Valentine Lothoz revient avec France 7 féminin pour le HSBC SVNS Perth

Par Willy Billiard
SYDNEY, AUSTRALIE - Valentine Lothoz (France) est plaquée lors du match du rugby à sept de Sydney 2023 entre la Nouvelle-Zélande et la France à l'Allianz Stadium le 27 janvier 2023 à Sydney, en Australie. (Photo par Mark Metcalfe/Getty Images)

David Courteix, l’entraîneur de l’équipe de France féminine de rugby à sept n’a apporté qu’un seul changement pour le voyage en Australie, par rapport au groupe déjà mobilisé sur les deux premières étapes de la saison à Dubaï puis au Cap.

ADVERTISEMENT

La Rennaise Valentine Lothoz fait son retour dans le groupe à la place de Chloé Jacquet, blessée lors de la finale du HSBC SVNS Cape Town contre l’Australie. La France y avait décroché la première médaille d’argent de la saison (après le bronze à Dubaï) en s’inclinant 26-29.

Elle laisse tomber l’athlé pour le rugby

Agée de 28 ans, dont neuf baignée dans le rugby, Valentine est née à Versailles et a atterri en Bretagne au collège pour intégrer une section sportive avec comme ambition de devenir sportive de haut niveau en athlétisme.

Plus habituée au saut de haie, elle a découvert le ballon ovale quand elle était en fac à Rennes, « un coup de cœur », dit-elle, qui lui fera arrêter l’athlétisme du jour au lendemain.

Elle qui ne voyait dans le rugby que « des passes vers l’arrière et des tas », comme elle le confiera au Télégramme, est partie de très loin pour maîtriser ce sport jusqu’à jouer trois ans à XV au Stade Rennais avant d’intégrer le Pole France de rugby à sept de la fédé qui lui propose un contrat pro d’emblée.

Aujourd’hui, elle a déjà disputé 80 matchs sur le circuit mondial et a inscrit 20 essais.

Ambassadrice pour la marque de lingerie Undiz

Avec Iän Jason, Valentine Lothoz vient également d’être nommée début janvier ambassadrice de la marque de lingerie et de sportswear Undiz, égérie de la nouvelle gamme Active/wear.

« Valentine et Iän incarnent l’authenticité et sont en parfaite adéquation avec nos valeurs de marque. Chez Undiz, nous ne cherchons pas simplement des visages ; nous découvrons des personnalités qui résonnent avec notre ADN de dénicheurs de talents », avait indiqué Undiz en annonçant la nouvelle.

Une poule très abordable à Perth

A Perth, la France (2e au classement général) est tombée dans la poule B et devra affronter les Fidji (4e), le Brésil (8e) et l’Espagne (12e). Il faudrait un cataclysme pour que les filles de David Courteix ne puissent pas se qualifier pour les quarts de finale.

FRANCE 7 FEMININ POUR LE HSBC SVNS PERTH :

  • Anne-Cécile Ciofani (29 ans) – 108 matchs
  • Mathilde Coutouly (25 ans) – 66 matchs
  • Lili Dezou (19 ans) – 50 matchs
  • Caroline Drouin (27 ans) – 166 matchs
  • Camille Grassineau (30 ans) – 269 matchs
  • Joanna Grisez (27 ans) – 102 matchs
  • Marie Dupouy (21 ans) – 6 matchs
  • Iän Jason (26 ans) – 101 matchs
  • Valentine Lothoz (28 ans) – 80 matchs
  • Carla Neisen (27 ans) – 204 matchs
  • Lou Noël-Rivier (23 ans) – 76 matchs
  • Chloé Pelle (34 ans) – 268 matchs
  • Yolaine Yengo (30 ans) – 89 matchs
ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

TRENDING
TRENDING France snubbing New Zealand tour shows the difference in priorities France snubbing NZ shows priorities
Search