’Antoine. Il a toutes les compétences pour exister dans ce jeu : la vitesse, ses capacités, tout ce qu’on veut. »

Alors que le stage se termine vendredi 5 janvier pour les 16 autres joueurs du groupe qui préparent l’étape australienne de fin janvier à Perth, Antoine Dupont devait regagner Toulouse dans la soirée afin d’être frais et dispo le lendemain pour préparer la réception du LOU samedi soir à 21h.

ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

J
Jon 1 days ago
Why Sam Cane's path to retirement is perfect for him and the All Blacks

> It would be best described as an elegant solution to what was potentially going to be a significant problem for new All Blacks coach Scott Robertson. It is a problem the mad population of New Zealand will have to cope with more and more as All Blacks are able to continue their careers in NZ post RWCs. It will not be a problem for coaches, who are always going to start a campaign with the captain for the next WC in mind. > Cane, despite his warrior spirit, his undoubted commitment to every team he played for and unforgettable heroics against Ireland in last year’s World Cup quarter-final, was never unanimously admired or respected within New Zealand while he was in the role. Neither was McCaw, he was considered far too passive a captain and then out of form until his last world cup where everyone opinions changed, just like they would have if Cane had won the WC. > It was never easy to see where Cane, or even if, he would fit into Robertson’s squad given the new coach will want to be building a new-look team with 2027 in mind. > Cane will win his selections on merit and come the end of the year, he’ll sign off, he hopes, with 100 caps and maybe even, at last, universal public appreciation for what was a special career. No, he won’t. Those returning from Japan have already earned the right to retain their jersey, it’s in their contract. Cane would have been playing against England if he was ready, and found it very hard to keep his place. Perform, and they keep it however. Very easy to see where Cane could have fit, very hard to see how he could have accomplished it choosing this year as his sabbatical instead of 2025, and that’s how it played out (though I assume we now know what when NZR said they were allowing him to move his sabbatical forward and return to NZ next year, they had actually agreed to simply select him for the All Blacks from overseas, without any chance he was going to play in NZ again). With a mammoth season of 15 All Black games they might as well get some value out of his years contract, though even with him being of equal character to Richie, I don’t think they should guarantee him his 100 caps. That’s not what the All Blacks should be about. He absolutely has to play winning football.

5 Go to comments
TRENDING
TRENDING Stuart Hogg in talks with Gallagher Premiership club Stuart Hogg in talks with Gallagher Premiership club
Search