La prophétie de Sam Whitelock s’est réalisée

Par Willy Billiard
Sam Whitelock

La légende a tiré sa révérence de manière remarquable. Alors que le score est déjà en faveur de la Section Paloise contre Perpignan ce samedi 8 juin, Samuel Whitelock s’apprête à mettre une touche finale à la rencontre, comme à sa carrière.

ADVERTISEMENT

La touche bien captée, un groupé pénétrant s’engage avec Whitelock à sa tête. La Section avance sur quelques mètres avant d’être stoppée. Le jeu repart et le demi de mêlée Daniel Robson trouve Whitelock sur le côté fermé. Bien placé, il n’a qu’à étendre son double mètre pour aplatir sous les vivas de Pau.

Le score, 36-24, en serait presque anecdotique – Pau termine la saison à la 9e place et Perpignan à la 10e – tant cet essai a valeur de symbole : le chant du cygne d’une légende du rugby international.

Arrivé à Pau en décembre 2023, quelques semaines après la Coupe du Monde de Rugby 2023, il confiait avoir hâte de retrouver son frère Luke qui y était capitaine. Le vice-champion du monde (35 ans, 153 sélections) s’était engagé jusqu’en juin 2025.

Mais début avril, un coup dur a forcé le joueur le plus capé de l’histoire des All Blacks à envisager la fin de sa carrière plus tôt que prévu.

« J’ai pris la décision de mettre un terme à ma carrière en juin prochain », confiait-il alors dans une vidéo postée le 2 avril, 16 ans après avoir disputé son premier match pro. « J’ai deux obsessions aujourd’hui : finir ma saison avec Pau à mon meilleur niveau et ne pas faire l’année de trop. J’ai la chance de pouvoir décider d’arrêter ma carrière et je veux qu’elle se termine sur une bonne note. »

Il va se retirer dans sa ferme

Près de deux mois plus tard, la prophétie se réalise avec cette action du deuxième-ligne qui vient couronner une saison prometteuse. Il a ensuite offert aux supporters palois un tour d’honneur après le coup de sifflet final.

Pourtant sa participation à ce match de la dernière journée a souvent été en ballottage suite à sa deuxième commotion de la saison reçue le 18 mai dernier contre La Rochelle.

ADVERTISEMENT

Finalement déclaré apte quelques jours avant la réception de l’USAP, Sam Whitelock a pu être aligné une dernière fois et a produit une performance exceptionnelle pendant les 80 minutes de la rencontre.

Le double champion du monde (2011 et 2015) a mis toute son expérience au service de l’équipe de Sébastien Piqueronies avec laquelle il aura disputé 12 rencontres, toutes en tant que titulaire (811 minutes de jeu). Il se prépare désormais à repartir au pays où il a acquis une ferme à Hawke’s Bay, du côté de Napier, sur la côte Est de l’île du Nord.

Related


ADVERTISEMENT

Join free

LIVE

{{item.title}}

Trending on RugbyPass

Commentaires

0 Comments
Be the first to comment...

Inscrivez-vous gratuitement et dites-nous ce que vous en pensez vraiment !

Inscription gratuite
ADVERTISEMENT

Latest Features

Comments on RugbyPass

FEATURE
FEATURE Buoyant England travel to New Zealand full of hope but are they walking into an All Blacks ambush? Buoyant England travel to New Zealand full of hope but are they walking into an All Blacks ambush?
Search